4 plantes anti-moustiques faciles à cultiver

S’il y a bien une chose que nous redoutons tous à l’approche de l’été, c’est la recrudescence irritante des moustiques. Pour se débarrasser des ces parasites, de nombreuses personnes optent pour des insecticides chimiques, en dépit de leurs risques pour la santé ou l’environnement. Pourtant, il existe des répulsifs naturels à portée de main qui nous rappellent que mère nature a plus d’un tour dans son sac pour remédier aux désagréments du quotidien. On vous en dit plus sur les plantes anti-moustiques.

En plus de constituer des alternatives respectueuses de l’environnement, les plantes anti-moustiques sont également faciles à cultiver et apportent qui plus est, de la couleur et de la senteur à votre maison. Découvrez comment joindre l’utile à l’agréable en les plantant chez vous.

Le pélargonium

pelgaronium

Source : Lifehack

Faisant partie de la famille des géraniums, le pélargonium dégage un parfum suffisamment fort pour repousser les moustiques. Son efficacité est d’ailleurs aussi bien exploitée dans la fabrication d’insecticides que de bougies parfumées.

Sa culture s’avère relativement simple car il dispose d’une floraison ininterrompue, en plus de s’adapter parfaitement aux jardinières ou aux balcons. Dans les régions plus fraîches, il est possible de le cultiver dans un pot ou un récipient à déplacer à l’intérieur pendant l’hiver car le pélargonium craint le gel.

Si vous disposez d’un jardin, il est préférable de le cultiver de telle sorte à ce qu’il soit disposé derrière vos plantes décoratives et vos fleurs et ce, en raison de sa taille assez imposante.

Détail non négligeable, son entretien requiert peu d’efforts puisqu’il suffit de le planter dans un sol bénéficiant d’un bon drainage, en l’exposant suffisamment au soleil.

La citronnelle

citronnelle1

Source : Lifehack

Connue pour son agréable parfum d’agrumes qui repousse les moustiques, elle est aussi utilisée pour soigner les maux de gorge et les maux d’estomac.  A l’instar du pélargonium, la culture de cette plante en pot s’avère aisée.
En effet, il suffit de la planter dans un récipient en verre à poser sur un rebord de fenêtre pour une exposition optimale au soleil. Les racines pourront alors s’épanouir au bout de quelques semaines avant d’être mises dans un pot plus grand à placer dans l’endroit de votre choix.

La cataire

cataire

Source : Lifehack

D’une beauté ornementale, la cataire ou l’herbe à chat est une plante qui peut s’apparenter à de la menthe.
En dehors du ravissement esthétique qu’elle procure, sa capacité à repousser les moustiques est bien plus efficace que celle des produits chimiques prévus à cet effet. Et pour cause, des recherches expliquent son efficacité par la présence d’une huile essentielle qui s’avère être un puissant répulsif.

Pourvu qu’elle soit régulièrement taillée, son entretien demeure facile puisque vous pouvez maîtriser sa croissance en la plaçant dans des conteneurs adaptés.

Le romarin

romarin1

Source : Lifehack

Vantée pour son agréable apport olfactif grâce à un parfum boisé, cette plante est aussi cultivée à des fins comestibles, ce qui en fait une culture d’autant plus intéressante quand on sait qu’elle constitue également une ennemie de l’insecte vampirique.

Les qualités de cet arbrisseau étant donc plutôt nombreuses, il met plus de temps à germer que ses congénères. Raison pour laquelle il convient de le faire pousser à partir de boutures prélevées sur une plante mature.

Pour une pousse optimale, il est préférable de planter le romarin dans de la terre bien drainée puisqu’il préfère un sol sec. Par ailleurs, il est possible de planter les boutures dans des pots à exposer dans un endroit bien ensoleillé.

Lire aussi 8 plantes ultra efficaces pour éloigner les moustiques, les fourmis, les araignées et bien d’autres nuisibles

Contenus sponsorisés