20 erreurs de sexe que vous commettez probablement

Tous les couples souhaitent mener une vie sexuelle active et épanouie qui leur permet de renforcer leurs liens d’attachement et d’avoir un maximum de plaisir à deux. Mais malheureusement, le stress, les responsabilités et le rythme de vie trop rapide affectent leur libido et réduisent considérablement la fréquence de leurs rapports. Pour éviter tout cela, voici 20 erreurs de sexe à éviter absolument.

20 erreurs qui tuent la libido à éviter :

Ne pas avoir du temps pour soi

D’après Laurie Watson, sexothérapeute agréée, il est difficile de partager son corps quand on manque de temps pour soi. Elle conseille donc aux femmes de se consacrer un petit moment de détente quotidien, qui aura de grands effets bénéfiques sur leur libido.

Ne pas accepter son corps

Amy Levine, coach sexuelle, insiste sur le fait d’accepter son corps et de ne pas se concentrer sur les petits défauts tels que les bourrelets ou les vergetures. Tant que votre homme vous aime et est excité à l’idée d’être avec vous, plus rien d’autre ne compte. Concentrez-vous sur vos points forts et mettez-les en avant.

Ne pas exprimer ses volontés

Votre partenaire ne peut pas lire dans vos pensées, c’est pourquoi il faut lui donner des indices pour qu’il sache comment procéder. Selon Fran Walfish, psychothérapeute de couple, encouragez-le au lieu de le critiquer et n’hésitez pas à guider sa main vers vos zones érogènes et à l’encourager avec des gémissements ou des mots osés. 

Ne pas flirter durant la journée

Pour profiter d’un ébat torride le soir, commencez à vous y préparer dès votre réveil. Un baiser langoureux avant de se quitter le matin, une petite note sensuelle glissée dans une poche ou un SMS coquin envoyé en cours de journée et vous n’attendrez plus que le moment de vous retrouver seuls.

Un mauvais rendez-vous galant

Programme classique : après une longue journée au travail, on prend une douche et on se prépare pour un dîner copieux et plusieurs verres d’alcool. Résultat : on se sent léthargique. Oubliez tout ça ! Le mieux serait de prendre un apéritif avec un verre de vin chez vous, puis de faire l’amour avant de sortir profiter de votre soirée.

Penser qu’utiliser un lubrifiant veut dire que vous avez un problème

La quantité de votre lubrification naturelle n’est pas toujours un indice de votre degré d’excitation. Il n’y a donc aucun mal à recourir aux lubrifiants vendus sur le marché, qui facilitent la pénétration et éliminent la douleur. L’essentiel est de les choisir naturels, non-irritants et compatibles avec les préservatifs masculins.

Ne pas être généreux

En amour, tout est réciproque. Ne vous attendez pas à tout recevoir sans rien donner en retour. Si vous aimez le cunnilingus mais vous n’êtes pas adepte de la fellation – ou vice versa -, faites quand même l’effort de l’essayer. Votre partenaire ne pourra que vous rendre la pareille.

Ne pas avoir de contact visuel

Les yeux sont le miroir de l’âme, et garder le contact visuel en journée et pendant l’acte sexuel est un acte intime, de grande sensualité. En vous regardant droit dans les yeux, vous vous ouvrez l’un à l’autre sans barrières, ce qui ne manque pas de vous rapprocher davantage.

Refuser de parler cru

Il ne s’agit pas d’utiliser des termes vulgaires, mais plutôt adopter un langage osé, inhabituel qui enverra des frissons le long du dos de votre partenaire. Soyez sexy en donnant des indications géographiquement  précises.

Aller droit au but

Sauter les préliminaires est la pire chose à faire. Non seulement ceci empêche la femme d’être bien lubrifiée, mais aller droit au but ne laisse pas le temps à son vagin de se rallonger. Résultat : une pénétration douloureuse et une baisse considérable des chances d’orgasme.

Mettre des photos des parents dans votre chambre à coucher

Avoir la photo des parents ou des grands-parents dans sa chambre à coucher aura un effet inhibiteur sur votre libido, surtout s’ils vous ont inculqué que le sexe était interdit ou tabou. Il est donc préférable de les placer ailleurs.

S’attendre à ce que votre partenaire soit constamment sur le qui-vive

Une panne sexuelle a beaucoup de risques d’arriver si vous passez par une période délicate ou si vous avez des problèmes financiers ou autres. Il est donc recommandé d’être compréhensif et de ne pas mettre davantage de pression sur votre partenaire.

Oublier de rire ensemble

En plus d’être bénéfique pour l’humeur, l’humour vous aide également à dédramatiser les situations délicates. N’hésitez donc pas à rire ensemble, même pendant un rapport sexuel, pour éliminer tout stress ou anxiété.

Ne jamais se masturber

La masturbation est l’un des moyens les plus efficaces pour bien connaitre son corps et les zones précises à stimuler pour atteindre facilement l’orgasme. Vous pouvez également le faire à deux pour faire grimper la température.

Simuler l’orgasme

Ce n’est bénéfique ni pour vous ni pour votre partenaire. Si vous n’arrivez pas à atteindre votre orgasme, le mieux serait d’en parler ouvertement à votre partenaire, et lui montrer ce qu’il devra faire pour vous stimuler et vous aider à y arriver.

Ne jamais essayer de nouvelles choses ensemble

La routine est un vrai tue-l’amour. Pimentez donc votre vie sexuelle et quotidienne en essayant de nouvelles activités à deux. Changez de restaurant, allez voir une pièce de théâtre ou faites l’amour dans des endroits inhabituels, pour rebooster votre libido.

S’attendre à jouir aussi rapidement que votre partenaire

Les hommes et les femmes sont différents face à l’orgasme. Les femmes n’ont donc aucune raison de culpabiliser si elles ont besoin de plus de temps pour jouir que leur partenaire. Par contre, pour accélérer un peu le processus, une stimulation clitoridienne serait la bienvenue.

Ne pas aller aux toilettes avant de commencer

Même s’il est conseillé d’uriner après le sexe pour éviter les infections urinaires, certaines femmes se sentent anxieuses et mal à l’aise, si elles doivent attendre la fin du rapport pour aller se soulager. De plus, une envie pressante les empêche de profiter du câlin post-orgasme. Si vous en faites partie, vous pouvez enfreindre cette règle !

Trop se concentrer sur l’orgasme

Plus vous vous concentrez sur l’orgasme à atteindre, plus vous vous en éloignez. Au lieu de vous angoisser à l’idée de ne pas y arriver, détendez-vous, laissez-vous aller dans les bras de votre partenaire et savourez chaque baiser et caresse. Résultat garanti !

Adopter des positions douloureuses

Nous aimons tous essayer de nouvelles positions, mais quand celles-ci sont inconfortables ou douloureuses, on a moins de chances d’atteindre l’orgasme. Il est donc recommandé d’en essayez plusieurs jusqu’à trouver celles qui vous stimulent ensemble et vous font le plus plaisir.  

Lire aussi 9 erreurs d’hygiène que vous pourriez commettre avant, pendant ou après avoir fait l’amour

Contenus sponsorisés