L’arnaque du parking : vous vous arrêtez 5 minutes, les voleurs vous le font regretter

À l’approche des vacances, certaines familles prévoient de voyager en voiture en empruntant l’autoroute dans la plupart des cas. Néanmoins, une vigilance est de rigueur en cas d’arrêt sur une aire d’autoroute. En effet, certains malfaiteurs ne manqueront pas de saisir cette occasion, afin de mettre en place une arnaque. Laquelle ? Explication.

En s’arrêtant l’espace de quelques minutes sur une aire de repos pour vous reposer, vous devriez faire preuve de prudence afin d’éviter d’être victime d’une arnaque.

De quelle arnaque devrions-nous nous méfier sur une aire de repos ou dans un parking ?

En étant amenés à effectuer un long trajet, il n’est pas rare que nous soyons obligés d’emprunter l’autoroute. Ces longues voies de circulation qui relient plusieurs villes entre elles, sont régies par plusieurs règles de circulation spécifiques. Ce qui exige une grande vigilance et concentration de la part des conducteurs qui se retrouvent vite fatigués. Dès lors, une pause s’impose. Dans pareille situation, il est conseillé de se rendre à l’aire de repos la plus proche, afin de se ressourcer et de reprendre des forces. Néanmoins, il faut rester vigilant afin d’éviter d’être victime d’une arnaque, qui prend de plus en plus d’ampleur.

Lire aussi : Escroquerie des faux SMS bancaire, vous cliquez sur le lien : ils vident votre compte bancaire

Aire de repos

Aire de repos. Source : spm

L’arnaque du « pneu crevé » pour voler les objets de valeur

En plus de redoubler de prudence sur la route, vous devez en plus faire preuve de vigilance au moment de vous arrêter pour faire une pause dans une aire d’autoroute. Et pour cause, les malfaiteurs saisiront cette occasion pour vous tendre un piège. Au moment où vous vous éloignez de votre voiture, ils crèvent l’un des pneus de votre voiture, généralement l’arrière droit.

Dès lors, au moment de regagner votre véhicule, vous ne manquerez pas de constater que l’un de vos pneus est dégonflé. C’est à cet instant que surgiront les malfaiteurs, afin de vous proposer leur aide. Pendant que vous serez occupé par le remplacement du pneu dégonflé, l’un des complices en profitera pour dérober discrètement vos effets personnels ainsi que les objets de valeur, à l’image des sacs, des téléphones et des tablettes.

À noter que cette arnaque est également utilisée sur les parkings. Raison pour laquelle, les forces de l’ordre et les autorités conseillent de verrouiller systématiquement le véhicule au moment de le quitter, comme rapporté par le journal Ouest-France.

Pneu crevé

Pneu crevé. Source : spm

« L’arnaque à l’irlandaise », l’autre technique pour voler les automobilistes

S’il y a bien une autre arnaque qui est de plus en plus utilisée sur les parkings et aires d’autoroute, c’est bien « l’arnaque irlandaise ». En effet, les malfrats profitent de la présence des automobilistes sur ces lieux pour les aborder en se faisant passer pour des touristes et en utilisant un anglais quasi-parfait.

Lire aussi : Gare à la nouvelle arnaque du Nouvel An sur WhatsApp : voici comment les pirates veulent vous escroquer

Ainsi, ils prétendent que leur voiture a été victime d’une panne et exagèrent la situation afin de susciter peine et compassion. Ils n’hésitent pas à montrer aux victimes des images d’une voiture tombée en panne ou vandalisée afin de leur faire croire qu’ils sont véritablement dans une impasse et sans aucune ressource. Dès lors, ils demanderont quelques centaines d’euros en guise d’aide tout en affirmant qu’ils rembourseront cet emprunt en fournissant de fausses coordonnées (adresse, numéro de téléphone, etc…). À noter qu’ils ciblent généralement les familles accompagnées d’enfants, car ces dernières font preuve généralement de plus d’empathie.

Vous l’aurez compris, en prenant la route et en regagnant une aire de repos, vous devrez vous montrer extrêmement méfiant afin d’éviter tout type d’arnaque visant à subtiliser vos biens personnels ainsi que votre argent.

Lire aussi : Vous avez des pièces de 2 euros : vérifiez-les, vous êtes peut-être victime d’arnaque

Contenus sponsorisés