5 choses qui arrivent à votre corps quand vous faites la sieste

Après une matinée bien remplie et sans un instant de repos, il vous est peut-être possible de trouver un moment pour une petite sieste. Si vous le faites chaque jour, vous serez surpris de découvrir combien elle est bénéfique au corps et à l’esprit. On ne parle pas de sieste de 3 ou 4 heures dont vous vous réveilleriez groggy, mais de plages de sommeil de 30 minutes au moins 3 fois par semaine, ou si possible chaque jour.

Vous ferez du sport plus facilement

La sieste permet de compenser l’énergie que vous avez dépensée pendant la matinée et le début de l’après-midi. Si bien qu’au moment de vous rendre à la salle de sport, en fin de journée, vous serez au top de vos capacités motrices.

Vous réduisez vos envies de grignoter

Vous l’avez forcément remarqué : lorsque vous n’avez pas votre comptant d’heures de sommeil, vous grignotez sans arrêt pour avoir assez d’énergie. Plutôt que de vous ruer sur un paquet de chips ou une barre chocolatée pour garder les yeux ouverts, il est préférable pour votre ligne et votre santé en général de faire un petit somme.

Vous réduisez votre niveau de stress

Quand vous manquez de sommeil, votre corps produit davantage de cortisol, lequel a pour effet d’augmenter votre niveau de stress. Le meilleur moyen de le faire baisser ? Une petite sieste qui vous fera voir de nouveau la vie en rose.

C’est bon pour votre cœur

On sait déjà que le manque de sommeil est un facteur majeur de maladies cardiovasculaires. Or une étude réalisée par l’Université de Harvard a montré qu’on en réduit les risques grâce à la sieste qui permet de compenser des nuits trop courtes.

Elle améliore le fonctionnement de votre cerveau

En faisant fonctionner votre cerveau à plein régime de tôt le matin à tard le soir, vous risquez de le surmener. Une sieste de 30 minutes voire plus permet de le reposer pour en optimiser le fonctionnement. Une étude montre ainsi qu’elle permet d’améliorer les performances de votre cerveau jusqu’à 24 heures plus tard. Ce n’est pas pour rien qu’on parle de sommeil « réparateur ».
Des études scientifiques ont prouvé la relation entre la sieste et l’augmentation des performances psychomotrices et cognitives. Durant la sieste se fait la consolidation des apprentissages et une meilleure mémorisation de ce qui a été inculqué.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close