20 questions à poser à votre médecin en cas de diagnostic de cancer

20 questions à poser à votre médecin en cas de diagnostic de cancer


20 questions à poser à votre médecin en cas de diagnostic de cancer

Etre diagnostiqué d’un cancer est parmi les pires nouvelles qu’une personne puisse entendre. Bien sûr, un cancer peut être guéri en fonction de son état et du moment de son diagnostic. Raisons pour lesquelles, il faut poser les bonnes questions à son médecin afin qu’un programme adéquat de traitement puisse être établi.

Dans un cas de diagnostic d’un cancer, tout devrait être mis sur la table. Il faut toujours demander à consulter les études statistiques appropriées et les étiquettes de mise en garde, au cas où un médicament vous serait prescrit, à vous ou à une personne proche, en particulier dans le cas d’une chimiothérapie.

Le patient doit garder à l’esprit ses objectifs de traitement et les écrire car c’est l’une des conversations les plus importantes qu’il puisse avoir, car son bien-être et sa vie en dépendent.

Les questions importantes à poser à son oncologue

1. Est-ce que je peux enregistrer cette conversation ?

Les conversations avec les médecins, en particulier avec l’oncologue, sont d’une importance capitale. Enregistrer des discussions importantes avec votre médecin sur les options de traitement est un excellent moyen de conserver un enregistrement afin de pouvoir :

a) Se concentrer sur l’écoute

b) Ne pas avoir à prendre des notes 

c) Se concentrer sur les questions

2. Pourquoi ai-je besoin de la chimiothérapie ?

3. Pourquoi n’envisageons-nous pas l’immunothérapie au lieu de la chimiothérapie ?

4. Avez-vous de l’expérience en immunothérapie ?

Si l’oncologue s’oppose à l’immunothérapie, demandez pourquoi, à l’heure actuelle, l’immunothérapie est le traitement de choix aux États-Unis.

5. Quel est le but de la chimiothérapie ?

6. S’agit-il d’un traitement curatif ou palliatif ?

Le rôle des traitements palliatifs n’est pas de guérir ou de prolonger la vie sans nuire au patient. Ils sont destinés à soulager la douleur, les symptômes, le stress mental et le stress physique d’une maladie en phase terminale.

7. Y a-t-il d’autres options de traitement pour moi et la chimiothérapie est-elle vraiment la meilleure option ?

8. Quels sont les risques, les avantages et les complications possibles du traitement par chimiothérapie ?

9. À quelle fréquence vos patients rencontrent-ils des problèmes ?

10. Avez-vous partagé mon cas avec un autre médecin pour un deuxième avis ?

Pour vous assurer que votre diagnostic est correct, il est recommandé d’avoir un deuxième avis ou de consulter un autre oncologue. Il y a beaucoup de patients qui sont traités pour le cancer alors qu’ils n’ont jamais eu un signe de cancer.

11. Combien de patients avez-vous traités avec le même type de cancer ?

a) Quels traitements avez-vous utilisés ?

b) Certains des patients sont-ils encore en vie ?

c) Combien ont survécu plus de 5 ans ? 10 ans ? 20 ans ?

d) Puis-je parler à certains des survivants pour que je puisse savoir à quoi ressemble leur qualité de vie pendant et après le traitement ?

12. Quel est votre programme de traitement spécifique pour moi ?

Découvrez combien de fois le médecin a utilisé ce programme de traitement auparavant et quels étaient les résultats.

13. Quelles preuves pouvez-vous fournir qui prouvent le succès de votre programme de traitement pour moi ?

C’est très important à savoir. Tout dépend du nombre de patients ayant survécu au traitement et qui ont pu reprendre une vie normale.

14. Pouvez-vous me montrer d’où proviennent les statistiques de survie ? Est-ce rapporté dans la littérature médicale publiée avec un comité de lecture ? Pouvez-vous me donner une copie ou des articles ?

Les informations sur la survie des patients peuvent être fournies par un journal médical mensuel que votre médecin devrait connaître. Tout pronostic annoncé par votre oncologue doit être étayé par des données ou des études publiées qu’il peut partager avec vous.

15. Quels changements de mode de vie et de régime alimentaire dois-je avoir pour améliorer les résultats de la chimiothérapie et protéger mon corps pendant les traitements ?

16. Quels sont les facteurs de risque spécifiques à mon style de vie qui ont contribué à mon cancer ?

Selon le type de cancer et son état, le médecin pourra déterminer les potentielles causes de votre cancer et les facteurs de risque et d’aggravation.

17. L’un de vos patients a-t-il eu des effets secondaires à cause du traitement ?

Il faut poser toutes les questions possibles pour savoir à quel point le traitement est toxique, car certains patients ne meurent pas de leur cancer, mais du traitement lui-même.

18. Comment pouvez-vous m’aider en cas d’effets secondaires de ce traitement ?

19. Avez-vous des patients dont l’état a empiré ? Pourquoi ?

20. Ces médicaments approuvés sont-ils spécifiquement destinés au traitement de mon type de cancer ?


Loading...