12 choses que le micro-ondes fait à votre corps

Sommaire

La plupart des cuisines sont équipées d’un four à micro-ondes, mais son utilisation est-elle sans danger ? Comprendre comment cet appareil fonctionne peut apporter quelques éléments de réponse.

Les fours à micro-ondes cuisent les aliments avec des ondes à une fréquence particulière pour mettre en rotation les molécules d’eau présentes dans les aliments. Ces molécules vibrent à l’échelle atomique et produisent de la chaleur. Les fours à micro-ondes chauffent la nourriture beaucoup plus rapidement que les fours simples qui chauffent les aliments de l’extérieur vers l’intérieur.

De nombreux experts recommandent l’utilisation des fours traditionnels, car les micro-ondes dénaturent les protéines essentielles de la nourriture et les rendent indigestes.

Les fours à micro-ondes travaillent physiquement, biochimiquement et physiologiquement. Ils produisent des ions et des radicaux libres qui détruisent les bactéries et les virus, mais pas les toxines et les mycotoxines.

De nombreux experts ont affirmé que les aliments cuits de cette façon perdent entre 60% et 90% de leur valeur nutritive. Ces fours représentent un danger pour la santé humaine. Ils sont d’ailleurs souvent liés aux maladies digestives et à l’infertilité chez les hommes. Ils peuvent aussi augmenter le nombre de cellules cancéreuses dans le sang, l’estomac et l’intestin.

Les micro-ondes peuvent présenter des rayonnements de fuite, certes inférieurs au niveau nocif, mais ces rayonnements peuvent causer de nombreuses maladies telles que la cataracte, les malformations congénitales et les cancers.

La seule façon d’échapper totalement aux risques d’un tel rayonnement est d’éviter l’utilisation des fours à micro-ondes. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’en 1976, ils ont été complètement interdits en Russie.

Les scientifiques ont découvert que les micro-ondes diminuent l’effet de certaines vitamines absorbées par notre corps, accélèrent la dégénérescence structurelle de tous les produits alimentaires et réduisent le stress métabolique des alcaloïdes, glycosides et des galactoses.

Une étude menée en 1991 par le docteur suisse Hans Ulrich Hertel a montré que les aliments cuits au four à micro-ondes présentent plus de risques pour la santé que la nourriture cuite traditionnellement. Selon les résultats de cette étude, les gens qui ont mangé des aliments préparés au micro-ondes ont subi une perte d’hémoglobines et de lymphocytes.

Une autre recherche menée en 2003 par le gouvernement espagnol démontre que les légumes et fruits cuits au micro-ondes perdent 97% de leurs substances contribuant à réduire les risques des maladies coronariennes.

Dans son livre intitulé Les effets du rayonnement des micro-ondes sur la santé, le docteur Lita Lee affirme que les fours à micro-ondes causent la fuite des rayonnements électromagnétiques, ce qui nuit à la nourriture et transforme les substances en particules toxiques et cancérigènes nocives pour l’organisme.

Une autre étude menée en 1992 par Raum et Zelt, intitulée Étude comparative des aliments préparés de manière classique et dans le micro-ondes, indique que :

« Les micro-ondes produites artificiellement, y compris celles des fours, sont produites à partir d’un courant alternatif formant au moins un milliard d’inversions de polarité par seconde dans chaque molécule des aliments qu’elles touchent.

La production des molécules artificielles est inévitable. Les acides aminés naturels ont été observés en train de subir des changements isomères, ainsi qu’une transformation en substances toxiques sous l’impact des micro-ondes produites dans les fours. »

Malheureusement, les atomes, les molécules ou les cellules de tout système organique restent incapables de résister au pouvoir de cette réaction. Les micro-ondes sont programmées pour détruire rapidement les molécules des vitamines et phytonutriments qui se trouvent dans les produits alimentaires.

En outre, le Dr Hertel a réalisé une étude clinique de qualité, en vue d’étudier l’effet des aliments chauffés au four à  micro-ondes sur le corps de l’être humain. Selon ses conclusions, le four à micro-ondes dégénère les éléments nutritifs des aliments et cause la détérioration du système humain.

12  actions des fours à micro-ondes sur le corps :

1. La radiation décompose le « champ d’énergie de vie » de l’humain lorsqu’il est à proximité des micro-ondes, ce qui provoque des effets secondaires à long terme.

2. Dégénérescence de la tension cellulaire dans le système sanguin et lymphatique au cours de l’utilisation du four à micro-ondes.

3. La radiation déstabilise le potentiel énergétique extérieur de l’utilisation des aliments pendant le processus de digestion.

4. La radiation affaiblit le potentiel des membranes cellulaires internes et transfert le processus catabolique dans le sang.

5. Perte d’énergie du champ symétrique des plexus nerveux à l’avant et à l’arrière des systèmes nerveux autonomes centraux.

6. Altération des impulsions nerveuses électriques dans la perspective fonctionnelle du cerveau.

7. Perturbation du circuit de la puissance bioélectrique dans le système réticulaire ascendant qui est en charge du contrôle de la fonction de conscience.

8. Perte d’énergie vitale à long terme chez les personnes, les plantes et les animaux qui se trouvent autour des rayons.

9. Effet résiduel du dépôt magnétique à long terme.

10. Déstabilisation voire interruption du processus de production des hormones.

11. Perturbation des ondes cérébrales dans les signaux d’ondes alpha, thêta et delta.

12. Perte de la mémoire et de la concentration, stress et troubles du sommeil.

Une utilisation accrue des fours à micro-ondes détériore la valeur nutritionnelle des produits alimentaires et peut entraîner des carences nutritionnelles.

Le processus de microwaving déforme la structure des molécules des aliments et diminue considérablement la qualité des produits alimentaires.

Des études russes publiées par Atlantis Rising Educational Center à Portland sur l’utilisation des fours à micro-ondes démontrent que :

– La viande préparée au four à micro-ondes développe les d-nitrosodienthanolamines (cancérigène très connu). De même, le lait et les céréales transforment certains acides aminés en carcinogènes.

– Les fruits et légumes congelés ou décongelés transforment leur glucoside et galactoside en substances cancérigènes. De plus, les micro-ondes forment des radicaux libres cancérigènes.

– Les micro-ondes diminuent la biodisponibilité des vitamines B, C, E et des minéraux essentiels. Tous ces changements peuvent donner lieu à des troubles digestifs et lymphatiques, des taux accrus de formation de cellules cancéreuses dans le sang, ainsi qu’un risque élevé de cancers de l’intestin et de l’estomac.

En conclusion, l’option la plus saine pour la préparation de votre alimentation reste les fours simples et les méthodes traditionnelles. Et afin de préserver tous les éléments nutritifs, vous devez consommer davantage les aliments crus et éviter les produits alimentaires transformés.

Lire aussi Ces maladies sont causées par les micro-ondes et vous les ignorez probablement !

Contenus sponsorisés