Macérât de figuier : les bienfaits pour la santé

L'été est la saison idéale pour prendre soin de soi et des autres. Avec l'automne qui approche à grand pas, il est grand temps de se détendre un peu. Scolarité, famille, travail et relations de voisinage… Tout cela peut être source de stress. N’attendez pas de vous retrouver submergé par les émotions !

Macérât de figuier : quels bienfaits ?

figuier

Un figuier – Source : spm

En parallèle d’une investigation de nos sources de stress, il existe des macérats de gemmothérapie tout disposés à nous aider. Ils agissent aussi bien pendant la phase de stress, que dans la phase préventive et curative. En cas de burn-out, de difficultés à réfléchir et dans toutes ces situations qui nous semblent trop difficiles à gérer, ils soutiennent les processus de guérison. Cinq macérats, correspondant à divers cas de figure, sont particulièrement intéressants : les extraits de bourgeons de figuier, de tilleul, d’olivier, d’aubépine et de romarin. Commençons donc, aujourd’hui, par le figuier qui est un peu mon macérat chouchou concernant les problèmes de stress.

C’est pendant ma scolarité que j’ai pu faire l’expérience de ses bienfaits. J’étais dans un lycée où les choses ne se passaient pas bien pour moi ; en changeant d’établissement j’étais terrifiée que tout recommence, que personne ne m’aime, de me retrouver face à des problèmes similaires… C’est à ce moment-là que j’ai pris du macérat de figuier, et il m’a permis de me détacher de toutes ces peurs, qui n’avaient finalement aucune raison d’être. Ma scolarité a pu reprendre normalement.

Le macérat de figuier est un grand allié contre le stress et les troubles du sommeil. Anxiété, boulimie nerveuse, gastrites, névralgies, ballonnements, dépression, phobies, troubles obsessionnels… tout ce qui peut être relié au stress, le figuier sait comment y remédier. En agissant sur le stress, il agit également sur les difficultés d’endormissement, nous permettant d’aller nous coucher à tête reposée, de prendre de la distance avec les tracas quotidiens. Il agit même sur les effets indirects du stress, notamment autour de l’aspect alimentaire, tant sur nos états compulsifs que sur la digestion, en favorisant la motilité et les sécrétions intestinales.

Le figuier est magnifique, c’est un des seuls bourgeons utilisables « à volonté » (sauf chez la femme enceinte, qui veillera à ne pas dépasser les 5 gouttes par jour de macérat concentré) ; on peut l’avoir sur soi et le prendre à tout moment, dès que le besoin se fait sentir. D’ailleurs, le simple fait d’avoir un flacon dans sa poche est déjà rassurant pour les plus émotifs d’entre nous.

figues dans un plat

Des figues dans un plat – Source : spm

À ce jour, après plusieurs années d’expérience, je n’ai connu qu’un seul cas de surdosage… et le simple fait de réduire la dose a ramené l’effet calmant désiré.

Son autre spécialité Le figuier est un composant majeur des remèdes contre les reflux gastriques de l’adulte comme du nourrisson. Car la gemmothérapie est utilisable à tous les âges de la vie. Une expérience menée en Italie durant plusieurs années sur des cas d’ulcère gastro-duodénal résistants aux traitements classiques a montré qu’un traitement au long cours de gemmothérapie de figuier permettait une guérison dans 60 % (figuier seul) à 80 % des cas (associé à d’autres macérats).

Le figuier est un arbre particulier. Lorsque je cueille les bourgeons, une impression particulière se dégage. Bien sûr, il y a son parfum si remarquable, si délicieux. Le parfum est déjà présent dans le bourgeon. Mais il y a autre chose… C’est un arbre magique, lié aux éléments terre, eau et feu. Ce n’est pas pour rien si certaines traditions attribuent au figuier un rôle protecteur. Dans le Béarn, il était souvent planté près des maisons pour attirer les esprits féeriques protecteurs.

Lire aussi Que faut-il ajouter au lait pour le conserver plus longtemps ? Une pincée suffit

Contenus sponsorisés