11 erreurs que vous faites le soir qui vous font prendre du poids

11 erreurs que vous faites le soir qui vous font prendre du poids


En plus de l'angoisse émotionnelle et mentale qui accompagne la prise de poids, votre santé devient elle aussi de plus en plus menacée. Plus votre masse grasse est élevée, plus vous êtes sujets aux maladies cardiaques. C'est pour cela qu’en plus d’un régime alimentaire sain et équilibré, vous devriez songer à changer quelques-unes de vos habitudes quotidiennes du soir.

Nous pensons tous que nos routines du soir ne peuvent en aucun cas affecter la  prise de poids. Et malheureusement, nous avons tort. Voici quelques habitudes nocturnes que vous devriez changer dorénavant :

Les encas du soir

Ça y est ! Votre régime alimentaire a été parfait tout au long de la journée. Vous avez fait du bon travail jusqu’à présent. Mais alors que la nuit approche, vous vous retrouvez à fouiller dans votre réfrigérateur pour un encas. Rappelez-vous qu’il ne s’agit pas de vous récompenser le soir, car en le faisant, vous annulez tous vos progrès.

Caféine et alcool

Une étude a montré que le fait de dormir tard dans la nuit, ralentit le métabolisme. Et ceci est principalement attribué au fait que votre corps métabolise vos nutriments plus efficacement pendant votre sommeil. C’est la raison pour laquelle vous devriez éviter de consommer de la caféine afin de profiter d’une bonne nuit de sommeil.

D’autre part, les boissons alcoolisées sont riches en calories et peuvent entraver la métabolisation de vos nutriments et ralentir le processus de combustion des graisses.

Manque de sommeil

Qui dit manque de sommeil dit plus de stress, et qui dit stress dit plus de cortisol dans le corps. Dans ce cas, votre corps a tendance à conserver et stocker la graisse au lieu de la brûler. Par ailleurs, une étude a permis de démontrer que le manque de sommeil pourrait avoir un impact sur la régulation de l’appétit. En effet, un sommeil insuffisant affecterait la sécrétion des hormones de signalisation : la « ghréline » qui cause l’appétit augmenterait, et « la leptine » qui indique le rassasiement, baisserait.

Diner tardif

Une étude menée par des chercheurs de l’Université de Pennsylvania School of Medicine, a montré que manger tard dans la nuit provoque une prise de poids, augmente le taux de cholestérol et d’insuline, inhibe la fonction métabolique et augmente les hormones liées au diabète et les maladies cardiaques.

Manger et dormir

Le fait de dormir juste après avoir mangé la nuit augmente également votre obésité. Après s’être endormi, votre digestion diminue progressivement et la nourriture n’est pas digestible, ce qui entraîne la formation davantage de cellules adipeuses.

Le diner est votre repas le plus important

Si le petit-déjeuner est généralement votre plus petit repas de la journée et que le dîner est votre plus grand repas, réfléchissez-y à deux fois. Une étude réalisée en 2013 par Obesity a montré que le moment où nous mangeons, nos repas peuvent avoir une incidence sur la façon dont notre corps traite les aliments, même si vous consommez la même quantité de calories tout au long de la journée. En effet, ceux qui mangent comme des rois au petit-déjeuner perdent plus de poids que ceux qui se régalent le soir au diner.

Vous vous couchez tard

Le manque de sommeil a été associé à un IMC et à une obésité plus élevés, selon une étude. Les personnes qui dorment moins ont tendance à consommer plus de calories et peuvent augmenter leurs chances de devenir résistantes à l’insuline.

Vous sautez le diner

Parfois, renoncer au dîner peut vous amener à trop manger le lendemain matin. Certaines personnes, en particulier celles qui ont des problèmes de régulation du sucre dans le sang, ne devraient pas rester de longues périodes sans manger. Les hormones de la faim augmentent après un jeûne prolongé, et certaines personnes finissent par surcompenser en mangeant davantage le lendemain. Aussi, un dîner léger, quelques heures avant de dormir, est conseillé.

Vous dites oui aux sucres raffinés

Ces aliments pourraient faire augmenter les niveaux d’insuline et déclencher le stockage des graisses, et contribuer à une surcharge de calories excessives.

Vous regardez la télé au lit

Vos séries préférées sont une dépendance, vous enchainez les épisodes et ne pouvez plus vous arrêter. Il est temps de réévaluer votre routine du coucher, car en plus de vous priver de sommeil, vous avez plus de risque de grignoter.

Votre session de sport est tardive

L’endorphine que vous ressentez après l’entraînement peut réellement vous empêcher de dormir la nuit et perturber le cycle de votre énergie dès le lendemain, ce qui entraînera moins d’activité physique et plus de calories consommées. Toutefois, ce trouble du sommeil ne se produit que lorsque l’entrainement physique se fait une heure avant le coucher.  Selon une étude, en général, le sport du soir, s’il est pratiqué quatre heures avant de se mettre au lit, n’aura aucun impact sur la qualité du sommeil.

Vous n’êtes pas actif après le repas

Allez faire une petite balade après le diner. Une étude de 2011 de l’International Journal of General MedicineZigler a constaté que se promener après un repas pourrait effectivement entraîner une perte de poids.


Loading...