5 choses magiques sur l’orgasme féminin

S’apprenant à partir de la période pré-pubère, se découvrant durant l’adolescence et s’expérimentant durant la vie adulte, la sexualité fait partie prenante de notre vie car elle joue un rôle essentiel dans les besoins humains. Et, bien que chacun l’appréhende à sa manière et selon ses préférences, il y a une chose qui intrigue et réunit tout le monde c’est : l’orgasme.

En effet, l’orgasme offre un tel plaisir qu’il est revendiqué haut et fort. Mais une différence existe entre l’orgasme masculin et l’orgasme féminin. Tout d’abord, l’orgasme masculin est de courte durée et son plaisir se concentre principalement sur ses organes génitaux tandis que l’orgasme féminin, qui désigne la jouissance sexuelle que ressent une femme après diverses stimulations de zones érogènes, est aléatoire et multiple. 

L’orgasme féminin

Alternant entre rapide, lent, intense ou fortuit, l’orgasme est un plaisir qui se consomme sans modération mais qu’il est parfois difficile à atteindre. En effet, bon nombre de femmes n’arrivent pas à s’abandonner durant l’acte sexuel et peuvent être frustrées de ne pas ressentir d’orgasme car la société actuelle prône ce dernier comme le Saint Graal du rapport sexuel. Pourtant, cette pression dans le domaine sexuel est contre-productive. D’ailleurs, les chiffres le montrent d’après une enquête de l’Institut Français d’Opinion Publique (IFOP) menée auprès de 1006 femmes, représentatives de la population française de 18 ans et plus. Effectivement, 79% des françaises interrogées déclarent avoir du mal à atteindre un orgasme et seulement 33% d’entre elles affirment avoir ressenti un orgasme lors de leur dernier rapport sexuel. De plus, 7% des femmes déclarent n’avoir jamais ressenti d’orgasmes. Alors, finalement, comment atteindre ce septième ciel ?

Pour commencer, tout dépend de l’orgasme visé car il existe différents types d’orgasmes dont l’orgasme clitoridien, l’orgasme vaginal, l’orgasme combiné ou encore l’orgasme cervical. Ainsi, pour chaque orgasme, les préliminaires et les positions, telles que le missionnaire amélioré ou la levrette, seront à choisir selon la zone érogène à stimuler et la profondeur de la pénétration souhaitée. En outre, certaines conditions favorisent l’accès à l’orgasme comme une relation saine, des sentiments sincères et profonds, une confiance réciproque qui permet de se libérer de ses complexes, un abandon de soi et une excitation sexuelle intense. De même, il convient de bien connaître son corps pour permettre au partenaire de réaliser les bons gestes aux bons endroits. Une fois toutes ces conditions réunies, vous pourrez alors prétendre à l’orgasme. 

Par ailleurs, certaines choses amusantes permettent d’en savoir davantage sur l’orgasme féminin, pour mieux le comprendre et l’appréhender, dont ces 5 faits étonnants. Vous allez être surpris !

Les 5 faits explosifs concernant l’orgasme féminin

Il y a 8000 terminaisons nerveuses dans le clitoris.
Environ 70% des femmes ont besoin d’une stimulation clitoridienne directe pour avoir un orgasme.
20% des personnes déclarent qu’elles peuvent atteindre l’orgasme en embrassant ou en pratiquant du sexe oral avec leur partenaire.
En faisant de l’exercice physique, 10% des personnes ont ressenti un orgasme.

Durant un orgasme, le seuil de la douleur peut augmenter jusqu’à 107% ce qui fait que nous sommes plus sensibles !

Lire aussi Comment caresser le clitoris pour atteindre l’orgasme ?

Contenus sponsorisés