14 membres de la même famille viennent de contracter le COVID-19 après un repas

La pandémie de coronavirus continue de sévir pendant que la planète entière cultive l’espoir de l’arrivée rapide d’un vaccin salvateur. Au sein de ce contexte anxiogène, il subsiste des personnes désireuses de revoir leur famille. Mais à quel prix ? En effet, le virus a infecté 14 membres d’une famille après un rassemblement festif. Le drame n’était qu’à quelques pas.

Ce drame relayé par la Fox News miroite une fois de plus, le caractère pernicieux et destructeur du Covid-19. Au Texas, plusieurs membres d’une même famille ont été testés positifs après leur soirée barbecue. Pensant que tout irait bien et que le virus n’était pas si dangereux, le virus a fini par infecter une grande partie d’entre eux. Un drame qui n’est pas sans rappeler des péripéties du même ordre.

patient covid19

twitter

Un rassemblement de trop

Tony Green était l’hôte de l’événement. Ce dernier a admis sa crédulité à un média local du Texas. « Nous ne sortons même pas vraiment. Nous passons juste du temps ensemble » a déclaré Tony Green.

Tout cela a commencé par une soirée en petit comité de six personnes. Ces dernières ont été invitées par Tony à Dallas pendant que les restrictions de l’Etat ont été assouplies. Mais Tony ne se doutait pas que quelques jours après sa soirée, plusieurs membres de sa famille allaient se sentir soudainement malades.

repas de famille

twitter

« Mon partenaire était malade. Ma mère et mon père étaient malades » a regretté Green. D’après lui, la famille entière avait commencé à se demander si ce n’était finalement pas le fameux coronavirus.

14 membres de la famille infectés

L’état général de la famille de Green était assurément inquiétant tandis que sa mère a succombé à l’infection. Son beau-père, Rafael Ceja, a quant à lui, été précipité à l’hôpital après avoir contracté une pneumonie liée au coronavirus. Sa condition était telle qu’il devait être emmené en soins intensifs.

rafael

twitter

Collecte de fonds

Afin de payer les charges médicales de son beau-père Rafael, Green a lancé une campagne de collecte de fonds. Pour cette campagne, l’homme y a exprimé les mots suivants : « La famille a besoin de beaucoup de prières et de sagesse. Les médecins veulent discuter des options avec la famille. Je ne sais pas ce que cela signifie, mais quand j’ai entendu ça, je n’ai pas aimé. Que Dieu soit avec nous ».

Une situation qui s’envenime

D’après les déclarations de Green au média local, le coronavirus aurait aussi frappé le foyer d’autres membres de sa famille. L’homme regrette aujourd’hui d’avoir sous-estimé le virus que le monde entier craint comme la peste. Tony a admis à cet effet son scepticisme vis-à-vis de la pandémie. Aujourd’hui, il a définitivement recadré sa perspective.

En effet, de ses propres mots, « ce n’est pas réel jusqu’à ce que cela devienne personnel ».

« Ce n’est pas seulement un virus dangereux »

C’est désormais indéniable pour Tony Green, le virus n’est pas simplement dangereux, mais aussi « extrêmement contagieux ». L’homme déplore la situation dont il se sent majoritairement responsable si ce n’est complétement.

Voir un membre de sa famille sous support respiratoire a été un spectacle déchirant pour ce dernier.

L’histoire de Green. Une façon de sensibiliser autrui

Aujourd’hui, Tony déclare qu’il relate son histoire afin de contribuer aux mouvements de sensibilisation au réel danger que représente le coronavirus. Il espère que l’écho de son drame « réveille » ceux qui comme lui, ont sous-estimé les affres du virus.

Se prémunir du Covid-19

Les mesures de prévention du coronavirus sont toujours d’actualité si ce n’est qu’elles le sont davantage avec le déconfinement. Un respect méticuleux des gestes demeure la meilleure des précautions avant l’arrivée potentielle du vaccin.  Les gestes à adopter restent aussi importants que simples. Aussi faut-il nettoyer ses mains ultimement à l’eau et au savon, le gel hydro alcoolique étant plutôt à adopter à l’extérieur. Par ailleurs, la distanciation sociale est de mise ainsi que le port du masque.

La pandémie ne cesse de dénombrer des morts et des cas de plus en plus inquiétants d’infections. Les mesures de prévention font plus que jamais partie intégrante d’un quotidien plus différent que jamais. Il vaut mieux prévenir que guérir.

Lire aussi Une maman va à la morgue pour dire adieu à son bébé mort et le trouve vivant

Contenus sponsorisés