14 signes avant-coureurs d’une carence en vitamines B12 chez une femme

À partir de 40 ans, certaines femmes sont sujettes à une fatigue chronique, à un stress constant et à des maux de tête répétitifs. Et si cela était dû à une carence en vitamines ? En réalité, le corps humain a besoin d’une quantité précise de vitamines et de minéraux pour fonctionner de manière optimale. Mais de nos jours, certaines personnes consomment des aliments transformés, riches en sucres, en graisses, en additifs, et dépourvus de nutriments bons pour le corps. Dans cet article, découvrez les 14 symptômes d’une carence en vitamine B12.

vitamineb12
Les symptômes d’une carence en vitamine B12. Source : trendru.info

Le complexe de vitamines B désigne un ensemble de 8 vitamines essentielles à l’organisme. On retrouve la vitamine B1 (thiamine), la vitamine B2 (riboflavine), la vitamine B3 (niacine), la vitamine B5 (acide pantothénique), la vitamine B6 (pyridoxine), la vitamine B8 (biotine), la vitamine B9 (acide folique ou folate) ainsi que la vitamine B12 (cobalamine ou cyanocobalamine). Comme l’indique Marie-Laure André, diététicienne-nutritionniste, la vitamine B12 participe au bon fonctionnement du système nerveux et du cerveau. Pourtant, une carence en vitamine B12 est très fréquente avec l’avancée dans l’âge et peut avoir de graves conséquences dans certains cas. Entre 10 et 30 % des personnes au-delà de 50 ans peuvent souffrir d’une carence en cette vitamine sans s’en rendre compte. Car avec l’âge, l’absorption de cette vitamine devient de plus en plus difficile.

Quel est le rôle de la vitamine B12 dans le corps ? 

La vitamine B12 fait partie des huit vitamines appartenant au groupe B. On la retrouve généralement dans les produits d’origine animale comme les abats (boeuf, foie, rognon), les poissons (hareng, saumon, thon) et crustacés (huîtres) et dans les œufs. En sus, on peut retrouver cette vitamine dans les algues comme la spiruline, que les végétariens ont tendance à absorber pour ne pas souffrir d’une carence en vitamine B12. Comme l’explique Marie-Laure André, la vitamine B12 est impliquée dans plusieurs processus de l’organisme. “Elle est indispensable à la synthèse de neuromédiateurs ainsi qu’au maintien de l’intégrité du système nerveux, en particulier de la gaine de myéline qui protège les nerfs et permet leur fonctionnement”, explique la spécialiste. En sus, elle participe à la synthèse de l’ADN et à la formation de globules rouges, des cellules de sang qui se chargent de transporter de l’oxygène pour l’apporter à toutes les cellules de l’organisme. Ainsi, une carence en vitamine B12 ou en folate peut engendrer une anémie, une condition caractérisée par des macrocytes et par des globules blancs anormaux. En outre, la vitamine B12 a des vertus antiallergiques, antalgiques et antidépresseurs. 

Quels sont les 14 symptômes d’une carence en vitamine B12 ? 

Une carence en vitamine B12 peut donner lieu à des symptômes spécifiques : 

  • Une fatigue importante
  • Un état de faiblesse généralisée
  • Une anémie 
  • Un essoufflement 
  • Des palpitations
  • Des nausées
  • Des troubles digestifs avec épisodes de constipation et flatulences
  • Des vomissements
  • Des maux de ventre 
  • Une perte d’appétit
  • Des difficultés à marcher
  • Des troubles de l’humeur
  • Une perte de mémoire
  • Une démence dans les cas graves

Comment poser le diagnostic ? 

Le diagnostic de la carence en vitamine B12 repose sur des analyses de sang. Comme décrit dans Le manuel MSD, quand les analyses révèlent la présence de globules rouges de grande taille, on suspecte un apport insuffisant de vitamine B12. En sus, si les patients ont des symptômes indiquant des lésions nerveuses comme des fourmillements ou une perte de sensation, des explorations sanguines seront proposées. En général, les médecins mesurent également le taux sanguin de folate puisque ce dernier peut également entraîner la présence de globules blancs de grande taille. Quand la carence en vitamine B12 est confirmée chez des seniors, aucun examen complémentaire n’est réalisé. Mais chez des patients plus jeunes, d’autres analyses peuvent être de mise pour identifier la cause de cette carence. Parfois, le médecin opte pour une endoscopie pour examiner l’intestin et le côlon et voir s’il y a destruction des cellules gastriques. 

