5 symptômes du cancer des testicules

C’est un sujet dont la plupart des hommes sont très embarrassés de parler, le cancer des testicules, mais c'est plus commun que vous ne le pensez. C’est pour cela que tout homme doit être conscient des symptômes de cette maladie sournoise. Voici les 5 signes qui indiquent un cancer des testicules et 5 signes qu’il se propage dans d’autres parties du corps.

En France, le cancer des testicules fait près de 2000 malades par an avant les 40 ans, et il représente environ un tiers des cas de cancers chez les hommes jeunes.

La plupart des médecins recommandent aux hommes âgés de 15 à 40 ans de faire régulièrement un auto-examen. Cela conduira à une détection précoce, ce qui est particulièrement important pour ceux qui ont des antécédents de testicules non descendus dans les bourses ou d’antécédents familiaux de cancer des testicules.

Auto-examen du cancer du testicule

Il est conseillé de vérifier un testicule à la fois de préférence en sortant du bain ou de la douche car les muscles du scrotum sont alors détendus ce qui permet de sentir la présence d’une masse inhabituelle. Tenez le testicule entre les pouces et les doigts des deux mains et roulez-le doucement entre vos doigts. Regardez et essayez de sentir l’existence de bosses dures ou de bosses lisses arrondies ou tout changement dans la taille, la forme ou la consistance des testicules.

Gardez à l’esprit qu’il est normal que l’un des testicules soit légèrement plus gros que l’autre et que l’un d’eux soit plus bas que l’autre.

Le cancer des testicules se manifeste généralement par plusieurs symptômes.

Symptômes courants du cancer des testicules

  • Un gonflement et/ou une boule dans un ou les deux testicules. Il se peut que vous ayez des douleurs dans les testicules ou le scrotum, qui est l’enveloppe cutanée des testicules.
  • Une sensation de lourdeur dans le scrotum.
  • Une douleur sourde ou une sensation de pression dans le bas-ventre ou l’entrejambe.
  • Croissance ou douleur des seins : Dans de rares cas, les tumeurs des cellules germinales peuvent faire grossir la poitrine ou devenir douloureuses. Certaines tumeurs cellulaires peuvent produire des œstrogènes, ce qui peut causer la croissance des seins ou la perte du désir sexuel.
  • La puberté précoce chez les garçons : Certaines tumeurs cellulaires peuvent produire des androgènes (hormones sexuelles mâles). Les tumeurs androgènes peuvent ne pas causer de symptômes spécifiques chez les hommes, mais chez les garçons, elles peuvent provoquer des signes de puberté à un âge anormalement précoce, comme une voix qui change et la croissance des poils du visage et du corps.

Le cancer des testicules peut avoir d’autres symptômes qui indiquent un état avancé et une propagation de la maladie.

Les symptômes du cancer avancé des testicules

Le cancer avancé des testicules est déterminé lorsque le cancer s’est propagé au-delà des testicules et des ganglions lymphatiques vers d’autres organes. Les symptômes peuvent rester dans la même région du corps, comme ils peuvent se propager. Les symptômes du cancer du testicule au stade avancé peuvent inclure :

  • Douleur sourde dans le bas du dos et le ventre : le cancer se propage aux ganglions lymphatiques à l’arrière du ventre.
  • Manque d’énergie, transpiration sans raison précise, fièvre ou sentiment général de malaise.
  • Essoufflement, toux ou douleur thoracique : Il peut y avoir des crachats de sang si le cancer se propage dans les poumons.
  • Maux de tête ou confusion : la propagation du cancer au cerveau.
  • Douleur au ventre : Soit à partir de ganglions lymphatiques hypertrophiés, soit parce que le cancer s’est propagé au foie.

Gardez à l’esprit qu’il y a un certain nombre d’états non cancéreux, comme une lésion testiculaire ou une inflammation, qui peuvent causer des symptômes semblables à ceux du cancer des testicules. L’inflammation du testicule appelée orchite, et l’inflammation de l’épididyme appelée épididymite, peuvent provoquer un gonflement et une douleur du testicule. Les deux peuvent également être causées par des infections virales ou bactériennes.

Plusieurs tests existent afin de dépister le cancer des testicules et pouvoir le traiter le plus rapidement possible.

Examens testiculaires et tests

Échographie testiculaire : Ce test peut être utilisé pour exclure d’autres causes possibles d’un testicule enflé ou douloureux.

Tests sanguins : Ils sont souvent effectués pour mesurer les niveaux des marqueurs tumoraux dans votre sang : l’Alpha foetoprotéine (AFP), la Gonadotrophine chorionique bêta humaine (bêta-hCG), et la lactate déshydrogénase (LDH)

Tests d’imagerie : tels que la radiographie thoracique et la tomodensitométrie thoracique, abdominale et pelvienne.

Ne paniquez pas, le cancer des testicules est l’une des formes de cancer les plus curables, en particulier à ses débuts. Alors, commencez à vous faire un auto-examen une fois par mois. Si vous pensez qu’il y a quelque chose d’inhabituel, alors consultez votre médecin.

N’oubliez pas que certains symptômes peuvent ne déboucher sur aucune maladie, mais il vaut toujours mieux prévenir que guérir.

Lire aussi Le cancer des testicules : quels sont les symptômes et les causes de cette maladie

Contenus sponsorisés