5 signes qui peuvent alerter avant une crise cardiaque

Bien que le taux de mortalité associé aux crises cardiaques ait baissé en France, ce problème touche toutefois 120 000 personnes par an et il est à l’origine de plusieurs décès. Ainsi, connaître les symptômes précurseurs de cette maladie, s’avère important pour prévenir des conséquences fatales. Certes, les crises cardiaques sont souvent silencieuses, mais certains signes distincts peuvent aider à les détecter à l’avance.

Selon les statistiques de l’OMS, les maladies cardiovasculaires représentent la première cause de mortalité dans le monde. 4 sur 5 de ces décès surviennent suite à une crise cardiaque.

La crise cardiaque correspond à la mort d’une zone du muscle cardiaque, à cause de l’interruption de la circulation sanguine vers le cœur. Ce blocage du flux sanguin est dû à l’obstruction d’une artère coronaire suite à la formation de caillots sanguins ou à l’accumulation de plaques d’athérome.
Ce problème peut avoir de sérieuses conséquences sur la santé et provoquer des dommages dont la gravité varie en fonction de la durée de l’interruption du flux sanguin.

Les crises cardiaques touchent généralement les femmes entre 65 et 70 ans ainsi que les hommes à partir de l’âge de 50 ans, mais elles peuvent également survenir chez des personnes plus jeunes. En effet, selon une étude parue dans le Journal of  the American Medical Association, en 2012, le nombre de femmes âgées de moins de 60 ans touchées par les crises cardiaques en France a augmenté ces dernières années : 11.8% en 1995 contre 25,5% en 2010. Cette même étude a aussi souligné que le taux de mortalité lié aux crises cardiaques a baissé de façon considérable (70% en 15 ans).

Les causes des crises cardiaques :

Les crises cardiaques peuvent être causées par un ensemble de facteurs à savoir :

Autant de facteurs qui nuisent à la santé globale et à celle du cœur en particulier.

Les symptômes de la crise cardiaque :

Les douleurs thoraciques intenses représentent le symptôme le plus courant des crises cardiaques, mais d’autres signes peuvent aussi révéler ce problème. Notez toutefois que les symptômes peuvent varier considérablement selon les sexes. Chez les femmes, ils sont beaucoup moins distincts et peuvent être décrits de façon différente, entrainant un mauvais diagnostic. Voilà pourquoi il est important de connaître ces signes révélateurs, qui peuvent sauver des vies. 

Voici les 5 signes de crise cardiaque qu’il ne faut pas négliger :

Douleurs thoraciques :

Les douleurs thoraciques sont le symptôme le plus répandu. Celui-ci se manifeste par une sensation de lourdeur au niveau de la poitrine accompagnée d’une pression et d’une douleur intense.
Il faut savoir que les douleurs thoraciques dues aux crises cardiaques sont persistantes et ne disparaissent pas rapidement.

Des douleurs et un inconfort dans le haut du corps :

La douleur ressentie au niveau de la poitrine peut se propager et toucher la mâchoire, le cou, l’épaule, un bras (gauche surtout) et le dos.
Évidemment, ces signes peuvent évoquer plusieurs autres maladies, mais quand ils sont accompagnés de douleurs thoraciques, il est important d’appeler les urgences.

La fatigue :

Il est aussi courant que les sujets victimes de crise cardiaque ressentent une fatigue inhabituelle et des étourdissements.

Une difficulté à respirer :

Ressentir une gêne respiratoire soudaine et un essoufflement peut aussi révéler une crise cardiaque, surtout si ces deux signes sont accompagnés de fatigue.

Les nausées :

Des symptômes, comme les nausées, les vomissements ou des douleurs rappelant les brûlures d’estomac, peuvent être liés à des troubles digestifs, comme ils peuvent révéler une crise cardiaque.

D’autres symptômes de crise cardiaque à ne pas ignorer :

  • Les palpitations
  • La sudation
  • L’anxiété et l’agitation

 Comment prévenir les crises cardiaques ?

Pour prévenir les crises cardiaques ainsi que bien d’autres problèmes de santé, il est important d’adopter un mode de vie sain. L’OMS confirme que manger sain et équilibré, faire du sport régulièrement et éviter le tabagisme peuvent aider à prévenir jusqu’à 80% des crises cardiaques.

Alimentation saine :

Avoir un régime alimentaire équilibré est essentiel pour la santé cardiaque. Une alimentation saine est basée sur des aliments naturels et riches en nutriments comme les fruits, les légumes, les céréales complètes, les viandes maigres… et exclut tout produit transformé. Il est aussi conseillé de réduire sa consommation de sucre, sel, mauvaises graisses et alcool.

Faire du sport :

Le sport ne permet pas que de garder la ligne, mais aussi de préserver la santé cardiaque. En effet, pratiquer du sport chaque jour pendant 30 minutes aide à maintenir le cœur en bonne santé.
Il est également conseillé d’éviter la consommation du tabac et de contrôler sa tension artérielle, deux facteurs augmentant les risques de crise cardiaque.

Lire aussi Un mois avant une crise cardiaque, votre corps vous envoie 8 signaux

Contenus sponsorisés