5 Erreurs que les novices de la méditation font et comment les corriger

5 Erreurs que les novices de la méditation font et comment les corriger


Il y a une croyance largement répandue au sein de la communauté de la santé et du bien-être selon laquelle il n’y a pas de façon correcte de méditer, la méditation implique une concentration intense ou vous devez rester parfaitement immobile sur le sol pour méditer efficacement. Voici cinq erreurs que les novices de la méditation font et comment les corriger.

1. Vous n’êtes pas à l’aise

Les photos populaires de méditation montrent presque toujours des gens assis sur le sol avec le dos droit, les jambes croisées et avec leurs pouces et index collés. Beaucoup de gens pensent que c’est la bonne façon de méditer, car ces images sont si omniprésentes. Mais cette position peut être épuisante après quelques minutes. L’inconfort physique se traduit rapidement par une activité mentale accrue (donc plus de pensées) qui entraine un sentiment de méditation moins agréable.

Ce que vous devez faire à la place

Pour rendre la méditation plus agréable, asseyez-vous de manière naturelle. Cela signifie d’avoir le dos contre un support et les mains et les pieds détendus, comme si vous regardiez votre émission de télévision préférée. Cette posture libère votre esprit, vous relaxe et finalement vous vous élevez.

2. Vous essayez activement d’arrêter votre esprit de penser

La meilleure façon de perdre du temps au cours de votre méditation est d’essayer de contrôler ou d’empêcher les pensées de vagabonder.

Une étude de l’Université Harvard sur la suppression de la pensée en 1987 constate qu’en faisant obstacle à l’émergence de certaines pensées, vous envoyez à votre esprit un stimulus pour en produire plus.

Ce que vous devez faire à la place

Au lieu d’employer la tactique de suppression des pensées, adoptez plutôt « l’acceptation », une attitude de nonchalance et d’indifférence par rapport à toutes les pensées que vous rencontrez au cours de votre méditation. En d’autres termes, l’astuce pour se débarrasser des pensées indésirables est de les accepter comme un résultat normal de la méditation. Vous remarquerez comment votre esprit deviendra de plus en plus silencieux.

3. Vous êtes trop à l’aise

Être dans une atmosphère détendue pour méditer est idéal, mais il vaut mieux éviter certaines postures – comme quand vous méditez allongé sur le dos, par exemple, au risque de vous endormir.

Ce que vous devez faire à la place

Asseyez-vous confortablement (vous pouvez soutenir votre dos) et laissez votre tête libre de se déplacer. En position assise, vous pouvez stimuler le système nerveux parasympathique, en mesure de vous apporter un bon niveau de relaxation.

4. Vous essayez d’être immobile

Vous êtes en pleine méditation et vous devez tousser, éternuer ou éclaircir votre gorge, mais vous essayez de vous en empêcher coute que coute, au point d’en avoir des convulsions ou vous vous maintenez dans une position inconfortable, pensant que si vous bougez, vous ruinerez les effets de la méditation.

Ce que vous devez faire à la place

Vous allez créer une expérience de méditation beaucoup plus agréable, si vous vous donnez la permission d’être naturel. Chaque fois que vous résistez au fait d’être confortable, vous excitez par inadvertance votre esprit et cela mène à des pensées plus gênantes dans la méditation.

5. Vous arrêtez la méditation pour quelque temps

Vous méditez chaque fois que vous en avez envie, mais de façon inconstante, une fois par semaine ou à l’occasion, comme les jours où vous avez un moment difficile dans la vie. Étant donné qu’il n’y a pas de cohérence à votre pratique, il vous faudra beaucoup plus de temps pour en ressentir les avantages.

Ce que vous devez faire à la place

Rappelez-vous que le stress ne prend pas de jours de congé. Afin d’avoir des expériences de méditation plus efficaces, il est important que vous respectiez un programme régulier. Cela signifie généralement de méditer tous les jours. Méditer chaque jour pendant cinq minutes est beaucoup plus efficace que de le faire une fois par semaine pendant une demi-heure.


Loading...