Elle passe 40 ans sans sourire pour ne pas avoir de rides

Sommaire

A 50 ans, Tess Christian a passé les quarante dernières années de sa vie sans émettre le moindre sourire ou rire pour ne pas vieillir.

Persuadée que le rire est à l’origine des rides, Tess Christian s’est imposée une discipline stricte : ne jamais rire ou sourire. C’est pour elle, le moyen naturel de rester jeune le plus longtemps possible. D’ailleurs, certains experts sont aussi convaincus par cette théorie.

Cette femme est convaincue que le maintien permanent d’un visage impassible est un moyen crucial pour garder une apparence jeune.

Elle déclare : «Oui, je veux rester jeune. Ma stratégie est plus naturelle que le botox et plus efficace que n’importe quelle crème de beauté ou soin du visage cher».

Aussi surprenant que cela puisse paraître, la méthode de Tess Christian est suive par nombre de personnes qui s’interdisent le moindre mouvement facial comme rire ou froncer les sourcils pour stopper la formation des rides. Des célébrités comme Kim kardashian ont déclaré avoir essayé cette méthode. Et certains experts comme le dermatologue Nick Lowe avance que ce protocole peut être suivi comme une technique anti-âge efficace.

Pour Tess Christian, l’apparition des rides est due au froissement des lignes du front et des muscles du contour de la bouche. Le fait de contrôler au maximum les mouvements du visage évite au tissu conjonctif sous la peau de se casser.  Ceci réduit très largement l’apparition des rides. Pour elle, cette technique agit exactement selon le même principe que le botox. Tous les deux réduisent l’activité des muscles du visage.

Tess Christian a certainement oublié que les rides sont causées par un manque de tonus musculaire et d’élasticité. Le sourire agit comme un massage sur les muscles du visage. Il augmente la circulation sanguine et aide à engraisser le tissu conjonctif de la peau.

Tess Christian déclare avoir commencé à ne plus sourire lorsqu’elle était encore à l’école catholique. Les religieuses interdisaient aux enfants de rire. Elle a appris alors à garder un visage sans expression. A l’âge adulte, elle a réalisé que cet air sombre lui allait bien et a décidé de le garder.

Toutefois, cet exercice ne fut pas facile pour elle au début. Contrôler ses muscles alors qu’on est tenté de rire n’est pas agréable. Mais une fois habituée, Tess n’avait plus envie de rire même pas le jour de la naissance de sa fille. Elle a appris désormais à rire intérieurement sans jamais craquer.

Mais, le sourire est crucial pour notre santé mentale. Quand nous sourions, nous libérons des endorphines, hormones du bonheur qui nous font nous sentir heureux. Le sourire est même utilisé comme technique pour traiter la dépression. En effet, les professionnels de santé recommandent à leurs patients de pratiquer le sourire face au miroir. Cette opération augmente la sensation de bonheur.

Que dois-t-on penser alors du fait de ne jamais sourire ? Un visage sans émotion ne donne pas au cerveau le signal qu’on est heureux. Sans oublier, le sourire est souvent notre premier contact avec les autres. S’en priver serait se condamner à rester isolé.

Quelques rides valent-elles vraiment la peine de passer toute sa vie sans accrocher le moindre sourire à son visage ? Une peau lisse vaut-elle la peine de vivre frustré, sans partager les moments de joie avec sa famille et ses amis ?

T

40 ans sans sourire 2
40 ans sans sourire 3

Lire aussi Beauté naturelle : 209 astuces de grands-mères à faire à la maison

Contenus sponsorisés