x

13 choses que vous ne devriez jamais mettre dans votre vagin

Bien souvent, nous entendons des histoires loufoques sur des objets retrouvés dans le vagin de certaines femmes. Pour essayer de nouvelles expériences, suivre des tendances ou simplement faire comme tout le monde, ces pratiques sont toutefois dangereuses pour la santé. Alors voici 13 choses que vous ne devez pas mettre dans votre vagin !

  1. Les douches vaginales 

Certaines femmes utilisent des douches vaginales sauf que cette pratique est naturellement inutile. En effet, de base, le vagin dispose d’un processus d’auto-nettoyage naturel. Par conséquent, les douches vaginales causent un déséquilibre au niveau de la flore vaginale qui est constituée de bonnes et de mauvaises bactéries. La meilleure façon d’entretenir son hygiène intime de manière saine est d’utiliser uniquement de l’eau et de nettoyer son entrejambe avec du savon sans que ce dernier entre dans le vagin. 

  1. L’huile d’arbre à thé

Afin de lubrifier son vagin durant l’acte sexuel, plusieurs alternatives naturelles existent. Cependant, tout ne doit pas être utilisé comme c’est le cas de l’huile d’arbre à thé. Privilégiez plutôt les huiles dont le pH est neutre comme l’huile d’amande douce, l’huile de noix de coco ou encore l’huile d’olive. 

  1. Le sirop de chocolat

Pour pimenter l’acte sexuel, nous succombons parfois à la gourmandise en utilisant du… sirop de chocolat ! Toutefois, ce dernier contient énormément de sucre ce qui modifie l’équilibre de la flore vaginale. À la clé, irritation ou infection vaginale ! Par conséquent, les aliments qui sont utilisés dans le cadre sexuel ne doivent pas entrer en contact avec les zones génitales mais uniquement sur le reste du corps, comme sur le ventre par exemple.  

  1. La crème fouettée

Au même titre que le sirop de chocolat, certains couples ont recours à la crème fouettée pour agrémenter leurs rapports sexuels. Cependant, de la même manière que le sirop de chocolat, il convient de l’utiliser uniquement sur le corps et non pas dans le vagin

  1. La vaseline

Considérée comme un lubrifiant facile, la vaseline ou tout autre type de produit pétrolier peut être source d’infection vaginale. Par conséquent, évitez les produits à base de composés chimiques. 

  1. Les fruits et légumes

L’une des utilisations dérivées des fruits et légumes est de les mettre à profit comme jouets sexuels. Cependant, ces derniers sont pleins de pesticides et ne sont pas forcément bien lavés ce qui fragilise le vagin. En outre, durant l’utilisation, des résidus de fruits et légumes peuvent rester dans le vagin si ces derniers se brisent. 

  1. Les jouets sexuels non-lavés

Les jouets sexuels sont à utiliser avec précaution car ils rentrent directement en contact avec la zone vaginale. Par conséquent, ils doivent être particulièrement propres, surtout s’il y a une utilisation pour la zone anale et vaginale. 

  1. Les objets pointus

L’apport sanguin à l’intérieur du vagin est si riche que même la plus petite coupure est capable de provoquer des saignements conséquents. C’est pourquoi, l’utilisation d’objets pointus dans le vagin est interdite. 

  1. La brosse à cheveux

Parmi les objets étonnants retrouvés dans un vagin, il y a la brosse à cheveux. En effet, certaines femmes essayent de trouver du plaisir en utilisant le manche de la brosse à cheveux sauf que ce dernier n’est pas forcément propre.

  1. Les tampons imbibés d’alcool

Certaines pratiques douteuses comme celle de mettre des tampons imbibés d’alcool dans son vagin provoquent des dommages pour la santé de la muqueuse vaginale. En effet, l’alcool étant irritant, au même titre que les tampons, des troubles vaginaux, plus ou moins graves, apparaissent par la suite.

  1. Le téléphone portable

Bien que le téléphone portable puisse vibrer et qu’il vient à l’esprit de certaines femmes de l’utiliser comme élément de substitution aux jouets sexuels, cette utilisation détournée peut provoquer de graves problèmes vaginaux au vu des matières et de la batterie composant un téléphone portable.

  1. Les strass

Cette tendance a vu le jour aux États-Unis, le « vajazzling », c’est-à-dire le fait de se faire coller des strass sur le haut du pubis. Toutefois, la colle utilisée peut-être irritante et encore plus si elle rentre en contact direct avec les parties génitales. 

  1. La brosse à dents électrique

Au même titre que le portable qui vibre, la brosse à dents électrique peut servir chez certaines femmes de vibromasseur. Cependant, une brosse à dents n’a pas cet usage alors privilégiez uniquement les jouets sexuels !

Contenus sponsorisés
Loading...