À quelle vitesse consommez-vous les moins d’essence ?

Qui ne voudrait pas économiser quelques dizaines d’euros mensuellement sur le carburant ? Il faut savoir que de nombreux facteurs peuvent avoir un impact sur l'efficacité énergétique de votre voiture, notamment la marque, le modèle, le coefficient de traînée et le type de moteur. Cependant, la vitesse joue également un rôle fondamental.

Une conduite intelligente et écologique vous aidera non seulement à faire quelques économies conséquentes, mais aussi à améliorer votre sécurité. Découvrez quelle est la vitesse optimale pour consommer moins de carburant.

À quelle vitesse consommez-vous les moins d’essence ?

Conduire sa voiture

Conduire sa voiture – Source : spm

Dans l’absolu, l’aérodynamisme et les performances de la voiture sont optimales lorsque la vitesse est élevée. Mais de nos jours, on privilégie davantage la conduite écologique, non seulement pour réduire la consommation de carburant, mais aussi pour limiter les émissions de gaz et les risques d’accidents de la route.

Lire aussi : PC lent ? Il sera 3 fois plus rapide si vous désactivez ces programmes inutiles : c’est simple

Concernant l’efficacité énergétique, le secret réside dans la vitesse constante : si vous roulez à une vitesse moyenne de 80 km/h (ou en-dessous) sans dépasser la barre des 90 km/h, le moteur tourne à une vitesse qui lui permet de ne pas surconsommer. Cette recommandation est même préconisée par la Sécurité Routière qui estime que vous pouvez économiser jusqu’à 120 euros de carburant par an. Par conséquent, en ville, le fait de maintenir une vitesse de croisière, en limitant le plus possible le processus de freinage et d’accélération, vous aidera à moins consommer l’essence.

Vous faites fréquemment des trajets sur les autoroutes ? Conduisez donc intelligemment et prenez l’habitude de rouler à 10 km/h en dessous de la vitesse maximale autorisée. Sachez que si vous conduisez à 120 km/h plutôt que 130 km/h, vous pourrez faire jusqu’à 20% d’économie de carburant. Sans compter que cela peut vous faire économiser un litre d’essence tous les 100 kms.

N.B : afin de garder une vitesse constante, si votre voiture dispose de cet équipement, n’hésitez pas à employer le régulateur de vitesse. Vous pourrez alors rouler en toute tranquillité.

Autres astuces pour économiser le carburant

  • Adaptez votre conduite aux conditions routières

Vous devez vous engager sur une pente ardue ? Vous devez alors vous assurer d’être à la bonne vitesse : pour cela, et pour éviter de caler, vous devez rétrograder au bon moment durant la descente pour bénéficier de plus d’élan possible avant la montée suivante. De cette façon, vous réduirez la puissance du moteur et rendrez la conduite encore plus économique. Il faut surtout éviter les accélérations brutales !

  • Assurez-vous d’avoir la bonne pression des pneus

Vérifier la pression des pneus

Vérifier la pression des pneus – Source : spm

Pour votre propre sécurité, ne négligez jamais l’état de vos roues : certains ne le savent peut-être pas, mais un sous-gonflage des pneus entraîne non seulement l’usure du caoutchouc, mais fait également grimper la consommation de carburant. Il est donc toujours nécessaire de vérifier régulièrement la pression des pneus. Il ne s’agit pas non plus de surgonfler les pneus : sachez que les pneus d’hiver avec une bande de roulement plus épaisse augmentent automatiquement la consommation de l’essence ou du diesel d’environ 10%.

Bon à savoir : en période hivernale, pour préserver vos pneus et avoir une conduite efficace, lors du gonflage, nous vous conseillons de rajouter 0,2 bars supplémentaires au niveau de la pression préconisée par le constructeur.

  • Ne chauffez pas le moteur avant de démarrer

Stop aux idées reçues ! Même pendant l’hiver, les voitures modernes n’ont plus besoin d’être « chauffées » de bon matin. Sachez qu’elles sont prêtes à rouler dès le démarrage du moteur. En gardant votre véhicule au point mort, surtout lorsque les températures sont très basses, vous gaspillez non seulement le carburant, mais en plus vous risquez d’altérer certains composants du moteur à long terme. Aussi, dès le démarrage, optez surtout pour une conduite douce et surtout pas agressive pour ne pas mettre le moteur sous tension inutilement. En appuyant doucement sur la pédale d’accélération, l’huile se réchauffera plus vite et votre moteur atteindra la bonne température, réduisant ainsi la consommation énergétique.

Lire aussi : Internet lent sur votre mobile ? Ce truc simple permet de résoudre le problème en 2 minutes

  • Evitez de rouler à haut régime

Conseil à retenir : plus le moteur tourne à un régime élevé, plus la consommation de l’essence grimpera. Si vous souhaitez faire des économies, ayez surtout le réflexe de ne pas le pousser à l’excès dans les tours. Pour atteindre efficacement la bonne vitesse, il faut prendre l’habitude de passer rapidement les rapports de la boîte de vitesse. Autrement dit, en roulant avec un rapport de boîte supérieur,  vous gagnerez quelques litres sur vos trajets : à titre d’exemple, en zone urbaine, si vous roulez en 3ème à 50 km/h, vous consommerez plus d’essence que si vous rouliez en 4ème.

Bon à savoir : n’oubliez pas, vous devez éviter le plus souvent possible de faire des coups d’accélération trop brusques. En prenant de meilleures habitudes de conduite, vous ferez des économies de carburant et vous réduirez les émissions de gaz d’échappement nocifs.

Lire aussi : Le mot de 4 lettres grâce auquel un chat (même errant) viendra vers vous

Contenus sponsorisés