Ce que vous devez vérifier avant de saisir votre code PIN au guichet automatique. Cela vous protège des voleurs

Il faut l'avouer, le guichet automatique nous simplifie le quotidien.Grâce à lui, nous pouvons retirer rapidement de l'argent du compte à tout moment, de jour comme de nuit, que la banque soit ouverte ou non. Il y a tout de même un inconvénient majeur : avec l'évolution constante de la technologie, le distributeur n'est pas à l'abri de certaines actions malveillantes de la part des voleurs. Comment s'en prémunir et utiliser le guichet en toute sécurité ? Voici les précautions à prendre.

Fraude aux guichets automatiques

Taper le code PIN

Taper le code PIN – Source : spm

Les services bancaires offerts par les guichets automatiques ont considérablement augmenté ces dernières années. Les clients peuvent effectuer une multitude d’opérations sur ces machines. Notamment le retrait ou le dépôt d’espèces, la recharge du Smartphone ou l’achat de billets pour les concerts, spectacles, etc. Accessibles à tous les coins de rue, flexibles et simples d’utilisation, ils sont aujourd’hui très populaires. Malheureusement, ils ne sont pas infaillibles ni sûrs à 100%. Ils restent l’une des cibles préférées des criminels et les clients en payent parfois les frais.

Avez-vous déjà entendu parler du phénomène de « l’écrémage informatique » ? Il s’agit d’une forme de crime très connue qui consiste à installer certains dispositifs malveillants dans les guichets automatiques. Via un lecteur de carte, par exemple, les données peuvent être copiées à partir des bandes magnétiques de la carte de crédit ou de débit, au moment de son utilisation. Elles sont ensuite utilisées pour enregistrer de nouvelles cartes bancaires, avec lesquelles des retraits d’espèces sont effectués.

Le « skimming » est ainsi l’une des pratiques de fraude très répandues chez les criminels. Cette arnaque du GAB consiste au piratage et au clonage de la carte bancaire. Concrètement, cette technique frauduleuse se résume à copier le contenu de la piste magnétique de la carte d’un tiers et d’en créer un duplicata afin de voler les fonds. Une telle fausse carte n’est pas différente de l’originale, son utilisation est donc illimitée, aussi bien dans les guichets que dans n’importe quel commerce ou même sur Internet. Les voleurs l’utilisent d’ailleurs souvent à l’étranger et les victimes ont la désagréable surprise de constater des opérations suspectes sur leur compte bancaire.

Comment se protéger contre le skimming ?

Habituellement, les « skimmers » usent d’un dispositif de surveillance pour tenter de copier votre code secret. En principe, cette opération peut être réalisée de deux manières :

  • Au guichet automatique : en attachant un dispositif de copie à la fente de la carte pour copier les informations de la bande magnétique. Les criminels peuvent utiliser un faux clavier ou une mini caméra vidéo pour enregistrer votre code PIN au fur et à mesure qu’il est saisi.
  • Au point de vente des commerçants : lorsque le paiement est effectué, la carte est passée dans un autre appareil pour copier à distance les informations de la bande magnétique.

Soyez donc vigilant et restez sur vos gardes dès que vous effectuez un retrait avec votre carte. Avant de saisir le code PIN, faites toujours glisser votre doigt vers le bord inférieur et vérifiez si vous sentez une légère saillie ou si le clavier peut facilement se décoller. Si vous avez le moindre soupçon, il est préférable d’utiliser un autre guichet automatique et d’informer les autorités compétentes du risque.

Comment reconnaître un guichet automatique non sécurisé ?

Insérer sa carte au guichet automatique

Insérer sa carte au guichet automatique – Source : spm

Voici les points importants à retenir :

  • Chaque partie d’un guichet automatique, y compris le lecteur de carte et le clavier, doit être solidement fixée, sans pièces mobiles ou desserrées. Sachez que les distributeurs sont construits avec très peu de composants externes, donc si vous remarquez des éléments étranges comme une barre en plastique sur le dessus, cela peut cacher une éventuelle caméra.
  • Vérifiez toujours si le clavier est solidement fixé et s’il y a un petit trou au-dessus (éventuellement une webcam).
  • Les superpositions de clavier ressemblent beaucoup aux claviers ordinaires des guichets automatiques, mais elles peuvent légèrement dépasser de la surface ou être conçues d’un matériau différent du reste de la machine. Ne soyez pas dupe et ne vous faites pas avoir !
  • Enfin, pour plus de sécurité, vérifiez mensuellement (voire plus) votre relevé de compte bancaire. Si certaines transactions vous paraissent suspectes, contactez votre banque dès que possible.

Lire aussi Code PIN oublié ? L’astuce facile pour débloquer n’importe quelle téléphone sans mot de passe

Contenus sponsorisés