Quels sont les bienfaits l’hibiscus ?

Les fleurs, les graines et les feuilles de ce végétal solaire sont remplies de vertus pour le bien de votre tension, votre calme intérieur, vos veines, votre vitalité, votre ligne et votre système digestif. Serait-il une panacée ?

Originaire d’Afrique de l’Ouest, l’hibiscus est un arbuste fleuri qui s’est développé dans de nombreuses régions chaudes et humides. C’est l’ingrédient phare du bissap, la fameuse boisson sénégalaise – le jus d’hibiscus – que l’on déguste aussi aux Antilles et au Mexique. En France, on le connaît au jardin pour ses splendides fleurs mais c’est dans le domaine thérapeutique que son champ d’action est le plus intéressant. L’hibiscus sabdariffa (baptisé Oseille de Guinée ou Karkadé) fait partie des plantes médicinales pouvant être transformées en infusion ou autre complément alimentaire, vendus notamment en pharmacie.

Large spectre

Ses indications thérapeutiques semblent sans fin. Avec ses fleurs riches en vitamine C, phytostérols et flavonoïdes, l’hibiscus sabdariffa renforce la vitalité et aide à chasser la fatigue. Ses anthocyanes – pigments qui donnent les couleurs au végétal – sont bénéfiques pour prévenir le stress oxydatif. Pectines et mucilages sont profitables pour maintenir une bonne digestion, une détoxification efficace et un bon transit. Cette plante agit sur plusieurs organes dont le foie, ce qui en fait un hépato-protecteur. Des recherches sont d’ailleurs poursuivies pour évaluer son utilisation dans certaines maladies inflammatoires du foie et des reins.

Anti-stress

L’infusion d’hibiscus a montré ses effets relaxants pour l’organisme puisque c’est un décontractant musculaire. De plus, elle fait baisser la tension artérielle grâce à ses propriétés diurétiques et des études montrent son potentiel pour soigner l’hypertension dans le cadre de maladies dégénératives. La sphère cardio-vasculaire est également impactée de façon bénéfique par ce végétal si riche en molécules.

Confort urinaire

Plante d’hibiscus en pot

Plante d’hibiscus en pot – Source : spm

Grâce à ses propriétés anti-inflammatoires, antibactériennes et diurétiques, l’hibiscus lutte contre les récidives des cystites et autres infections des voies urinaires. Favorisant l’élimination rénale, il préviendrait également la formation de calculs rénaux.

Ligne et circulation

Plusieurs infusions et compléments alimentaires le positionnent en première ligne pour ses effets détoxifiants et amincissants. En cas de surpoids, il favorise le maintien du taux de glycémie et ralentit l’accumulation du gras dans le foie. L’hibiscus permet aussi de tonifier le système veineux en améliorant la circulation sanguine. Ce qui soulage notamment la sensation de jambes lourdes.

Planter de l’hibiscus

Une fleur d'hibiscus rouge

Une fleur d’hibiscus rouge – Source : spm

Au jardin ou comme plante d’intérieur, les hibiscus rayonnent et apportent de l’exotisme. Ils s’adaptent un peu partout au point d’être considéré comme plante invasive sur certaines terres ensoleillées. Les variétés Hibiscus Moscheutos rivalisent de couleurs flamboyantes rouge et pourpre : ils portent les noms de Pink Passion, Griotte et Red Wine. Les fleurs des variétés Hibiscus Syriacus se déclinent du mauve au bleu en passant par les violets, les blancs et les fushias. On peut également planter le thérapeutique hibiscus Sabdariffa en pot ou dans le jardin mais il lui faut de la chaleur pour repousser l’année suivante. On peut consommer ses fleurs fraîches dans les salades de fruits et ses feuilles au petit goût d’oseille dans les recettes salées.

Lire aussi Que faire contre la rétention d’eau ?

Contenus sponsorisés