3 remèdes qui traitent l’asthme et boostent le système respiratoire sans médicament

L’asthme est une maladie pulmonaire chronique qui se caractérise par l’inflammation des voies respiratoires. Cette maladie provoque des crises récurrentes d’oppression thoracique, d’essoufflement, de sifflements et de gêne respiratoire. Focus sur 3 remèdes contre l’asthme !

D’après l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), 235 millions de personnes dans le monde sont asthmatiques. À noter que l’asthme est la maladie chronique la plus courante chez les enfants.

L’asthme est une maladie à traiter avec des médicaments, sous conseil d’un médecin. Mais malgré le traitement, c’est une maladie persistante, et qui peut déclencher des crises à tout moment.

La plupart des gens qui en souffrent sont en mesure de la gérer grâce aux traitements et aux remèdes naturels. Certaines personnes souffrent de quelques symptômes d’asthme, mais arrivent tout de même à profiter d’une bonne qualité de sommeil (sans crise d’asthme) et à avoir une vie normale.

Voici 3 remèdes contre l’asthme pour éviter les crises :

1. Améliorez votre alimentation

Consommer les bons aliments est l’un des meilleurs remèdes contre l’asthme. En effet, l’alimentation peut considérablement affecter votre santé respiratoire. Il suffit de favoriser les aliments qui soulagent l’asthme.

Optez pour des aliments aux propriétés anti-inflammatoires tels que le gingembre ou le curcuma. Ils sont faciles à intégrer dans votre alimentation et peuvent aider à soulager l’inflammation des bronches.

2. Faites du sport !

Le sport est un autre remède pour prévenir l’asthme et d’autres maladies, sculpter le corps et combattre le stress. Optez pour le yoga ou des exercices cardio tels que la natation ou le vélo pour optimiser le fonctionnement des poumons et prévenir l’asthme.

3. Protégez-vous des allergènes

Pensez à vous protéger contre les allergènes qui pourraient déclencher des crises d’asthme ou provoquer de l’asthme allergique. Vous pouvez réduire considérablement le risque de crise d’asthme en limitant votre exposition aux allergènes.

Les types d’allergènes :

Allergènes perannuels (présents tout au long de l’année) : la poussière, la pollution de l’air, les acariens, les moisissures domestiques, les allergènes des animaux (chat, chien…).
Allergènes saisonniers : le pollen et les moisissures atmosphériques.

Il est important de connaître vos allergènes pour pouvoir prévenir une crise d’asthme.

Qu’est-ce que l’aérosolthérapie ?

L’aérosolthérapie ça ne vous dit peut-être rien, et pourtant il s’agit d’une méthode pour soigner les infections des poumons particulièrement répandues, qui permet de faire rentrer les médicaments directement dans les voies respiratoires sans avoir à ingérer les médicaments. Il suffit d’opter pour un appareil médical appelé nébuliseur. Un nébuliseur est un appareil dans lequel on dépose le médicament qui servira à soigner les voies respiratoires. Le nébuliseur va transformer votre médicament en gaz, qu’il suffira d’ingérer grâce à l’aérosol, d’où le nom d’aérosolthérapie.

Ou acheter ce type d’appareil ?

Vous pouvez acheter cet appareil en ligne sur des sites médicaux. Cependant, avant toute utilisation, vous devrez vous référer à un médecin qui fera un diagnostic. Ce n’est pas un appareil que l’on peut utiliser en automédication. Ces appareils peuvent soigner les bronchites ou bronchiolites, et ça même chez les enfants. En effet, il est plus évident de leur faire inhaler le médicament plutôt que de leur faire avaler.

Quel est le prix pour ce genre d’appareil ?

En règle générale, si vous optez pour le modèle le plus simple, vous en aurez pour une centaine d’euros maximum. En revanche, il existe des modèles beaucoup plus complexes qui peuvent coûter dix fois plus cher, soit 1000 euros. Demandez conseil à votre médecin avant d’acheter votre appareil, il est possible que votre mutuelle vous aide à payer une partie de l’appareil. Il est possible de seulement louer l’appareil, ce qui vous permettra de payer moins cher, mais si vous êtes très sujet aux crises d’asthmes, il est préférable d’en acheter un. Sachez que la sécurité sociale, en fonction de votre pathologie, pourra prendre en charge tout ou une partie de l’appareil. Là encore, n’hésitez pas à prendre contact avec votre pneumologue, ou votre médecin traitant dans un premier temps.

Lire aussi Soulagez l’asthme avec ce remède naturel

Contenus sponsorisés