5 fantasmes dont les femmes n’osent pas parler

Les fantasmes sont ces idées et images que fabrique votre cerveau pour vous émoustiller. Certains sont assouvis, d’autres resteront à jamais du domaine du rêve. Cinq femmes révèlent leurs fantasmes, sans tabou.

1 – Être attachée

« L’idée qu’un mec me domine est tellement excitante, surtout si je suis attachée et complètement incapable de l’arrêter. J’ai toujours été nerveuse de partager mon fantasme avec quelqu’un (vu que ça peut mal tourner), donc je me suis retenue jusqu’à ce que je sois mariée. Un soir, j’ai dévoilé mon fantasme avant qu’on aille se coucher. En quelques secondes, mon mari a éteint les lumières, a saisi plusieurs cravates et m’a attachée au lit. Il n’a pas dit un mot, ce qui rendait la chose encore plus chaude. Je ne pouvais pas le voir, je pouvais juste le sentir. Meilleur. Sexe. De. Ma. Vie. » – Agnès M.

2 – Risquer de se faire surprendre

« Je n’ai aucun problème pour parler de mes fantasmes à mes meilleures amies, mais à mon copain, c’est autre chose. Un soir, une amie est venue à la maison pour boire un verre. Alors qu’il était dans le salon à regarder la TV, j’ai raconté à mon amie à quel point ça m’exciterait de faire l’amour quand il y a un risque de se faire surprendre. Je parlais super fort, espérant qu’il surprenne notre conversation (parce que, oui, je suis lamentable !). Des mois se sont écoulés et juste quand je n’y pensais plus, mon copain a glissé ses mains sous ma jupe, à l’arrière du van d’un de nos amis, alors que nous allions à la plage.

Notre ami aurait pu se retourner à tout moment ! » – Sophie S.

3 – Plan à trois

« Je suis très timide. Après l’université, j’ai commencé à sortir avec un homme plus âgé qui était, disons-le, sexuellement sophistiqué. Un jour, j’ai baissé la garde et j’ai laissé échapper que l’un de mes fantasmes était de le faire avec deux hommes. Il m’a répondu qu’il ne l’aurait jamais deviné et que ça le faisait se sentir encore plus proche de moi. J’étais terrifiée à l’idée qu’il se moque de moi, mais ça a fini par renforcer notre lien. » – Patricia D.

4 – L’insulter

« J’ai toujours été sexuellement aventureuse, et mon désormais ex-copain ne l’était pas du tout. L’un de mes plus grands fantasmes était de profiter de lui, de détruire sa bonne réputation par des mots. Un soir, par hasard, j’ai laissé l’idée m’échapper. Je lui ai dit que ce n’était qu’un fantasme, et à partir de ce moment-là, il semblait mal à l’aise avec moi. J’ai fini par en avoir marre et j’ai mis fin à l’histoire– Laurence P.

5 – Au bureau

« L’un de mes plus grands fantasmes a toujours été de vivre une de ces idylles de bureau sexy, scandaleuses, qui briseraient presque une vie (sans oublier les parties de jambes en l’air dans la salle de conférence et sur mon bureau). Le seul problème, c’est que je travaille chez moi et que je suis mariée. Je n’imaginais rien du tout lorsque je me suis plainte auprès de mon mari à propos de mon fantasme qui ne se réaliserait jamais. Le jour suivant, il est entré dans mon bureau, portant un costume et prétendant être mon patron. Il voulait savoir pourquoi mon rapport n’était pas encore terminé. Avant même que je puisse répondre, il m’a soulevée sur le bureau. Je savais bien que je l’avais épousé pour une bonne raison ! » – Charlotte R.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close