4 moyens de se débarrasser de vos poils sans crèmes chimiques

Ce sont nos plus grands ennemis à nous les filles car ils représentent le tue-l’amour par excellence. Les poils sont toujours là pour nous gâcher la vie. Et les enlever est un vrai cauchemar car ça fait très mal. On en trouve partout sur les jambes, les aisselles, le pubis, le visage et parfois même sur le ventre !

Si cet article vous intéresse c’est que vous devez surement être parmi ces filles qui ont des poils sur le ventre et qui ne savent pas quelles méthodes utiliser pour s’en débarrasser. Il y a des méthodes draconiennes et radicales, et d’autres beaucoup plus douces. A vous de choisir celle qui vous conviendra selon votre niveau de sensibilité.

Il faut avouer qu’avoir des poils sur le ventre n’est pas réellement un défaut en soi, c’est tout à fait normal. Mais il est vrai qu’à l’arrivée de l’été, il serait plus judicieux de les enlever pour être au top de sa féminité.

La cire dépilatoire

Il est vrai que son nom fait mal aux oreilles et nous glace le sang. Mais c’est de loin la méthode la plus efficace pour s’épiler. La cire est utilisée depuis belle lurette par nos mamies et pourtant elles ont vécu longtemps. A l’époque, on la fabriquait avec du sucre et du citron. Aujourd’hui, on peut la trouver partout, il suffit juste de choisir une marque de qualité qui respecte votre peau. Le mieux c’est de se faire épiler dans un institut de beauté par une professionnelle surtout si vous ne l’avez jamais fait auparavant, car le ventre est tout de même une partie fragile et sensible. L’épilation à la cire vous assure une peau lisse et soyeuse pendant au moins trois semaines. L’avantage avec la cire c’est qu’avec le temps votre peau devient de moins en moins sensible à la douleur et les poils se font de plus en plus rares et fins.

L’épilation au fil

C’est une méthode qui nous vient tout droit du Moyen-Orient et d’Inde. Elle consiste à retirer les poils en faisant des torsions de fils de coton autour, et ce en tenant les deux extrémités de celui-ci avec les doigts. Cette technique demande une grande dextérité et beaucoup d’agilité. Il est préférable de la faire en institut. Cette méthode est moins douloureuse que la cire car vous ne sentez que de légers picotements mais elle a la même efficacité que cette dernière car le poil est retiré de la racine.

Le rasoir : la méthode douce

Cette méthode est faite pour les plus sensibles qui ont du mal à supporter la moindre petite douleur. Elle reste néanmoins très dangereuse si elle n’est pas faite avec minutie et dextérité. Le rasoir est un objet tranchant, c’est pourquoi il faut le manier avec beaucoup de vigilance. Le rasage est sans doute la plus douce des méthodes mais c’est aussi la moins efficace car le poil refait surface au bout de 2 jours. En plus, le rasage a tendance à créer des poils incarnés. Veillez à ce que votre rasoir soit neuf et propre avant chaque utilisation.

L’épilation définitive ou permanente

Cette locution nous ferait presque fantasmer car qui dit épilation permanente dit délivrance. Mais ne vous y méprenez pas ! L’épilation permanente est une épilation faite avec deux méthodes : soit avec la lumière pulsée, soit avec un laser chez le dermatologue. Les deux méthodes sont coûteuses et contrairement à leurs noms, elles ne sont pas définitives. Elles permettent seulement une disparition des poils pour une durée de quelques mois. Les poils peuvent réapparaitre n’importe quand, cela dépend du corps de la femme. Pour pouvoir choisir entre ces deux méthodes, il est préférable d’avoir l’avis d’un dermatologue qui expliquera et répondra à toutes vos questions. Sachez également que l’épilation définitive se fait par séances sur une durée de plusieurs mois et ce, à raison d’une séance par mois.

Lire aussi 5 astuces pour se débarrasser naturellement les poils du visage sans faire d’épilation

Contenus sponsorisés