5 choses qu’Il ne faut plus faire à vos parties intimes ! C’est dangereux !

5 choses qu’Il ne faut plus faire à vos parties intimes ! C’est dangereux ! Pinterest
Tue, 12/09/2017 - 09:12

Des germes, comme les mycoses vaginales, se propagent rapidement dans les parties intimes à cause de leur fragilité. Pour éviter cette propagation et surtout ne pas créer de facteurs dynamisants, voici des conseils à suivre.

Il est important de prendre soin de ses parties intimes. Pour cela, il est nécessaire de comprendre comment fonctionne notre organisme et quels sont les gestes à adopter mais surtout à éviter. Méfiez-vous des produits destinés à cette zone du corps car ils peuvent être plus nocifs que bénéfiques.

Comment cela fonctionne ?

Le vagin est autonettoyant grâce à des bactéries présentes naturellement et qui servent de barrières immunitaires dans la flore vaginale et ses muqueuses. Les changements hormonaux tels que la puberté ou les grossesses ou la ménopause mettent à mal cette défense immunitaire et déséquilibrent le pH naturel. Le stress, les médicaments tels que les antidépresseurs peuvent également affecter le pH naturel.

Ce qu’il faut faire 

  • Laver ses sous-vêtements à 40°C minimum et les changer tous les jours en préférant les culottes aux strings pour limiter les frottements et donc le développement de mycose. Préférer les lingeries 100% coton plutôt que les matières synthétiques, propices à la macération,
  • Pendant les règles, ne pas garder plus de 4h les serviettes hygiéniques et éviter l’utilisation des tampons,
  • Après une séance dans l’eau, retirer sans trop tarder le maillot humide qui favorise la prolifération des bactéries ou bien s’essuyer les parties génitales après la douche. Lors de l’essuyage, il faut tamponner doucement de l’avant vers l’arrière,
  • Bien nettoyer l’anus de l’avant vers l’arrière après les selles pour éviter la propagation des bactéries fécales,
  • Toujours se laver les mains avant tout contact avec le sexe,
  • Dans les toilettes publiques, préférer ne pas toucher la lunette puis utiliser des lingettes désinfectantes,
  • Consulter régulièrement un gynécologue, un rendez-vous annuel est indispensable pour prévenir et détecter d’éventuelles infections. 

Ce qu’il ne faut pas faire 

  • Ne pas porter des pantalons trop serrés car c’est une cause d’irritations vaginales,
  • Ne pas utiliser de savon pour vous laver car les irritations sont nombreuses aux organes génitaux provoquant une baisse des défenses naturelles, affectent la flore vaginale et créent une sécheresse intime. Préférer donc les savons au pH neutre pour nettoyer la partie externe de vos parties intimes mais jamais la partie interne. Laisser ruisseler l’eau sur le corps sans jamais envoyer directement le jet vers l’intérieur du vagin,
  • Ne pas utiliser de gels car ils peuvent causer des infections comme les cystites et augmenter l’infertilité à long terme,
  • Lors des rapports, ne passer pas de la pénétration anale à la pénétration vaginale qui serait synonyme de transfert de bactéries d’un orifice à l’autre. Ne pas oublier d’uriner et de se laver après le rapport,
  • Se purifier entièrement le corps permet de nettoyer l’intérieur du corps. Vous pouvez faire un bain vapeur avec  une décoction d’herbes. Il suffit de s’assoir au-dessus d’une bassine et laisser la vapeur infusée durant une vingtaine de minutes. Cette méthode chinoise désinfecte le corps dans sa globalité y compris l’utérus.

Pensez à tous ces conseils pour préserver vos parties intimes de toutes ces agressions.

A lire aussi