13 façons de tomber enceinte de jumeaux que les médecins ne vous diront pas


tomber enceinte de jumeaux

Dans la majorité des cas, fruit d’un désir maternel, conjugal et familial, avoir un enfant est l’un des événements qui comportent un changement de vie irréversible. Pour beaucoup de couples, assoiffés de bonheur familial, le désir d’enfanter ne se concentre plus sur un seul enfant mais bien sur deux ! Désir instinctif ou désir de multiplier son bonheur, de plus en plus de couples souhaitent avoir des jumeaux et usent de tous les subterfuges pour accéder à ce bonheur tant désiré.

Le désir d’avoir un enfant est dans la majorité des cas, propre et commun à tout un chacun. Le but ultime d’une vie et l’aboutissement d’un bonheur conjugal et qui parallèlement, affecte tous les domaines de la vie des parents. A l’heure actuelle, de plus en plus de couples souhaitent avoir une paire de jumeaux. Que ceci fasse l’objet d’un désir instinctif, par soucis d’apporter un frère ou une sœur à leur enfant, ou simplement car certains couples estiment que c’est un véritable cadeau de la vie, tout peut être prétexte à faire que ce désir, devienne réalité. 

Qu’est-ce qu’une grossesse gémellaire ? 

La grossesse gémellaire désigne la fécondation de deux embryons qui peuvent se distinguer par des jumeaux dits monozygotes ou dizygotes. Les premiers sont issus du même ovule qui se divise en deux œufs et les seconds proviennent de deux ovules différents qui ont été fécondés par deux spermatozoïdes. 

L’hérédité est un facteur important dans le cadre d’une grossesse gémellaire, Néanmoins, elle concerne surtout les grossesses dizygotes. Mais ce facteur n’est pas le seul qui intervient dans la multiplication des chances de grossesse gémellaire.  

Entre probabilité et recettes miracles, découvrez 13 moyens et façons de tomber enceinte de jumeaux. 

  1. Consommer de la patate douce

La patate douce contient une hormone IGF (Insuline like Growth Factor) présentant une similarité avec les œstrogènes, nécessaires à l’ovulation, est toute indiquée pour favoriser une grossesse gémellaire.

  1. Allaitement maternel

Pendant l’allaitement, l’organisme féminin sécrète une hormone appelée FSH (hormone folliculo-stimulante) et qui favorise la libération d’ovules et les facteurs chance de grossesse gémellaire. La baisse du niveau de calcium durant l’allaitement augmenterait également les chances qu’un embryon se divise en deux, provoquant ainsi une grossesse gémellaire.  

  1. Pilule contraceptive 

L’arrêt de la pilule augmenterait les possibilités d’une grossesse gémellaire. En effet, une régulation des hormones par l’organisme intervient et peut provoquer une perturbation des ovules qui favoriserait donc une double ovulation propice à une grossesse gémellaire.  

  1. Acide folique

Egalement appelée vitamine B9, l’acide folique présent dans le brocoli ou même les épinards, contribuerait aisément à provoquer une grossesse gémellaire en intervenant en tant que stimulateur ovarien.

  1. Grossesses répétées 

Si l’on prend en compte la notion de parité, une femme qui a déjà enfanté plusieurs enfants, verra ses chances d’avoir des jumeaux, multipliées. Ceci est dû au lien entre le niveau de l’hormone folliculo-stimulante (FSH), qui augmente les chances d’avoir des jumeaux.

  1. Hérédité 

La grossesse de jumeaux et en particulier des jumeaux dizygotes, provient de femmes qui présentent des poly-ovulations et le fait de relâcher plusieurs ovules par cycle est un facteur qui se transmet génétiquement. 

  1. Hyper ovulation

L’hyper ovulation est un des autres facteurs favorisant une grossesse gémellaire. Ce phénomène de relâchements de multiples ovules est plus communément provoqué par des traitements d’aide à la fertilité et à moindre cas, il peut tout simplement être d’ordre génétique.

  1. Etre en surpoids 

Comme le souligne une étude qui a mis en évidence une relation entre un risque de grossesse gémellaire et l’indice de masse corporelle. Ainsi, une femme en situation de surpoids, serait plus à même de tomber enceinte de jumeaux, et en particulier de jumeaux dizygotes. 

  1. Igname sauvage 

L’igname contient des composés jouant un rôle clé dans la sécrétion de l’hormone de croissance et qui favorise la stimulation des ovaires provoquant ainsi, le relâchement de deux voire plusieurs ovules pendant l’ovulation.

  1. Maca 

La Maca racine est reconnu pour agir en tant que complément naturel aux problèmes de fertilité, autant chez l’homme que chez la femme. Ses acides aminés tels que l’arginine et la lysine ont un effet direct sur la fertilité.

  1. L’âge

Une femme a à peu près 15% de chances de plus de concevoir un enfant ou des jumeaux entre l’âge de 30 et 39 ans. Plus la femme vieillit, plus le niveau de FSH (hormone folliculo-stimulante) augmente. Lorsque cette apogée hormonale se produit, on peut assister à la libération de plusieurs œufs pendant l’ovulation augmentant ainsi les probabilités de grossesses multiples.

  1. Cœur d’ananas 

La bromelaïne contenue dans le cœur de l’ananas frais, est un nutriment anti-inflammatoire qui a un effet direct sur la fertilité en la stimulant et en favorisant de ce fait, la multiplicité des chances d’une grossesse gémellaire. 

  1. Fécondation In Vitro

Dans le cadre d’une FIV, près de 20 % des grossesses qui en résultent conduisent à la naissance de jumeaux du fait des transferts multiples d’embryons.

*La consommation de certains aliments peut présenter des contre-indications. En cas de doute, il est nécessaire de consulter un médecin.