5 signes que vos reins pourraient-être malade

Avec des symptômes pas ou peu visibles, les maladies rénales sont très souvent diagnostiquées à des stades tardifs. D’une simple fatigue à des troubles urinaires en passant par des démangeaisons fréquentes, ces signes peuvent annoncer une insuffisance rénale, maladie chronique grave qui touche près de 3 millions de Français. Ainsi, reconnaître les symptômes de cette pathologie est important afin de la détecter à temps et limiter les dégâts. Voici les signes que vous ne devez pas ignorer !

Les reins sont des organes vitaux qui assurent des fonctions majeures :

  • Filtrer le sang
  • Évacuer les toxines et déchets du corps
  • Produire des hormones qui jouent un rôle important dans la régulation d’autres fonctions du corps (pression artérielle…)
  • Réguler la concentration des minéraux et du taux de liquide dans le corps

L’insuffisance rénale, qu’est-ce que c’est ?

L’insuffisance rénale désigne le déclin graduel de la fonction rénale, causé par la destruction des néphrons constituant les reins. Ces organes ne parviennent plus à filtrer le sang ou à sécréter certaines hormones, ce qui entraîne de sérieux déséquilibres dans l’organisme.

Cette maladie s’installe progressivement et lentement, et est très souvent dénuée de signes, ce qui rend le diagnostic précoce très difficile. En effet, la plupart des cas d’insuffisance rénale ne sont détectés qu’à des stades avancés.
On distingue l’insuffisance rénale chronique et l’insuffisance rénale aiguë. Celle-ci survient de manière soudaine et est généralement causée par une déshydratation ou des infections graves.

L’insuffisance chronique est quant à elle la conséquence d’autres maladies comme le diabète et l’hypertension artérielle, qui entraînent des lésions au niveau des vaisseaux sanguins de tout le corps, même ceux des reins.

Cependant, d’autres facteurs à risques peuvent également favoriser l’apparition de l’insuffisance rénale chronique, à savoir :

  • La maladie polykystique des reins
  • Les anomalies des voies urinaires
  • La pyélonéphrite
  • Les maladies auto-immunes comme le lupus

Les symptômes de l’insuffisance rénale

L’insuffisance rénale est donc une maladie qui se développe lentement, dont les symptômes peuvent facilement passer inaperçus. Ces derniers se manifestent progressivement et peuvent être associés à différentes autres pathologies, sans soupçonner une insuffisance rénale.

Cependant, certains signes peuvent être alarmants et nécessitent une attention médicale particulière :

La fatigue

La fatigue persistante est l’un des principaux symptômes de l’insuffisance rénale. En effet, les reins représentent la principale source d’érythropoïétine, une hormone impliquée dans la production des globules rouges par la moelle osseuse. Leur dysfonctionnement entraîne une baisse de sécrétion de cette hormone, ce qui aura pour effet une diminution du taux de globules rouges dans le sang. Résultat : l’anémie s’installe et s’accompagne de fatigue.

Ce signe est en réalité le résultat d’un effet domino provoqué par un mauvais fonctionnement des reins.
En outre, la fatigue en cas d’insuffisance rénale peut aussi être causée par l’accumulation de déchets dans le sang.

Les troubles urinaires

Les troubles urinaires peuvent annoncer plusieurs pathologies, dont l’insuffisance rénale. Les sujets peuvent ressentir des besoins fréquents d’uriner, surtout pendant la nuit, et peuvent aussi remarquer des changements de couleur de leur urine, qui peut être plus claire ou au contraire plus foncée. Dans certains cas, il y a du sang dans l’urine.
Une baisse du volume des urines ainsi qu’une douleur à la miction sont également des signes à ne pas négliger !

Les douleurs au bas du dos

Des douleurs au bas du dos ou sur le côté peuvent tirer la sonnette d’alarme. La douleur prend naissance d’un côté et peut s’étendre vers l’autre. Elle est gênante et incommodante au quotidien.

Des gonflements

Des gonflements des pieds, des chevilles ou du visage sont des signes à ne pas prendre à la légère puisqu’ils peuvent révéler une insuffisance rénale. En effet, lorsque les reins ne fonctionnement pas bien, ils ne parviennent pas à bien filtrer le sang, laissant passer des liquides. Ces derniers ont tendance à s’accumuler dans le corps et provoquent des gonflements dans différentes parties du corps.

Une peau sèche et qui démange

L’insuffisance rénale avancée peut entraîner des démangeaisons. Ce phénomène est principalement causé par un taux élevé de phosphore dans le sang. Ce dernier se lie au calcium et tous deux forment des cristaux qui provoquent des démangeaisons.

D’autres signes avant-coureurs de l’insuffisance rénale sont également à ne pas négliger :

  • Une perte d’appétit
  • Des nausées et vomissements
  • Un goût métallique en bouche
  • Un essoufflement
  • Des crampes
  • Une soif excessive

Lire aussi Les signes qui montrent que vos reins ne fonctionnent pas bien

Contenus sponsorisés