Et si les clés du sommeil étaient en vous ?

Insomniaque ? Pour trouver le sommeil, les solutions se trouvent avant tout à l’intérieur de soi. Des pistes faciles existent qui ne nécessitent ni effort, ni bataille, pour les paresseux dépourvus d’énergie faute de longues nuits.

L’automassage : une affaire d’instinct

Masser son visage devant le miroir

Masser son visage devant le miroir – Source : spm

Inutile d’apprendre des gestes très complexes ou de faire un stage pour se former. Il suffit de laisser parler l’instinct et l’intuition et d’écouter son corps. Transformez le rituel du démaquillage (ou de la toilette) en parenthèse méditative. Créez votre propre routine en commençant par choisir vos soins en prenant conscience de leurs vertus et de leurs fonctions. Par exemple, le démaquillant en crème ou en lait propice au massage, la lotion en brume, la crème de nuit onctueuse (de préférence un baume, une huile ou une crème généreuse à laquelle vous ajoutez quelques gouttes de sérum ciblé). Imaginez la gestuelle la plus tactile possible qui ressemblerait à celle que choisirait une experte dans un institut ou dans un spa. Appliquez le lait démaquillant du bout des doigts, en massant le visage et le cou dans de longs mouvements amples et circulaires. Visualisez les résultats espérés : une peau détendue, des traits lissés, un teint lumineux, un stress évanoui et effectuez chaque geste dans l’intention de ces résultats. Peaufinez le démaquillage avec une brume de soin que vous vaporisez en inspirant profondément pour vous imprégner des senteurs et des actifs dispersés dans les microgouttelettes.

Massez, respirez…

Ensuite, massez-vous généreusement avec une grosse noisette de crème de nuit ou de baume de massage spécial visage. Ajoutez-y préalablement quelques gouttes de sérum ou d’huile aux vertus apaisantes ou une goutte d’huile essentielle de lavande. Associez ce massage à un cycle de respirations. Les yeux fermés, inspirez trois fois profondément les senteurs du soin déposé au creux de vos mains puis étirez-le sur le visage et le cou. Insistez sur le contour des yeux, passez doucement le bout de vos doigts sur vos yeux (index, majeur puis annulaire) en pensant que par ce geste vous chassez toutes les tensions oculaires et « endormez » vos yeux. Massez votre tête, lentement et en profondeur. Descendez le long de la nuque et terminez par un massage des trapèzes. Complétez cette routine par un automassage du ventre, en étirant un lait ou une crème dans le sens des aiguilles d’une montre, en visualisant le ralentissement de ces aiguilles et en remontant vers le plexus solaire. Frottez vos mains l’une contre l’autre et déposez-les l’une au-dessus de l’autre en formant une coque sur le plexus. Imaginez à la fois l’énergie et l’apaisement. Le tout en écoutant une musique relaxante.

Se faire masser

Comme on va chez l’ostéopathe ou le kiné, il n’y a aucune hésitation à avoir pour s’offrir un massage, surtout quand on souffre de tensions ou de fatigue. Or, le massage en institut, en cure, peut aussi avoir comme objectif de nous réconcilier avec le sommeil. Une fois par semaine pendant un à deux mois, offrez-vous un massage relaxant, voire un rituel spécifiquement créé pour préparer le corps et l’esprit au sommeil. Un peu comme une rééducation, ce massage répétitif va créer une sorte d’automatisme. En nous apprenant à respirer, à nous positionner, à nous abandonner aux mains expertes d’un praticien, on fait passer comme message au corps autant qu’à l’esprit, que l’on peut lâcher prise, s’abandonner totalement afin de se reposer, de recharger ses batteries et de sortir de cette parenthèse, revigoré comme après une bonne nuit de sommeil. En « imprimant » cette idée au plus profond de nos cellules, on s’habitue à retrouver la confiance dans la position allongée et dans l’idée du repos réparateur.

Glissez vers le sommeil avec la méditation

Faire du yoga nidra

Faire du yoga nidra – Source : spm

Il est facile d’avoir accès à des exercices de méditation sur YouTube, Instagram ou sur des applications. Vous avez des difficultés d’endormissement car les idées se bousculent au moment de vous coucher ? Vous vous endormez au contraire très facilement mais les réveils intempestifs en pleine nuit finissent par vous gâcher la nuit ? La méditation semble faite pour vous. Précisément parce qu’elle déplace votre attention vers des visualisations, à l’aide de respirations et de « scan » corporel. Misez sur une durée d’une vingtaine de minutes, pas moins, si vous connaissez de vraies tensions avec l’endormissement. Choisissez un programme spécifiquement axé sur le sommeil ou la préparation à la relaxation de fin de journée. Testez aussi les programmes de yoga nidra, un yoga qui se pratique dans une position statique allongé la plupart du temps et qui inclut scan corporel, visualisation et respiration. Quel que soit le programme choisi, installez-vous dans la position la plus adaptée au sommeil et concentrez-vous sur la voix. Attention au volume, ne le mettez pas trop fort car lorsque l’on commence à s’endormir les sons sont perçus avec plus d’acuité. Méfiez-vous des programmes sur YouTube, certains enchaînent avec d’autres et vous risquez de vous réveiller en sursaut, en pleine nuit après deux ou trois heures d’écoute, à la faveur d’une pub plus forte que le programme de méditation choisi. Enregistrez directement sur votre téléphone ou sur votre ordinateur votre programme préféré. Autre source possible : les box non connectées qui ont l’avantage de ne pas vous inciter à avoir votre téléphone à portée de main. Une source d’insomnie bien connue par ceux qui en ont l’habitude. Il existe de nombreuses box qui proposent des programmes de méditation, de visualisation, de sophrologie.

Lire aussi Comment bien choisir son matelas pour avoir un excellent sommeil ?

Contenus sponsorisés