4 signes que votre corps réclame du sexe

Le sexe renforce la connexion émotionnelle entre un couple et crée une bulle de bien-être et d’apaisement. Mais il arrive parfois que les échanges sexuels deviennent moins fréquents et que la personne exprime ce que l’on appelle communément “un manque”. Que vous soyez en couple ou célibataire, sachez décrypter votre language corporel. Découvrez les 4 signes qui montrent que votre corps demande du sexe.

Disputes à répétition au sein du couple, dysfonction érectile, baisse de libido, trouble hormonal, sécheresse vaginale ou encore insatisfaction sexuelle sont des facteurs qui peuvent altérer les échanges érotiques et les envies sexuelles. La phase d’excitation, durant laquelle baisers, caresses, stimulation des organes génitaux et préliminaires boostent le désir sexuel, peut ne pas aboutir à la réponse sexuelle attendue. Que l’abstinence sexuelle s’impose malgré la volonté d’avoir des relations sexuelles plus fréquentes ou qu’elle soit consentie, voici les signes qui montrent que votre corps demande plus de sexe, d’après des spécialistes cités par le site Best Health Mag.

Manque de sexe

Manque de sexe – Source : MDLinx

Les 4 signes qui montrent que vous avez besoin de sexe

  1. Des fluctuations de la libido

Selon Sari Cooper, sexologue, certaines femmes ressentent moins d’excitation sexuelle lorsqu’elles connaissent un manque de rapports. Ainsi, l’absence de sexualité et de stimulants sexuels pourraient causer une diminution du désir. Pour d’autres femmes, au contraire, ne pas faire l’amour pendant un certain temps permettrait d’augmenter la libido et d’avoir des envies de sexe et des fantames érotiques. Pendant l’acte sexuel, ces dernières pourraient avoir plus de chances d’atteindre l’orgasme.

  1. Un moral en berne

Les personnes souffrant d’une abstinence sexuelle peuvent se sentir déprimées et lésées. En réalité, avoir des rapports sexuels régulièrement participe au bien-être physique et mental d’une personne. En effet, l’activité sexuelle et les orgasmes ressentis pendant la relation intime s’accompagnent de la production d’endorphines, de dopamine, de sérotonine et d’ocytocine, des hormones considérées comme de véritables antidépresseurs naturels. Ce cocktail hormonal qui peut survenir durant le sexe augmente le plaisir et favorise une sensation de détente et d’apaisement après le sexe.

  1. Un manque de lubrification

Certaines femmes souffrent d’une sécheresse vaginale qui rend les rapports sexuels désagréabels ou douloureux. Souvent, c’est après la ménopause que ce symptôme se manifeste et altère les relations intimes. La prise de certains médicaments, des troubles hormonaux ou une stimulation insuffisante du vagin et du clitoris peuvent également être responsables de ce dysfonctionnement sexuel. Mais d’après Lauren Streicher, médecin et auteure de Sexe : hormones, santé et votre meilleure relation sexuelle, le manque de libido et la baisse du désir peuvent provoquer des problèmes au niveau sexuel. Si une femme n’a plus d’activités sexuelles pendant longtemps, qu’elle ne s’adonne ni à la masturbation ni au plaisir érotique, elle peut souffrir d’un manque de lubrification et aura du mal à reprendre une activité sexuelle.

  1. Un niveau de stress plus élevé

C’est un cercle vicieux : plus une personne est stressée, moins elle parvient à s’adonner aux joies de la sexualité et à ressentir du plaisir durant l’acte. Or, moins elle fait l’amour, plus elle ressent un niveau de stress élevé. À cause du stress, certains hommes souffrent de troubles de l’érection, d’éjaculation précoce ou de trouble du désir, explique le Dr Alain Héril, sexothérapeute et psychothérapeute. Ces difficultés sexuelles peuvent être très mal vécues et pousser l’homme à se concentrer sur la conséquence plutôt que la cause du problème. Ainsi, il peut prendre du viagra ou opter pour un traitement médicamenteux pour assurer la rigidité des corps caverneux.

Chez la femme, la composante psychologique tient un rôle clé dans le plaisir sexuel. Pour ressentir une forme d’excitation et accéder à l’orgasme, elle a besoin de se sentir détendue et sereine. Si la diminution de la libido est un facteur psychogène, il ne faut pas hésiter à en parler à un spécialiste pour tenter de pallier les troubles du désir.

Lire aussi 7 signaux que votre corps émet lorsqu’il a besoin de sexe

Contenus sponsorisés