Quelles sont les causes d’une carence en vitamine B12 ? 

Une carence en vitamine B12 peut être due à plusieurs causes :

  • Une consommation insuffisante de produits animaliers

Une carence en vitamine B12 peut se développer chez les végétaliens, sauf s’ils prennent des suppléments pour combler ce manque. En sus, si une mère végétalienne allaite son bébé, ce dernier peut souffrir d’une carence en vitamine B12. De ce fait, les femmes enceintes qui suivent un régime vegan doivent en discuter avec leur médecin traitant pour éviter une éventuelle déficience en vitamine B12 à leur enfant.

  • Une mauvaise absorption

Certaines personnes sont à risque de présenter une carence en vitamine B12 due à une mauvaise absorption des aliments qui contiennent cette vitamine. Plusieurs conditions peuvent entraîner une mauvaise absorption : 

  • La prolifération de bactéries dans une partie de l’intestin grêle
  • Des troubles de malabsorption comme dans la maladie coeliaque ou dans certains troubles du pancréas
  • Une maladie inflammatoire chronique de l’intestin 
  • Une infestation par le ténia du poisson 
  • Le Sida 
  • Une chirurgie bariatrique 
  • Une chirurgie pour retirer une partie de l’intestin grêle 
  • Une exposition au protoxyde d’azote
  • Une diminution de l’acidité gastrique que l’on retrouve surtout chez les personnes âgées 
  • La prise de certains médicaments (antiacides et metformine)
  • L’absence de facteur intrinsèque due à des anticorps anormaux produits par le système immunitaire et qui attaquent les cellules gastriques 
  • Un stockage insuffisant 

Certains troubles hépatiques peuvent altérer le stockage de la vitamine B12. En effet, cette vitamine est surtout stockée dans le foie et des maladies hépatiques peuvent déboucher sur une mauvaise assimilation de la vitamine

Quelles sont les conséquences d’une carence en vitamine B12 ? 

La vitamine B12 étant nécessaire à la formation des cellules sanguines matures, une carence peut causer une anémie, indique toujours le manuel médical MSD. En sus, les personnes qui souffrent d’une anémie peuvent présenter une pâleur, une faiblesse et une fatigue constante. De plus, une anémie profonde peut entraîner une gêne respiratoire (dyspnée), des vertiges et une accélération du rythme cardiaque. Parfois, une hypertrophie de la rate et du foie se manifeste. Par ailleurs, les jeunes adultes présentant une anémie pernicieuse, qui apparaît en l’absence du facteur intrinsèque, ont plus de risques de présenter des cancers de l’estomac et d’autres cancers gastro-intestinaux. Pour les personnes qui ont des lésions nerveuses, les jambes sont souvent affectées plus que les bras. En sus, des fourmillements peuvent survenir dans les pieds et les mains, et une perte de sensation peut se manifester au niveau des bras, des mains et des jambes. Parfois, une perte des réflexes et une faiblesse musculaire peuvent également survenir et entraîner un déséquilibre à la marche. Par ailleurs, une carence profonde en vitamine B12 peut causer une confusion, une irritabilité et une dépression. Dans les cas graves, certains vont jusqu’à subir un délire, une paranoïa, voire des troubles de fonctions mentales comme une démence.

Quels sont les aliments à consommer pour lutter contre cette carence ?

La vitamine B12 étant essentielle pour jouir d’une santé optimale, il peut être utile de connaître les aliments qui en contiennent le plus pour prévenir cette condition. Selon le Manuel MSD et le laboratoire Lescuyer, voici une liste d’aliments riches en vitamines B12 : 

  • Le foie 
  • La viande 
  • La volaille 
  • Le jaune d’oeuf 
  • Les poissons 
  • Les crustacés
  • Le lait 
  • Les fromages

Par ailleurs, si la carence est diagnostiquée, la vitamine B12 peut être administrée sous forme de compléments alimentaires à avaler. “Il faudra alors faire une cure d’attaque de deux mois minimum, à raison d’une fois par jour, une fois par semaine ou une fois par quinzaine selon l’importance de la carence”, précise la nutritionniste Marie-Laure André.

Lire aussi 9 signes révélateurs d’une carence en vitamine B12

Contenus sponsorisés