3 personnes sont mortes après avoir fumé du cannabis contenant du poison

La consommation croissante par le grand public de substances illicites est un fait indéniable.  Outre les dangers que celles-ci peuvent causer sur la santé, elles deviennent d’autant plus virulentes lorsque leur composition est trafiquée. Aux États-Unis, une véritable épidémie meurtrière s’est propagée, dont l’élément instigateur était du cannabis de synthèse auquel on aurait ajouté de la mort aux rats. 

Des revendeurs sans scrupules peuvent y voir une opportunité d’accroître leurs gains en capitalisant sur la modification de la substance d’origine. Dans l’État de l’Illinois, 3 personnes ont trouvé la mort, et plus d’une centaine aurait été malade des suites à l’ingestion de cannabis de synthèse mélangé à de la mort aux rats. Un fait divers effroyable relaté par nos confrères britanniques du journal Metro.

cannabis
Au moins 116 personnes seraient tombées malades à cause de ce cannabis modifié – Source : AP

Une épidémie dévastatrice causée par de la fausse herbe mélangée à du poison pour rats

Une soudaine recrudescence de cas de saignements inexpliqués dans les hôpitaux avait atteint un niveau inquiétant en Illinois, Maryland, Indiana, Missouri et au Wisconsin. Avec 3 morts au conteur dans l’État de l’Illinois, cette épidémie meurtrière comptabilisait pas moins de 116 cas d’intoxication au total.

Suite à cet évènement inexpliqué, le Centre Fédéral de contrôle et de prévention des maladies a émis une alerte de niveau national. L’analyse du cannabis de synthèse consommé par les victimes a révélé des résultats ahurissants… la détection d’un ingrédient mortel dans les composants du produit, de la mort aux rats. 

Les symptômes recensés chez les patients incluent du sang dans les urinesun saignement du nez, des hémorragies internes, ainsi que de la toux sanglante. « Nous avons détecté d’autres cas de victimes liés au cannabis de synthèse dans le passé, mais cet afflux accru de malades est le premier associé à un empoisonnement à la mort aux rats. Les personnes hospitalisées ont besoin d’un traitement à la Vitamine K pour contrôler leurs saignements. Il s’agit d’une épidémie inusuelle » déclare Renée Funk, directrice du Centre Fédéral.

cannabis1
Une recrudescence inquiétante de cas de personnes intoxiquées – Source : Getty Images

Un fait divers qui remet en cause la droiture des revendeurs

Mélanie Arnold, porte-parole du département de santé publique de l’État de l’Illinois, affirme aux médias « Il est de notoriété publique que le cannabis de synthèse n’est pas sûr. Nous préconisons d’arrêter sa consommation suite à cette découverte, les produits chimiques qui le composent sont hautement nocifs, et comme dans ce cas, inconnus ».

Le cannabis de synthèse est 100 fois plus puissant que l’agent actif présent dans la marihuanales conséquences de sa consommation peuvent être très lourdes.

Plusieurs États ont mis en place l’interdiction d’achat ou de vente de ces produits issus de la main de l’homme. Néanmoins, quelques vendeurs sans scrupules continuent leur commercialisation sous un autre label.  

À Chicago, des agents infiltrés du gouvernement ont arrêté trois employés d’un magasin qui revendaient ce produit. Les résultats des tests réalisés ont révélé la présence de poison dans le cannabis de synthèse qu’ils vendaient.

joint
Une épidémie qui peine à être contrôlée – Source : Getty Images

Le cannabis de synthèse, une substance chimiquement inventée par l’homme

Medical News Today, magazine de santé Américain, met en garde quant à la dangerosité de cette substance psychotrope. Faussement qualifiée d’alternative « sans dangers » et « légale » au cannabis, ce produit chimique est vaporisé sur des plantes séchées, ou vendu sous forme de liquides inhalables.

Une étude menée par l’Université des sciences médicales d’Arkansas, met en lumière les effets néfastes de cette substance. Beaucoup plus puissant que le cannabis, dont il imite les effets, ce produit issu des laboratoires est d’autant plus nuisible pour la santé, provocant des symptômes graves et parfois même fatals. 

« Cette substance est hautement efficace, elle a la capacité de stimuler les récepteurs neuronaux à un degré considérablement plus élevé que la marihuana », affirme le Dr. William E. Fantegrossi, médecin spécialisé en pharmacologie comportementale.

Plus communément connu sous le nom de K2, Yucatan Fire, Spice ou encore Kush, il est vendu sous forme de petits sachets attrayants aux couleurs vives, qui peuvent induire en erreur les consommateurs, de par leur aspect inoffensif.

Les conséquences sur la santé du consommateur sont de taille, compte tenu de sa très haute toxicité, ce produit peut attaquer le système gastro-intestinal, neurologique, cardiovasculaire ainsi que le système néphrétique, pouvant causer la mort. 

cannabis2
Cannabis de Synthèse – Source : Indiana Department of Health
Contenus sponsorisés
Loading...
Close