12 choses à savoir sur son clitoris

Le clitoris, organe souvent mal connu, est pourtant le seul dédié au plaisir. Contrairement au pénis, qui est plus apparent, les parties génitales de la femme sont cachées ne dévoilant leurs secrets qu’aux initiés. Même certaines femmes, savent bien peu de choses sur cette zone érogène et pourraient combler leurs lacunes avec un cours express d’anatomie. Voici 12 choses que vous devriez savoir sur le clitoris.

  1. Le clitoris possède une partie interne

Tout comme les hommes, le clitoris est doté d’un gland et d’un prépuce. Avec 0,6cm en moyenne pour la partie externe, c’est ce qui est visible de cette zone érogène. La partie invisible, quant à elle, mesure de 7 à 10 cm et se situe à l’intérieur du canal vaginal.

  1. Des érections pour les femmes

Les érections ne sont pas le seul apanage des hommes. Les femmes peuvent elles aussi manifester du plaisir physiquement. Lors de l’excitation, le clitoris gonfle car il est composé du même tissu érectile que le pénis. La réaction s’opère également suite à l’augmentation de la circulation sanguine dans cette zone.

  1. Un orgasme vaginal stimulé par le clitoris

On élude le mystère. Ce qui pourrait être considéré comme un orgasme vaginal pourrait être aussi clitoridien. En effet, les lèvres internes gonflent aussi quand elles sont stimulées par l’augmentation de flux sanguin. Cette hypothèse est toutefois sujette à polémiques.

  1. Un clitoris protégé

Le clitoris est protégé des agressions microbiennes par un petit capuchon. Appelé aussi prépuce clitoridien, il préserve les tissus sensibles et les muqueuses des probables irritations.

  1. 8000 terminaisons nerveuses. Qui dit mieux ?

Véritable zone très innervée, le clitoris ne possède pas moins de 8000 terminaisons nerveuses ce qui explique le plaisir qui y est lié. Deux à trois fois plus que le pénis. Ces terminaisons nerveuses peuvent être stimulées avec douceur ou plus de vigueur, ce qui laisse les hommes quelquefois un peu confus.

  1. Certaines femmes ont besoin d’une stimulation clitoridienne pour atteindre l’orgasme

Malgré de nombreuses recherches au sujet du clitoris, les parties génitales féminines restent une matière mystérieuse pour les scientifiques. Les experts ne sont pas encore certains du nombre de terminaisons nerveuses sur les parois vaginales. Mais une chose est sûre, la majorité des femmes ne pourraient avoir un orgasme que par stimulation clitoridienne.

  1. Conçu pour plusieurs orgasmes

Ce n’est pas le cas pour les hommes mais le clitoris peut produire plusieurs orgasmes. La cause : la conservation d’un afflux sanguin qui favorise son approvisionnement après l’orgasme. Une aubaine pour la femme qui peut alors expérimenter plusieurs orgasmes.

  1. Une taille qui varie d’une femme à l’autre

Comme pour les hommes, la taille du clitoris varie d’une femme à l’autre. Petit, gros ou parfois invisible, certaines femmes ont recours à une vulvoplastie pour éliminer certains complexes quant à la dimension de leur clitoris.

  1. Des couleurs qui différent selon la femme

A chaque femme, sa couleur de clitoris. Du rose, au marron, au violacé, toutes les carnations peuvent être vues sur le clitoris. Il n’y a pas de quoi s’alarmer, c’est un phénomène tout à fait normal.

  1. Le clitoris augmente de volume au moment de la ménopause

Lors de la ménopause, le clitoris peut être 2,5 fois plus grand qu’à l’adolescence. Attention, cet organe ne perd en rien de sa fonction après cette période. La femme peut avoir des orgasmes quel que soit son âge ou sa capacité de procréer.

  1. Un vibromasseur pour stimuler le clitoris ?

Un sextoy à vibrations peut évidemment stimuler le clitoris. Il permet d’apprendre à connaître son corps et à savoir comment chaque zone réagit. Attention toutefois à ne pas être accro car votre orgasme pourrait dépendre de ces quelques vibrations.

  1. De l’exercice pour le clitoris

Le clitoris a besoin d’être stimulé pour pouvoir générer du flux sanguin. L’absence ou le manque de flux dans cette zone pourrait provoquer une atrophie voire un retrait du capot vers l’intérieur. Rassurez-vous, ce cas est extrêmement rare. Pour exercer son clitoris, rien de tel que de la stimulation : à savoir du sexe, de la masturbation et des orgasmes par dizaines !

Contenus sponsorisés
Loading...
Close