11 antibiotiques naturels qui peuvent soigner certains problèmes de santé

Aujourd’hui, l’utilisation des médicaments antibiotiques est plus que jamais ancrée dans nos habitudes. Cependant, si l’emploi de ces pilules permet de lutter efficacement contre les assauts de bactéries en les détruisant ou en limitant leur action, leur consommation excessive peut entraîner des problèmes de santé. Pour vous aider, voici une liste non-exhaustive de 11 aliments connus pour être des antibiotiques naturels.

Si vous observez attentivement la composition des médicaments que vous utilisez, vous vous rendrez compte qu’ils sont souvent extraits de plantes naturelles. En effet, la nature est une excellente pharmacie et on aurait tort de se priver des bienfaits de ses aliments. En voici 11 pour vous accompagner au quotidien:

1.Vinaigre de cidre de pomme cru (ACV) :

Il y a plusieurs avantages à consommer le vinaigre de cidre de pomme, notamment pour ses vertus antiseptiques et antibiotiques. En effet, il constitue un bon rempart contre les maladies d’hiver (les maux de gorge, le rhume et la grippe). Par ailleurs, une étude indique que le vinaigre de cidre posséderait de puissantes propriétés antimicrobiennes.

2.L’origan ou l’huile d’origan :

Si on reconnaît à l’huile d’origan d’avoir d’excellentes propriétés antibactériennes et antifongiques, c’est en partie grâce au carvacrol, une substance qui permet de combattre de nombreuses bactéries à la base de troubles infectieux et cutanés sévères. En outre, selon une étude le carvacrol aurait un effet antimicrobien efficace contre l’E.coli, une bactérie intestinale qui peut s’avérer pathogène dans certains cas.

3.Le miel :

Nous avons l’habitude de l’utiliser comme édulcorant naturel pour nos boissons détox ou nos régime minceur, cependant ses avantages sur la santé vont bien au-delà. Sa production enzymatique de peroxyde d’hydrogène et son pH bas lui permettent de neutraliser la croissance de nombreuses bactéries. Choisissez de préférence le miel de Manuka

4.Curcuma :

Hormis sa couleur et sa saveur irrésistible, cette épice est un remède naturel qui aide à protéger l’organisme des attaques bactériennes. Les résultats d’une étude publiée par Biomed Research International révèlent que cette action serait due à la curcumine qu’il contient, lui octroyant ses capacités antibactériennes, antivirales et antifongiques.

5.Ail :

C’est un aliment à l’efficacité redoutable si vous voulez lutter contre le rhume ou toute autre infection occasionnée par des germes. D’après une étude comparative publiée par Scientific Reportsl’allicine fournirait à l’ail des effets antimicrobiens contre les parasites et les bactéries.Une raison considérable de l’utiliser plus souvent dans nos plats.

6.Extrait de pépins de pamplemousse :

Comme publié dans le Journal of Alternative and Complementary Medicine, l’extrait de pépins de pamplemousse constituerait un parfait remède contre de nombreuses bactéries, notamment les bactéries à gram négatif résistantes à de nombreux antibiotiques et à l’origine de différentes infections. Il permet également de faciliter la digestion en raison de sa bonne teneur en fibres qui active la flore intestinale et de booster la défense naturelle grâce à ses flavonoïdes et ses antioxydants qui renforcent l’immunité.

7.Echinacée :

Principalement utilisée par la culture amérindienne, l’échinacée est réputée pour sa capacité à stimuler le système immunitaire et à neutraliser les virus ou bactéries responsables d’infections respiratoires comme la bronchite ou la sinusite.

8.Chou rouge

Selon une étude, les composés phénoliques présents dans le chou rouge seraient à l’origine de son action antimicrobienne, notamment contre les bactéries multirésistantes aux antibiotiques (BMR).

9. Huile de noix de coco extra vierge :

L’huile de noix de coco contient de l’acide laurique, un acide gras connu pour ses capacités à lutter contre les bactéries à gram positif dont la levure Candida albicanset les bactéries Staphylococcus aureusPar ailleurs, elle possède aussi des propriétés antifongiques et permet d’activer le système immunitaire.

10. Aliments fermentés :

Quand on parle d’aliments fermentés, on peut citer le kéfir, les yaourts, les choux non pasteurisés et bien d’autres aliments. Ils possèdent une panoplie d’avantages pour la santé dont leur activité antimicrobienne qui leur permet de lutter contre les bactéries pathogènes.

11. L’huile de thym :

Dans le cadre d’une étude publiée par Medicinal Chemistry, l’huile de thym a démontré une action considérable pour combattre certaines souches bactériennes résistantes aux antibiotiques.

Mise en garde

Cette liste d’ingrédients naturels ne se substitue en aucun cas à un avis médical. Il est indispensable de consulter votre médecin traitant afin d’évaluer votre état de santé et déterminer le traitement le plus approprié.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close