6 plantes résistantes au feu qui peuvent contenir des incendies : il est bon de les avoir à la maison

Saviez-vous qu’il existe des plantes qui peuvent limiter la propagation d’un feu ? Si vous êtes situé dans une zone à haut risque d'incendie, vous comprenez qu’il est essentiel de protéger votre habitation et vos biens. Dans cet article, nous vous expliquons comment les plantes peuvent contribuer à la sécurité de votre maison ou votre jardin et comment les utiliser à votre avantage. Si vous vivez dans une zone marquée par la sécheresse, ces végétaux sont indispensables pour votre extérieur !

Cela peut être surprenant, mais ces plantes peuvent résister à de hautes températures et donc à des incendies. On vous fait découvrir quelques-unes qui peuvent réduire les risques d’incendie dans votre extérieur.

Quelles sont les plantes qui réduisent les risques d’incendie ?

La culture de plantes résistantes au feu est indispensable si vous habitez dans une zone sujette à la sécheresse et aux incendies. Ces plantes vertes pourraient protéger votre habitation contre un incendie dangereux. Naturellement, ces végétaux ont développé une résistance extrême aux températures élevées et aux incendies. Ces espèces uniques pourraient vous aider à sécuriser votre domaine viticole ou à protéger certaines parties de votre terrain sensible contre les flammes. Nous vous présentons dans cet article, 6 plantes pare-feu et ignifuges qui présentent une résistance exceptionnelle face aux brûlures et à la propagation des incendies.

Lire aussi : 3 plantes d’intérieur qui portent chance. Il est bon de les avoir en 2023 pour une année prospère

  • La vigne est une plante qui agit comme un coupe-feu

La vigne

La vigne. Source : spm

La vigne fait partie des plantes qui réduisent les risques d’incendie, car elle agit comme une sorte de coupe-feu. C’est pourquoi, sur certaines routes de France, il est possible d’apercevoir de grands champs de vignes qui bordent la chaussée. En cas d’incendie, lorsque les flammes se propagent sur la vigne, cette dernière se transforme en pare-feu efficace. Et bien qu’il puisse y avoir des dégâts, l’incendie ne se propage pas. Outre cela, le feu peut endommager les fruits, les feuilles et les plants de vigne. Enfin, selon la disposition des vignes, elles peuvent permettre de limiter la propagation d’un incendie de façon naturelle.

  • Les châtaigniers sont des plantes qui peuvent réduire les risques d’incendie

Les feuilles de châtaigniers sont reconnues pour être non combustibles et de ce fait, elles peuvent ralentir la propagation d’un incendie. Même si un sol de feuilles de châtaigniers peut s’enflammer, le feu devrait s’éteindre assez rapidement dès qu’il entre en contact avec ces plantes.

  • Les oliviers sont des plantes non combustibles

Les oliviers sont des plantes qui peuvent agir comme barrière protectrice contre les flammes. Elles sont non combustibles et permettent également de réduire les risques d’incendie. Les oliviers sont également très redoutables contre le vent dès qu’ils atteignent l’âge adulte.

  • Le laurier-cerise est une plante qui agit comme une barrière contre les flammes

Arbuste de laurier de cerise

Arbuste de laurier de cerise. Source : spm

Les feuilles du laurier-cerise sont peu inflammables et peu combustibles. Elles peuvent agir comme barrière pare-feu en cas d’incendie et limiter sa propagation.

  • Le pittospore du Japon est une plante ignifuge

Cette plante est composée de feuilles peu combustibles et peu inflammables. Le pittospore du Japon pourrait réduire les risques d’incendie en limitant la propagation d’un feu. Vous pouvez en faire un mur végétal pour qu’il agisse comme barrière afin de protéger votre habitation ou votre terrain.

Lire aussi : Ces plantes d’intérieur attirent les cafards chez vous : ne les gardez sous aucun prétexte

  • Les cactus sont des plantes qui peuvent limiter la propagation d’un incendie

Cactus

Cactus. Source : spm

Les cactus sont composés d’eau et de gel et permettent de réduire les risques d’incendie. En effet, ils peuvent créer une ceinture de sécurité pour repousser les flammes et retarder la propagation d’un incendie.  Pour limiter les risques d’incendie, vous pouvez aménager une haie et organiser votre végétation pour protéger votre habitation ou votre jardin. Évitez d’installer votre haie trop proche de votre maison. Vous devriez laisser une distance d’environ 10 mètres entre votre logement et votre végétation ignifuge.

Maintenant que vous connaissez ces plantes qui sont naturellement ignifuges et incombustibles, vous pourrez vous en servir comme barrière coupe-feu pour votre jardin ou votre logement.

Lire aussi : Arrosez vos plantes avec ce produit à 1 euro : elles seront luxuriantes comme jamais auparavant

Contenus sponsorisés