Un amplificateur 4G émet-il des rayonnements nocifs pour la santé ?

Contenus sponsorisés

Interruptions du réseau mobile, peu de barres sur l'icône de puissance du signal, coupure d'Internet sur votre smartphone : un amplificateur cellulaire, ou répéteur, résout ces problèmes. Il reçoit et booste le signal provenant de la tour de votre opérateur et le distribue dans sa zone de couverture.

Mais si l’achat d’un amplificateur 4G fait partie de vos plans, vous avez peut-être entendu des sceptiques qui se méfient de ces appareils et pensent que leurs rayonnements électromagnétiques ont un impact négatif sur la santé des gens. Voyons si c’est vraiment le cas.

Rayonnement électromagnétique : quels risques ?

Dans le monde d’aujourd’hui, il est presque impossible d’éviter le contact avec les ondes électromagnétiques. Leurs propriétés sont utilisées dans nombreux domaines de l’activité humaine: Internet, les communications radio et mobiles, la télévision, la radiolocalisation et la radionavigation, la médecine et les industries du métal, du bois, du textile, de l’éclairage, etc.

Avec le développement de la technologie, la question de la pollution électromagnétique devient pertinente. En 1995, l’Organisation mondiale de la santé (l’OMS) a officiellement introduit le terme de « pollution électromagnétique globale » et l’a répertorié comme un problème prioritaire pour l’humanité, car tous les dix ans, son niveau est multiplié par 10-15.

Il est bien connu que les rayonnements électromagnétiques qui entourent l’homme moderne affectent sa santé. En 2011, le Centre international de recherche sur le cancer a qualifié le rayonnement électromagnétique des téléphones portables de potentiellement cancérigène. Dans le même temps, un rapport du conseil scientifique sur les champs électromagnétiques, publié en 2021 en Suède, confirme les résultats de recherches antérieures et indique que les ondes radio des téléphones mobiles ne sont pas dangereuses. Ce rapport note toutefois l’impact des téléphones mobiles et des montres intelligentes sur les stimulateurs cardiaques et autres dispositifs médicaux implantés, car les gadgets génèrent des champs magnétiques à haute fréquence.
Il est clair que nous ne pouvons pas abandonner complètement l’utilisation de téléphones mobiles et d’autres appareils et éviter ainsi le rayonnement électromagnétique. Il est toutefois possible de réduire considérablement l’impact des rayonnements cellulaires et d’atténuer leurs effets néfastes sur la santé.

Comment diminuer l’influence des radiofréquences électromagnétiques ?

L’Agence australienne de radioprotection et de sûreté nucléaire propose les moyens suivants de diminuer l’influence des radiofréquences électromagnétiques :

1. Augmenter la distance entre le téléphone portable et la personne. Cela peut être fait en utilisant des écouteurs filaires, le mode haut-parleur pendant les conversations, les messages texte plutôt que les appels, et même en tenant le pouce entre le téléphone et l’oreille pour éviter tout contact direct.
2. Limiter le temps des appels vocaux, surtout si vous n’utilisez pas le mode haut-parleur.
3. Limiter le niveau de puissance de votre téléphone.

Développons ce dernier point.

Imaginez : votre téléphone portable est un appareil qui émet en permanence des ondes électromagnétiques pour communiquer avec une station de base. La puissance du rayonnement d’un téléphone portable varie de 0,01 W à 2 W. Le niveau de rayonnement le plus élevé émis par le téléphone est au moment de l’établissement de la connexion. Ce n’est pas pour rien que les fabricants de téléphones mobiles ne recommandent pas fortement de garder le téléphone près de votre tête à ce moment-là.

Toutefois, plus le signal émis par la station du fournisseur est puissant, moins le téléphone a besoin d’énergie et moins il produit de rayonnements nocifs. Dans les grandes villes avec beaucoup de tours, il n’y a aucun problème pour trouver le réseau, le signal est stable.

En conséquence, plus le niveau du signal est faible, plus le téléphone donne de puissance pour établir la connexion et plus son rayonnement radio magnétique est fort. La réception devient mauvaise dans les sous-sols, les garages, ainsi qu’en dehors de la ville, dans les zones peu peuplées, les forêts. Soit les pylônes sont trop éloignés, soit les ondes radio ne traversent pas les obstacles (murs épais, constructions métalliques, étages souterrains, etc.). Le téléphone est constamment à la recherche de la bonne portée de réseau. C’est à ce moment que le rayonnement électromagnétique est le plus élevé – 1,5 à 2 W – et devient dangereux pour la santé humaine.

La conclusion à tirer est que pour réduire les effets négatifs des téléphones cellulaires, il vaut la peine de maintenir le niveau du signal du réseau cellulaire aussi bas que possible à tout moment.

Un dispositif tel que l’amplificateur de réseau 4G peut nous aider. Un ampli est un appareil radioélectrique qui reçoit et « répète » un signal provenant d’une antenne extérieure installée au dehors de la maison. Le signal amplifié est distribué par l’antenne intérieure et transmis à tous les appareils mobiles. En plus du boîtier d’amplificateur et des deux antennes (extérieure et intérieure), le système d’augmentation du signal comprend des câbles, des connecteurs et des répartiteurs. Ces derniers sont nécessaires pour installer plusieurs antennes intérieures à la fois – si la surface du local est grande et que le signal doit être distribué de manière uniforme.

La puissance d’émission totale de l’amplificateur n’est pas supérieure à 0,3 W. Dans la pièce où il fonctionne, le fond électromagnétique est réduit et le rayonnement du téléphone portable ne dépasse pas 0,2 W. C’est 10 fois moins que ce qu’un téléphone mobile peut émettre dans une zone de mauvaise réception. S’il y a plusieurs portables dans un foyer, l’intensité totale des ondes électromagnétiques est sensiblement réduite. Le téléphone n’aura pas à se reconnecter constamment à différents pylônes et à repêcher un signal acceptable, ce qui permettra de réduire aussi la consommation de la batterie.

L’effet négatif des amplificateurs de signal 4G sur l’organisme n’a pas été révélé. Au contraire, il est recommandé d’installer cet appareil là où le signal est régulièrement faible – dans les parkings souterrains, aux rez-de-chaussée, aux derniers étages des gratte-ciel, en dehors de la ville, dans les villages…

Ainsi, avec l’amplificateur de signal 4G, votre téléphone mobile fonctionnera toujours à la puissance minimale, en générant beaucoup moins de radiations qu’auparavant. Il consommera également moins d’énergie et, en outre, vous ne serez plus incommodé par une mauvaise couverture réseau.

Contenus sponsorisés