5 leçons de vie Bouddhiste qui peuvent faire de vous une meilleure personne

5 leçons de vie Bouddhiste qui peuvent faire de vous une meilleure personne


5 leçons de vie Bouddhiste qui peuvent faire de vous une meilleure personne

La vie n’est pas facile, elle contient souvent des obstacles qu’il faut surmonter. Nous pourrions prétendre que ces difficultés n'existent pas ou peut être essayer de les éviter mais ce n’est pas une solution. Le meilleur moyen de s’épanouir et de profiter de la vie est d’affronter ses difficultés. Selon la philosophie bouddhiste, le bonheur, c'est embrasser et accepter tous les différents aspects de la vie, même s'ils sont négatifs. Sinon, nous fermons les yeux sur la réalité et résistons aux forces naturelles de l'univers.

Souvent, plus on avance dans l’âge, plus on accorde de l’importance aux leçons de la vie. Tous les jours, la vie nous apprend tellement de choses puissantes et magnifiques, il suffit de leur prêter attention et d’essayer de les comprendre. Il est vrai que nous sommes absorbés par le travail, les impératifs de la vie et nos obligations au quotidien, mais prenons le temps de s’arrêter, de prendre du recul et voir les choses d’un autre œil ! Le bouddhisme nous apprend énormément de choses, notamment des leçons de vie qui peuvent faire de nous des personnes meilleures. 

Voici donc les 5 vérités que nous devons accepter si nous voulons profiter de notre vie.

1.    Inutile de s’inquiéter

Notre esprit est le seul endroit où l’inquiétude est créée ! Ce sentiment ne peut guère résoudre un problème, bien au contraire il s’agit d’une perte de temps qui occupe notre cerveau et qui peut mener à des conséquences non négligeables sur la santé. 

Selon Thich Nhat Hanh, peu importe si vous vous inquiétez un peu ou beaucoup, dans les deux cas, vous ne changerez rien en agissant ainsi. En fait, la seule chose que vous gagnerez, c’est l’anxiété et cela vous fera encore plus de mal. Nous devons apprendre à être heureux avec ce que nous avons déjà et vivre dans le moment présent. Nous devons arrêter de courir après les choses et les laisser venir à nous. Nous ne devons pas conditionner notre bonheur avec les choses que nous n’avons pas.

2.    Accepter la réalité peut mener à une vie plus heureuse

Nous devons pouvoir regarder la réalité en face. Notre vie ne doit pas se concentrer sur les opinions et les idées que nous avons dans la tête, mais plutôt laisser la vérité venir à nous pendant que nous gardons notre esprit ouvert. De plus, nous devons accepter les mauvaises choses que la vie peut nous apporter et ne pas nous concentrer uniquement sur ses aspects positifs. Selon la philosophie bouddhiste, la meilleure chose que nous pouvons faire dans notre vie est d’avoir l’esprit ouvert et toujours faire des recherches pour apprendre et comprendre.

3.    Accepter le changement

Si vous y réfléchissez, vous verrez que tout change constamment. C’est l’une des véritables forces de notre univers et il est impossible de garder les choses constantes ou fixes tout le temps. Accepter le changement nous aidera à recevoir l’énergie à travers la liberté de faire ce que nous voulons dans notre vie. Une fois que vous avez accepté le changement, vous pouvez le prendre et le transformer en quelque chose de positive. Peu importe ce que nous ferons, le changement se produira et c’est à nous de décider si nous voulons profiter de la situation positivement ou non.

4.    Etre satisfait dans la vie

Selon le bouddhisme, la perception qu’ont les gens du bonheur est fausse. Le sentiment temporaire de joie, d’excitation ou d’euphorie que peut procurer la réalisation d’un objectif ne doit pas être perçu comme du bonheur. Si nous continuons dans la poursuite des choses matérielles de la vie, nous ne pourrons jamais ressentir le vrai bonheur. Le bouddhisme dit que le vrai chemin vers le bonheur est d’être satisfait des choses que nous avons déjà. La quête continue pour atteindre ou obtenir des choses procure un sentiment de bonheur temporaire qui, dès qu’il s’évapore nous commençons à sentir le stress et de la tension. Ceci empêchera forcément l’esprit de profiter d’une paix intérieure. Nous devons apprendre à accepter le fait que les choses ne sont pas permanentes et à en profiter tant que nous les avons !

5.    Réduire la souffrance par la méditation

La médiation nous apprend que tout ce que nous avons, c’est le moment présent, que les choses ne sont pas permanentes et qu’il faut apprendre à être heureux avec ce que nous avons. Pendant que nous méditons, nous apprenons que les sentiments viennent et disparaissent, c’est pourquoi les poursuivre est insensé. L’esprit deviendra plus détendu et à l’aise une fois que la poursuite s’arrêtera. Nous devons cesser de penser aux choses qui sont passées ou qui pourraient venir et vivre le moment présent au maximum.