13 signes du lupus que vous devez absolument connaître !

Le lupus est une inflammation qui touche près de 5 millions de personnes dans le monde, avec une prédominance féminine. En effet il touche 9 femmes pour 1 homme. Qu’elle est donc cette maladie, quels en sont les causes et les symptômes et comment pourrait-on y remédier ?

Qu’est-ce que le lupus ?

Lupus est un mot latin qui signifie « loup ». C’est une maladie auto-immune chronique généralement causée par un déséquilibre du système immunitaire qui commence à s’attaquer aux différents composants du corps. Il peut affecter la peau, les articulations, les reins, le cœur, le cerveau… Présentant des symptômes variés, il peut faire bousculer la vie de la personne qui en souffre. C’est le cas de Mallory Dixon, une jeune fille de 29 ans qui raconte son expérience avec cette maladie imprédictible.

À l’âge de 17 ans, elle a été diagnostiquée d’une polyarthrite rhumatoïde, mais les symptômes persistants dont elle souffrait ont poussé ses médecins à recommander à ses parents le recours à un thérapeute.

Après avoir minutieusement étudié son cas et analysé ses symptômes et son historique médical, un médecin est enfin arrivé à identifier la maladie dont elle souffrait : le lupus. Ce diagnostic est tombé 6 ans après le diagnostic initial.

Elle raconte que la veille de sa visite à ce médecin, elle croyait qu’elle ne survivrait pas à cette nuit-là. En effet, Dixon est arrivée à la clinique dans un état de mort clinique avant d’être réanimée. Elle a été admise à l’hôpital et y a passé 86 jours sous observation. Elle a effectué plusieurs tests et a suivi plusieurs traitements tels que, la chimiothérapie, la dialyse, et a également été sur ventilation artificielle car elle tombait souvent dans le coma. Au cours de son séjour à l’hôpital, les médecins ont découvert que le lupus s’est propagé dans son corps et a atteint ses reins, causant les douleurs qui l’assaillaient. Le fonctionnement de ses reins commençait à chuter.

Dixon affirme que si sa maladie a été diagnostiquée plus tôt, il aurait été possible d’arrêter sa propagation et son atteinte des organes vitaux. C’est pourquoi, elle estime que les gens doivent être sensibilisés et mieux informés sur le lupus et ses symptômes.

Les symptômes du lupus qui atteignent aussi bien les hommes que les femmes :

  • État de fatigue chronique
  • Fièvre
  • Maux de tête
  • Sensibilité au soleil et à la lumière
  • Anémie
  • Caillots de sang inhabituels
  • Perte de cheveux
  • Enflements et douleurs articulaires
  • Ulcères nasaux et buccaux
  • Doigts bleus ou blancs quand il fait froid
  • Douleur thoracique en cas de respiration profonde
  • Gonflement des mains, des pieds, des jambes et du contour des yeux
  • Éruptions cutanées sous forme de papillons sur les joues et le nez.

Plusieurs personnes qui souffrent de lupus peuvent avoir l’air bien en forme tout en se sentant profondément déprimées. Elles peuvent avoir une apparence tout à fait normale mais souffrent de douleurs qui rendent les tâches quotidiennes pénibles.

Le lupus est appelé aussi « le grand imitateur ». Il copie les symptômes d’autres maladies, ce qui complique son diagnostic. 

Dixon déclare qu’aucun cas de lupus n’a été enregistré dans sa famille. Par contre, le psoriasis, qui est également une maladie auto-immune, est héréditaire chez eux.

D’ailleurs, il a été constaté que les personnes diagnostiquées de lupus sont également sujettes à d’autres pathologies auto-immunes, telles que le diabète de type I, la sclérodermie, la thyroïdite de Hashimoto, le psoriasis, la polyarthrite rhumatoïde, le vitiligo, les maladies inflammatoires de l’intestin, l’arthrite réactive, la maladie de Graves, le syndrome de Sjögren, la maladie cœliaque, la maladie d’Addison et l’anémie pernicieuse.

Les cellules et les tissus de l’organisme se retrouvent attaqués par des anticorps produits par le système immunitaire comme s’ils étaient des germes pathogènes ou des virus.

Qu’est ce qui cause le lupus ?

Même si la génétique joue un rôle important dans la transmission de la maladie du lupus, elle n’est pas un facteur déterminant. Ce n’est pas parce que quelqu’un de votre famille en souffre que vous l’aurez aussi. Son apparition est favorisée par d’autres facteurs tels que l’environnement, le stress ou les hormones, dont l’œstrogène qui est en grande partie responsable de la maladie chez les femmes.

Le lupus touche généralement les personnes âgées entre 15 et 44 ans, la période pendant laquelle les femmes sont sexuellement actives et particulièrement fertiles. Il apparaît également chez les personnes âgées entre 70 et 80 ans.

Comment le traiter ?

À ce jour, il n’existe aucun traitement spécifique à cette maladie. Cependant, la prise de certains anti-inflammatoires ou des immunosuppresseurs peut contribuer à soulager les symptômes surtout en période de poussée. D’ailleurs, les personnes qui en souffrent arrivent généralement à lire les signaux envoyés par leurs corps et à reconnaître les facteurs qui déclenchent leur mal. Pour Dixon, c’est surtout le rhume, le stress et l’effort physique.

Elle termine son témoignage en exprimant sa gratitude envers sa famille et ses amis qui l’ont soutenue et en affirmant que chaque personne atteinte du lupus doit être déterminée et faire preuve de courage pour combattre cette maladie.

Lire aussi Pourquoi les gens ont des fossettes en bas du dos ?

Contenus sponsorisés