5 plantes qui purifient et nettoient vos poumons et voici comment les utiliser

La respiration, qui est un processus naturel et s’opère de manière inconsciente peut parfois être altérée. Le tabagisme, l’exposition aux polluants chimiques et environnementaux sont susceptibles d’entraver l’activité des poumons. Heureusement, il existe certaines plantes qui peuvent vous aider à renforcer leurs fonctions. On vous en dit plus. 

Prendre soin de sa santé est un enjeu capital dans une logique de bien-être. Notre corps est confronté à de nombreuses agressions qui le menacent et peuvent mettre à mal son fonctionnement optimal. De ce fait, booster son immunité en adoptant les bons gestes au quotidien s’avère primordial.

Quel est le rôle des poumons ?

La respiration est un processus naturel assuré par les poumons. Lorsqu’on inspire, les poumons laissent entrer l’oxygène qui est ensuite distribué dans tous les organes et tissus du corps. Lorsqu’on expire, les poumons éliminent le dioxyde de carbone présent dans le sang. Grâce à ces échanges gazeux, notre corps fonctionne de manière optimale et nous permet de marcher, de bouger nos membres, de réfléchir et d’apprendre.

Ces aptitudes qui nous semblent acquises sont étroitement corrélés à l’oxygène que nous recevons grâce aux poumons. Par ailleurs, il n’est pas rare que certaines personnes souffrent de problèmes respiratoires et se jettent sur leur trousse de médicaments pour soulager leurs maux. Or, Dame Nature nous offre une panoplie de remèdes efficaces qui prennent soin de nos bronches et préviennent les affections pulmonaires.

5 plantes bénéfiques pour vos poumons

Pour prendre soin de ses poumons, prévenir les affections respiratoires ou soulager leurs symptômes, certaines plantes médicinales s’avèrent être de précieuses alliées. Passons-les en revue.

1. La menthe poivrée

Réputée pour soulager les voies respiratoires et détendre les muscles, la menthe poivrée est une alliée précieuse pour améliorer sa respiration. Selon une étude publiée par The Journal of the International Society of Sports Nutrition, son huile essentielle permettrait d’améliorer la performance sportive et la fréquence respiratoire chez de jeunes adultes de sexe masculin.

Les scientifiques estiment que les explications les plus plausibles sont liées à l’action de l’huile essentielle de menthe poivrée sur la relaxation des muscles bronchiques ainsi que l’augmentation de la ventilation et de la concentration d’oxygène dans le cerveau, entre autres mécanismes.

Pour une inhalation humide, versez 4 à 5 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée dans un bol d’eau bouillante. Approchez votre visage du récipient, couvrez-vous la tête d’une serviette et respirez les vapeurs qui s’en dégagent pendant 5 à 10 minutes, une fois par jour.

2. L’eucalyptus

Originaire d’Australie, cette plante s’avère utile en raison de ses propriétés antiseptiques, astringentes et expectorantes. Selon un article scientifique publié par la revue Drug Research, elle  permettrait de soulager les inflammations des voies respiratoires, notamment en cas d’asthme ou de bronchopneumopathie chronique obstructive, une maladie caractérisée par l’obstruction permanente des poumons et des voies aériennes.

En sus, ses racines contiennent de nombreux antioxydants qui boostent le système immunitaire et préviennent certaines maladies. Une étude met en évidence ses propriétés antimicrobiennes qui protègent le corps contre certains agents pathogènes.

Pour en bénéficier, il est possible de la consommer sous forme de tisane, à raison de 2 fois par jour. Faites infuser 2 à 3 grammes de feuilles d’eucalyptus séchées dans 150 millilitres d’eau bouillante. Laissez agir pendant une dizaine de minutes puis buvez cette préparation.

3.La sauge

Les praticiens de la médecine ayurvédique considèrent que la sauge a de nombreuses vertus thérapeutiques. Et pour cause, cette plante contient des propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes considérables D’après les scientifiques, l’huile essentielle de sauge s’avère utile contre les maladies des voies respiratoires. 

En diffusion, elle permettrait même de soulager les symptômes des personnes souffrant d’asthme ou de bronchite selon le Dr Debra Rose Wilson, conseillère médicale pour Healthline. Attention toutefois à ne pas inhaler la fumée libérée car celle-ci pourrait aggraver les symptômes. Veillez à ce que l’endroit soit aéré et que la fumée se soit dissipée avant d’entrer dans la pièce.

4. La réglisse

Utilisée depuis des décennies en médecine chinoise traditionnelle, la racine de réglisse a des propriétés antivirales, anti-inflammatoires et antibactériennes, à en croire un article publié par la revue Acta Pharmaceutica Sinica B. Par ailleurs, la réglisse protège votre santé en renforçant votre système immunitaire.

Consommée sous forme de tisane, il est possible d’en boire 3 tasses quotidiennes mais il est conseillé de se limiter à 12 grammes par jour. Pour cela, faites infuser 2 à 4 grammes de racines séchées de réglisse dans 150 millilitres d’eau bouillante.

5.Le thym

Réputé pour ses propriétés antioxydantes, antiseptiques et antitussives comme l’indique cet article scientifique, le thym peut s’avérer utile pour les voies respiratoires. Interrogés sur le plateau d’Allo Docteurs,  le Dr Laurent Chevallier, nutritionniste et botaniste, et Thierry Thévenin, producteur-herboriste conseillent son utilisation sous forme de tisane. Néanmoins, il ne faut pas prolonger sa consommation plus de deux ou trois mois au risque d’entraîner des dommages pour le foie.

Mise en garde :

Certaines de ces plantes ne doivent pas être utilisées par les femmes enceintes, allaitantes ou les personnes atteintes de certaines maladies. N’hésitez pas à consulter votre médecin traitant pour identifier toute contre-indication à votre état de santé.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close