5 raisons pour lesquelles vous devez arrêter d’utiliser votre téléphone dans votre lit le soir

Saviez-vous que l’être humain passait le tiers de sa vie à dormir ? En effet, le sommeil joue un rôle capital dans l’existence de chacun puisqu’il participe à plusieurs fonctions métaboliques, immunitaires et cognitives. Malheureusement, de plus en plus de personnes souffrent d’une mauvaise qualité de sommeil, voire d’une insomnie chronique. De ce fait, elles multiplient les risques de somnolence pendant la journée et voient leur état de santé se dégrader. 

Selon l’Institut national du sommeil et de la vigilance cité par France Inter, les Français dorment en moyenne 7h05 par nuit, soit 1h30 de moins qu’il y’a 30 ans. Cette baisse pourrait puiser son origine dans l’apparition des appareils électroniques. En effet, il semblerait que 4 français sur 10 ont l’habitude de regarder leur téléphone portable avant de dormir. Avec l’essor des réseaux sociaux et des informations en continu, de nombreuses personnes ne peuvent s’empêcher de consulter leur appareil électronique. Mais cette habitude entraîne des conséquences délétères sur le bien-être puisqu’elle entrave le processus de sommeil.

Selon Susan Biali Haas, médecin spécialisée en santé mentale et en gestion du stress, le téléphone portable est la première cause des troubles du sommeil.

5 raisons pour lesquelles vous ne devez plus utiliser votre téléphone avant de dormir

Susan Biali Haas, relatant les résultats d’une étude scientifique, a mis en évidence les 5 raisons pour lesquelles l’utilisation du téléphone empêche de bien dormir :

– Le téléphone retarde l’endormissement

On peut penser que regarder l’écran du téléphone en faisant passer les stories instagram ou en visualisant des vidéos peut aider à trouver le sommeil, mais que nenni ! En réalité, la lumière bleue du téléphone augmente la vigilance, empêchant ainsi de trouver le sommeil. Ainsi, il est conseillé de se tenir loin de son téléphone le soir, au moins 1 heure avant de dormir, pour favoriser l’endormissement.

– Il perturbe les rythmes circadiens

Les rythmes circadiens, étalés sur une période de 24 heures, permettent à l’individu d’être en éveil face à la lumière du jour et de dormir quand il fait nuit. Mais la lumière bleue de notre smartphone perturbe l’horloge biologique et provoque des irrégularités du rythme veille-sommeil. En effet, chacun possède une horloge interne, déterminée par ses propres fonctions biologiques. Néanmoins, elle peut être perturbée par certains facteurs extérieurs. Ainsi, la lumière bleue, le travail de nuit ou encore l’alimentation peuvent provoquer une sorte de décalage horaire susceptible de déboucher sur des troubles de sommeil.

– Il empêche la sécrétion de mélatonine

La mélatonine est une hormone sécrétée essentiellement le soir pour favoriser le sommeil. Dépendante des rythmes circadiens, elle permet l’endormissement durant la nuit tout en baissant en journée pour favoriser l’éveil. Malheureusement, les appareils électroniques bloquent la sécrétion de mélatonine dans le cerveau, empêchant la personne de dormir. En effet, une étude américaine révèle que la luminosité des appareils électroniques perturbe cette hormone essentielle au repos physique et psychique.

– Il nuit au sommeil paradoxal

Le sommeil paradoxal, aussi appelée sommeil profond, est la phase où les ondes cérébrales s’activent favorisant les rêves. Ainsi, les muscles se détendent mais les yeux manifestent des mouvements rapides. Cette phase du sommeil est extrêmement importante puisqu’elle participe à l’amélioration des capacités cognitives. En effet, le sommeil paradoxal aide à être plus alerte en journée et à renforcer sa mémoire et ses facultés intellectuelles. Encore une fois, la lumière bleue empêche de bénéficier du rôle de cette phase et impacte les processus cognitifs durant la journée.

– Il engendre une fatigue et un manque de vigilance durant la journée

Pendant la nuit, les cellules de l’organisme se régénèrent et le corps se repose pour être plus alerte le lendemain. Mais lorsqu’on passe la soirée à regarder l’écran du téléphone, de la tablette ou de l’ordinateur, le cerveau ne bénéficie pas de la quiétude qu’il requiert. Même si on arrive à dormir pendant quelques heures, ce sommeil pourrait ne pas être réparateur. Par conséquent, on peut ressentir un manque d’énergie et une fatigue en journée. En outre, plusieurs accidents de travail ou de la route ou encore de chutes sont dûs à des troubles de sommeil. Enfin, une mauvaise qualité de sommeil peut entraîner des troubles de l’humeur qui retentissent sur la vie sociale.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close