Après avoir accouché de son 13ème enfant, voici ce qu’elle touche en allocation familiale

Opinion

Pour recevoir des aides sociales subventionnées par l’Etat, il faut être éligible à des critères bien définis qui vous permettent de recevoir une certaine somme d’argent. En étant une maman sans emploi, vous pouvez bénéficier de prestations sociales afin de subvenir aux besoins de vos enfants. Comme Cheryl Prudham, des milliers de personnes sont éligibles à des aides de l’Etat pour les aider dans leur quotidien.

Mais cette maman qui vient d’accoucher de son 13ème enfant récolte des avantages supplémentaires qui suscitent l’indignation en Angleterre, comme relayé par le journal britannique Daily Mail.

Combien touche Cheryl Prudham d’allocations sociales subventionnées par l’État ?

Cheryl Prudham

Cheryl Prudham. Source : spm

Cheryl Prudham est une jeune maman qui bénéficie de nombreux avantages subventionnés par l’Etat. Elle toucherait en moyenne 47 000 euros d’allocations familiales par an pour ses douze enfants. Mais la jeune femme qui vient d’accoucher de son 13ème enfant devrait toucher une allocation supplémentaire d’un montant d’environ 720 euros et 3360 euros en crédit d’impôts. En effet, l’État subvient aux besoins de cette mère au foyer et cela engendre de vives polémiques dans son pays. Elle fait la une des magazines et elle est invitée sur les émissions de télé pour raconter son histoire et justifier sa situation. Avec cette grossesse supplémentaire, elle bénéficiera d’une aide en plus, ce qui suscite l’indignation chez les Anglais. Dans une émission de télé, elle a même déclaré « être addict aux bébés ». La jeune femme fait notamment parler d’elle à cause de son style de vie somptueux malgré ses demandes d’aides sociales.

Qui est Cheryl Prudham, cette maman de 13 enfants ?

Cheryl Prudham et son compagnon

Cheryl Prudham et son compagnon. Source : spm

Cheryl Prudham est une maman anglaise de 34 ans qui provoque des polémiques en Angleterre car elle vient d’accoucher de son 13ème enfant et qu’elle récolte des prestations sociales d’un montant exceptionnel. Après s’être séparée de son ex-compagnon, la jeune femme a entamé une nouvelle histoire et a annoncé être enceinte de 12 semaines. Elle suscite l’indignation en Angleterre pour son rythme de vie exceptionnel. Cheryl Prudham a même été surnommée « the Queen of benefits », soit la reine des avantages. Avec ce 13ème bébé, elle sait qu’elle pourra augmenter ses revenus. Elle a déjà déclaré avoir dépensé environ 1300 euros en cadeaux d’anniversaire pour les 6 ans de son fils. Ce dernier avait été gâté entre autres avec un quad à essence d’un montant de 500 euros environ. La jeune femme qui se dit « accro » aux bébés aurait eu son premier enfant quand elle était encore mineure, à 17 ans, alors qu’elle vivait dans un foyer pour sans-abris. Elle a ensuite emménagé avec son premier petit-ami avec lequel elle a eu 3 enfants puis 3 autres grossesses non planifiées puis avec son mari, ils ont d’abord 3 enfants puis des jumelles et enfin une petite dernière.

Pourquoi Cheryl Prudham suscite-t-elle l’indignation auprès des Anglais ?

Cheryl et ses enfants

Cheryl et ses enfants. Source : spm

Cheryl Prudham provoque l’indignation à cause de sa situation familiale et économique. En effet, malgré ses demandes d’aides sociales, la jeune femme mènerait un train de vie presque luxueux. Elle a failli écoper d’une peine de prison après avoir financé des vacances luxueuses en Espagne avec 9 de ses enfants avec de l’argent volé. Elle aurait dépensé plus de 2200 euros pour ses enfants, elle et son partenaire. Elle aurait déclaré avoir utilisé cet argent provenant du salaire que son ex-mari a volé alors qu’il travaillait chez Meteo Parking Ltd. Cheryl Prudham a été condamnée à 4 mois de prison avec sursis pendant deux ans et son ex-mari a été emprisonné pendant 14 mois.

Qui peut bénéficier des allocations familiales en France comme le cas de Cheryl Prudham ?

En France, les allocations familiales permettent de soutenir les parents dans l’éducation de leurs enfants, de la naissance jusqu’à l’âge de 20 ans. Comme relayé par le site Service-Public.fr, vous pouvez bénéficier de plusieurs allocations différentes à partir du 1er enfant puis du 2ème et ainsi de suite si vous avez d’autres enfants. En fonction des revenus des parents, ces derniers auraient droit à des aides destinées aux familles pour garder ou faire garder son enfant mais aussi pour faire face aux dépenses liées à la naissance.

Lire aussi Quel baton faut-il déplacer pour résoudre cette équation ?

Contenus sponsorisés