6 aliments populaires qui vous donnent de l’inflammations dans le corps

6 aliments populaires qui vous donnent de l’inflammations dans le corps


aliments populaires qui vous donnent de terribles inflammations dans le corps

Les inflammations chroniques sont très répandues de nos jours, notamment à cause de l’alimentation qui joue un rôle prédominant dans leur apparition. En effet, certains aliments sont à proscrire pour éviter de souffrir d’inflammations, comme c’est le cas des 6 aliments listés dans cet article !

À la base, les inflammations sont des processus immunitaires qui agissent en défendant les tissus de l’organisme ayant subi une blessure locale. L’inflammation peut développer un caractère chronique qui apparaît lorsque le système immunitaire se croit menacé en permanence et qu’il s’attaque lui-même aux cellules du corps. Cette pathologie, loin d’être bénigne, est à l’origine de nombreuses maladies chroniques et à long terme, elle peut s’avérer mortelle, tout comme le diabète, les maladies cardiaques, ou encore le cancer. 
L’alimentation joue un rôle essentiel dans l’apparition d’inflammations chroniques. Aujourd’hui, notre alimentation regorge souvent de condiments et d’ingrédients inflammatoires dont nous avons listé les principaux et qu’il faut réduire dans votre alimentation, voire prohiber.

  1. Les aliments frits

Le fait de frire des aliments provoque un phénomène, responsable du vieillissement précoce de l’organisme, la glycation. Il s’agit d’une réaction chimique engendrée par la fixation des sucres sur les protéines, que ce soit dans notre corps ou sur les aliments. D’ailleurs, lorsque l’on mange des aliments frits et sources de protéines glyquées, le corps réagit à la présence de ces composés en les traitant comme des éléments étrangers et y répond par le processus naturel d’inflammation.

  1. Les produits transformés

Ces aliments contiennent des quantités considérables de conservateurs, de colorants alimentaires, d’huiles, d’acides gras trans et d’additifs comme le sel, le sucre ou encore le glutamate monosodique (E621), qui est un exhausteur de goût incriminé dans diverses maladies. Ainsi, au vu de l’action pro-inflammatoire de chacun de ces ingrédients, les aliments industriels endommagent les cellules du corps, ce qui entraîne des inflammations. 

  1. Le pain blanc

Le pain blanc contient énormément d’hydrates de carbone (ou glucides raffinés) que le corps s’empresse de transformer en glucose à une vitesse alarmante, ce qui accroît anormalement le niveau d’insuline. Là encore, le corps répond par un phénomène d’inflammation.

  1. Le lait de vache

Cela peut vous paraître étonnant mais le lait de vache est une des boissons les plus inflammatoires en raison du lactose, de la caséine, des hormones et des protéines qu’il contient. Effectivement, ces derniers ont des effets pro-inflammatoires sur l’organisme et c’est pourquoi la consommation excessive de lait de vache et de produits laitiers à base de lait de vache est responsables d’inflammations.

  1. L’alcool

Le corps réagit très brutalement à la consommation d’alcool. En effet, il tente systématiquement de réduire l’alcoolémie, ce qui libère des toxines qui endommagent le foie. Et bien entendu, là encore, cela crée une inflammation.

Que faire contre les inflammations ?

En cas d’inflammation ou pour prévenir son apparition, certains aliments naturels sont à consommer au vu de leurs propriétés anti-inflammatoires, comme c’est le cas de : 

  1. Les myrtilles sont une source de flavonoïdes, des antioxydants aux effets anti-inflammatoires, qui luttent contre l’accumulation de toxines dans l’organisme. 
  2. L’ananas contient du manganèse, à la fois antioxydant et anti-inflammatoire, mais aussi de de la vitamine C bénéfique pour le système immunitaire et le métabolisme.
  3. Les légumes verts feuillus (chou, épinards, céleri etc.) sont une source importante d’antioxydants, permettant de réduire le stress oxydatif, c’est-à-dire l’agression des cellules par les radicaux libres, et de lutter contre les inflammations.
  4. Les noix contiennent de nombreux nutriments, tous bénéfiques pour le métabolisme, dont la vitamine E, un antioxydant puissant pour combattre l’apparition des radicaux libres, le stress oxydatif et les inflammations. 
  5. Le curcuma et la cannelle sont recommandés pour leurs propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires, au vu de leur teneur en composés actifs dont la curcumine et le cinnamaldéhyde. Ils luttent contre les inflammations et stimulent le système immunitaire. 
  6. Le gingembre contient plusieurs substances actives aux propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires dont les gingérols, les paradols et les shogaols. Ainsi, il réduit l’inflammation et les douleurs qui y sont liées. 

Par ailleurs, il est recommandé d’adopter un mode de vie sain et de réduire l’exposition aux toxines. Il est aussi essentiel de s’adonner à une activité physique régulière et de faire le plein de sommeil. L’exposition au soleil est source d’apport en vitamine D qui, lorsqu’elle est déficiente, est associée à des phénomènes d’inflammations. Enfin, les massages corporels réguliers sont recommandés car ils réduisent l’apparition d’agents pro-inflammatoires et les douleurs tout en améliorant les réponses immunitaires selon une étude concernant les effets du massage suédois sur l’inflammation et l’immunité, réalisée par Mark H. Rapaport, du Département de Psychiatrie de l’Université Emory à Atlanta (Géorgie, États-Unis).