16 signes que votre foie est plein de toxines qui vous feront grossir

Le foie est un organe essentiel du métabolisme. Véritable filtre, il nettoie le corps des résidus nocifs. Une bonne alimentation et hygiène de vie est essentielle pour maintenir son fonctionnement. Quand il est endommagé par un cumul de toxines, cela peut se refléter à l’extérieur du corps par des symptômes gênants. Voici 16 signes que votre foie a accumulé un excédent de toxines.

Sommaire

Saviez-vous que le foie était l’un des organes les plus importants du système digestif ? Son rôle principal est de nettoyer le métabolisme des toxines, substances au potentiel pathogène. Ces dernières sont éliminées ensuite par l’urine. Au-delà de cette fonction essentielle, le foie remplit d’autres rôles pour la fascinante machine que représente le corps humain.

Le foie remplirait 300 fonctions mais voici quelques-unes d’entre elles :

– Assimilation des vitamines et nutriments essentiels

– Facilite la digestion des graisses

– Produit des enzymes digestives

– Contrôle le métabolisme

Le foie détoxifie le corps en deux étapes.  Les enzymes présentes dans cet organe neutralisent l’effet toxique destoxines les rendant ainsi inoffensives pour l’organisme. Ensuite, il ajoute d’autres composants chimiques afin de les rendre soluble dans l’eau, ce qui permet leur élimination du corps.

Les toxines inévitables

Les toxines sont absorbées dans n’importe quel environnement. Qu’il s’agisse de l’air, des voitures, du plastique ou des usines, elles sont omniprésentes même si vous avez une bonne hygiène de vie.

Mais quand le foie n’est pas aussi performant qu’il ne le devrait, cela rend plus difficile l’élimination de ces substances pathogènes pour le corps. Cela peut également conduire à une prise de poids contre laquelle il est difficile de lutter.  Heureusement, il y a des signes qui vous permettent de savoir que votre foie fonctionne moins bien. Voici quelques symptômes qui devraient vous faire réagir.

– Des allergies fréquentes

– Confusion et sensibilité à la lumière

– Fatigue excessive

– Sudation importante

– Difficulté à digérer la graisse

– Changements d’humeur, anxiété et dépression

– Migraines et maux de têtes sévères et persistants

– Problèmes cutanés

– Troubles gastriques tels que la diarrhée, les gaz, la constipation et les douleurs d’estomac

– Mauvaise haleine

– Déséquilibre hormonal

– Douleur dans les articulations et les muscles

– Gain de poids inexpliqué

Si vous remarquez que vous présentez la plupart de ces symptômes, vous devez absolument changer votre régime alimentaire. Veuillez consulter un médecin en cas de manifestation corporelle invalidante. Il existe des habitudes à prendre afin d’améliorer le fonctionnement du foie.

Nettoyer le foie

Il existe des habitudes naturelles à prendre pour détoxifier le foie. Manger plus de fruits et de légumes est une bonne initiative. Il est également important de limiter voire bannir toute consommation d’aliments transformés (conserves, chips, jus en boites). Voici des précautions à prendre pour purifier cet organe essentiel :

– Manger des aliments biologiques

– Arrêter de consommer du sucre (blanc, roux ou de canne)

– Eviter la consommation d’alcool

– Boire autant d’eau que possible

– Avoir une alimentation équilibrée (protéine végétales, matières grasses saines comme les aliments contenant des omégas 3 tels que le poisson, les noix)

– Manger plus de légumes à feuille vertes comme les avocats, les artichauts, le brocoli ou encore les choux de Bruxelles

– Consommer des huiles saines comme l’huile de coco, l’huile de tournesol, l’huile d’avocat

– Manger plus d’aliments riches en acides aminés tels que les betteraves, les épinards, le persil.

Curcuma :

Le curcuma est une épice riche en antioxydants. Grâce à ses vertus anti-inflammatoires, il prévient les dommages causés au foie. Cette étude montre les résultats concluants d’une prise de curcuma dans le contexte d’une maladie du foie. Elle a en fait prouvé que la consommation de curcuma permettait de cicatriser les lésions hépatiques, de réduire le stress oxydatif qui est responsable de l’inflammation et parfois même de la mutation des cellules. Cette mutation est une des causes du cancer.

Il est important de savoir que le curcuma est déconseillé aux personnes qui souffrent de troubles de la vésicule biliaire.

Lire aussi Les bienfaits du radis sur le foie et la vésicule biliaire

Contenus sponsorisés