3 Méthodes pour épiler son maillot

Sommaire

La saison des bikinis vient à peine de commencer, certes, mais vous avez des relations sexuelles tout au long de l’année (du moins, nous l’espérons pour vous). Quelle est la meilleure méthode pour se débarrasser des poils disgracieux au niveau du maillot ? Nous avons posé la question à des spécialistes.

L’épilation à la cire

Le résultat : En fonction des personnes, le résultat peut durer entre cinq et six semaines, ce qui en fait une option favorable à votre vie sexuelle.

Pendant combien de temps vous devez éviter les relations sexuelles : Vous aurez besoin d’éviter tout contact pendant les 24 heures qui suivent, car vous risquez de vous exposer à des bactéries. Même chose pour l’exposition au soleil ou le port d’un bikini minuscule, car la friction et la sueur peuvent irriter votre peau.

La préparation : Les poils doivent être longs d’au moins 0,25 cm, affirme Holly Green, esthéticienne à Ithaca, dans l’Etat de New York. Pour empêcher les poils incarnés, exfoliez avec un gant de crin les jours précédant l’épilation. Portez des dessous en coton, plus confortables que ceux en dentelle et n’utilisez ni crème ni huile pour la peau le jour de l’épilation, ajoute-t-elle.

Le déroulement : Une professionnelle habile doit pouvoir épiler votre maillot en 15 minutes sans trop de douleurs. Pour soulager la sensation de brûlure, appliquez des compresses fraîches ou de l’aloe vera. Il est possible que vous ayez une éruption de points rouges dans les heures qui suivent l’épilation, mais cela est tout à fait normal.

Le rasage

Le résultat : Le rasage n’est qu’une solution temporaire. Etant donné que vous coupez le poil au ras de la peau, le résultat dure, au plus, quelques jours.

Pendant combien de temps vous devez éviter les relations sexuelles : Comme après l’épilation, vous devez accorder quelques jours de repos à la peau de vos parties intimes.

La préparation : Investissez dans un bon gel ou crème à raser et utilisez, presque chaque fois, un rasoir neuf, conseille Holly Green, qui conseille de procéder à une exfoliation avant le rasage. Il est préférable de vous raser sous une douche chaude pour ramollir vos follicules et, ainsi, vous raser d’aussi près que possible.

La préparation : vous connaissez le refrain : Soyez prudente avec cette zone de peau aussi délicate. Le rasage peut être irritant surtout si vous le faite à sec, dans l’urgence. En fait, l’épilation est moins agressive pour les couches supérieures de la peau. Appliquez une lotion après-rasage au jojoba qui, selon Mme Green, est proche du Ph naturel de la peau.

L’épilation au laser

Le résultat :
Cette technique réclame beaucoup de temps. Attendez-vous à avoir besoin de six à huit séances distantes de six à huit semaines. Ceci dit, les résultats sont permanents, même si vous pouvez avoir besoin d’une retouche ou deux par an. De plus, ce traitement est coûteux.

Pendant combien de temps vous devez éviter les relations sexuelles : Là encore, vous devez éviter de transpirer dans la zone traitée pendant 24 heures au minimum après le traitement, affirme Adriana Martino, esthéticienne spécialisée dans le traitement au laser à New York. Ce qui signifie ni sport, ni relation sexuelle.

La préparation : Avant la première séance de laser, vous devez raser complètement la zone pubienne. « Vous ne devez pas vous être exposée au soleil récemment et venir parfaitement rasée, affirme Adriana Martino. Si votre peau est particulièrement sensible, rasez-vous deux jours avant votre rendez-vous. La candidate idéale a la peau claire et les poils foncés mais les centres spécialisés accueillent presque tout le monde et adaptent le traitement. »

La préparation : le traitement au laser vous donnera seulement la sensation d’un élastique claquant contre votre peau, autrement dit quasiment aucune douleur. Appliquez toutefois une crème à l’aloe vera ou à la cortisone après chaque séance pour prévenir toute irritation.

Lire aussi Offrir des cadeaux fait du bien !

Contenus sponsorisés