12 signes de changement du comportement qui indiquent que vous souffrez de dépression masquée

L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) estime que les troubles dépressifs représentent le 1er critère de morbidité et d’incapacité sur le plan mondial. On compte d’ailleurs plus de 300 millions de personnes dans le monde souffrant de dépression et celle-ci est en constante augmentation.

La dépression peut être traitée dans 80% des cas mais encore faut-il pouvoir l’identifier comme cela peut être le cas avec la dépression masquée qui ne se manifeste de prime abord qu’à travers des manifestations physiques, cachant les signes psychiques, partie immergée de l’iceberg…

On estime qu’en France, une personne sur cinq est touchée par la dépression. D’ailleurs, 50 à 60 % des dépressifs ne sont pas traités, sous-traités ou mal traités et en particulier, lorsque celle-ci n’est pas identifiée en amont. 

La dépression masquée est l’une des formes les plus dangereuses de la dépression parce que, comme son nom l’indique, les malades n’ont pas conscience ou ne veulent tout simplement pas admettre qu’ils en sont victimes comme ce fut le cas pour Chester Bennington, chanteur des Linkin Park qui se sera finalement donné la mort en Juillet 2017. 

Entre les maux de l’esprit et ceux du corps, la frontière peut être très mince, mais il existe bien une subtilité à considérer avec précaution car si le corps parle, son langage reste difficile à décrypter.

Découvrez 12 signes qui peuvent révéler, une dépression cachée.

Rien ne vous apporte plus de joie

Vos activités quotidiennes ne vous satisfont plus ? Vos intérêts courants n’ont plus la même importance à vos yeux ? Très peu de choses vous comblent encore et vous avez la nette impression que la vie vous dépasse tout simplement.  

Vous cultivez de nouveaux intérêts comme moyen d’adaptation 

Être déprimé ne signifie pas nécessairement être victime de handicap et que vous en perdez la volonté de faire quoi que ce soit. Certaines personnes souffrant de dépression masquée apporteront des changements à leur mode de vie dans l’espoir de réduire la tristesse qu’elles ressentent afin d’y pallier et de se remettre sur pieds.

Vos habitudes de sommeil et d’alimentation ont radicalement changé

Si vous êtes constamment fatigué, que vous souffrez d’insomnie, d’un manque d’appétit ou d’un appétit insatiable, vous somatisez ! Ce sont tout simplement des signaux révélateurs d’une dépression masquée.

Vous avez peur d’effrayer vos proches

Les personnes souffrant de dépression, ressentent la constante appréhension de révéler à leurs proches de quel mal elles souffrent. Peur de provoquer des inquiétudes et un poids supplémentaires qui pourraient être difficiles à gérer pour leur entourage.

Vous affichez une apparence heureuse

Beaucoup de personnes atteintes de dépression ont honte de leur trouble et du contrôle qu’elle exerce sur elles. Elles ont simplement appris à cacher leurs vraies émotions pour ne pas prendre le risque de se rabaisser ou d’inquiéter qui que ce soit. Elles essaient de lutter contre cela en prétendant être plus heureuses qu’elles ne le sont en réalité.

Vous pensez en permanence à la mort

Vous pensez que la vie est sombre et n’a plus aucun sens à vos yeux, en tout cas pas un sens heureux ? Vous en arrivez même à envisager le pire et vous contemplez même la possibilité de vous suicider afin de mettre un tableau final à cette infinie tristesse ? Vous devriez sérieusement communiquer à quelqu’un de confiance afin d’inverser cette tendance de désespoir.

Vous exprimez votre créativité 

Les personnes souffrant de dépression vont souvent essayer d’exorciser leur mal être en l’exprimant à travers leur créativité. D’ailleurs, les gens créatifs seraient nettement plus sensibles à la dépression.

Vous avez toujours des excuses pour justifier votre comportement 

Vous justifiez tous vos comportements et débordements par des mensonges afin de rendre votre tourmente intérieure invisible auprès des autres et avez toujours une explication dans votre manche pour expliquer les conséquences qui découlent de votre état émotionnel.

Vous avez l’impression d’avoir perdu le contrôle

La dépression contrôle tellement vos émotions et actes, que vous sentez qu’elle a complètement pris le dessus et vous en arrivez au fait de vous sentir totalement impuissant et incapable de contrôler votre vie.

Vous ressentez beaucoup d’empathie pour les personnes qui souffrent

Vous avez déjà pu côtoyer, voire fréquenter des personnes soumises à une profonde douleur émotionnelle et pour l’avoir vous-même vécue, vous vous mettez à l’esprit que vous ne pouvez développer cet engrenage plus que de raison, même si dans un premier temps vous vous en sentez incapable. 

Vous aspirez à une quête de perfection

Lorsque l’on souffre de dépression, même masquée, on ressent un certain complexe d’infériorité et afin d’y pallier, vous pouvez être susceptible de mettre la barre très haut dans plusieurs domaines de votre vie. 

Vos relations ont radicalement changé

Il est épuisant voire insupportable de faire bonne figure en toute situation lorsque l’on est déprimé. Et bien évidemment, nos relations avec l’entourage peuvent fortement s’en ressentir. Vous devenez moins désireux de passer du temps avec vos amis et votre famille, et privilégiez la solitude, peut-être simplement pour vous cacher…

Contenus sponsorisés

Loading...
Close
Close