10 troubles du sommeil que vous ne connaissiez pas !


Le sommeil est essentiel pour la santé mentale et physique. Le manque de sommeil peut causer la fatigue, des sautes d’humeur et peut même affecter le poids.

Si pour certains, l’acte de dormir est simple, pour d’autres, le processus est un peu plus compliqué, du fait d’un certain nombre de troubles du sommeil. Nous vous énumérons dans cet article 9 troubles du sommeil que vous ne connaissiez probablement pas :

1. Trouble du sommeil lié à l’alcool

10-troubles-du-sommeil-que-vous-ne-connaissiez-pas-1

Certaines personnes souffrent de troubles du sommeil liés à l’alcool. Elles utilisent l’alcool comme sédatif pour remédier à l’insomnie. Malheureusement, cette boisson a de mauvais effets sur la santé et peut conduire à une dépendance. Les personnes qui souffrent de ce trouble se plaignent souvent de maux de tête, de transpiration, de déshydratation, de symptômes de sevrage et d’excitations pendant le sommeil.

2. Un état de sommeil erroné

10-troubles-du-sommeil-que-vous-ne-connaissiez-pas-2

Un état de sommeil erroné est un type d’insomnie souvent diagnostiqué chez les personnes qui confondent à tort leur état de sommeil par état d’éveil. Les personnes qui souffrent de ce trouble confirment qu’elles dorment très peu.
Ce type d’insomnie peut toucher les personnes de plus de trente ans et peut conduire à la dépression et à l’anxiété. Il faut donc consulter un spécialiste.

3. Erections douloureuses liées au sommeil

10-troubles-du-sommeil-que-vous-ne-connaissiez-pas-3

Bien que les érections puissent arriver lors du sommeil, certains hommes d’âge mûrs peuvent également souffrir d’érections douloureuses en plein sommeil de manière fréquente. Ces hommes peuvent avoir des érections normales durant la journée mais douloureuses le soir, ce qui peut les réveiller en plein sommeil.

Cela peut conduire à l’anxiété, la somnolence, l’irritabilité et l’insomnie. Avec le temps, leur cas peut s’aggraver. Les hommes qui souffrent de ce trouble pensent que cela est lié à une impuissance sexuelle. Toutefois, cet état peut également affecter les hommes qui se masturbent ou qui ont des rapports sexuels de façon fréquente.

Même s’il n’existe pas d’études qui prouvent l’efficacité des médicaments pour traiter ces troubles, certains médecins ont confirmé que plusieurs patients ne souffraient plus de cette maladie.

4. La durée du sommeil

10-troubles-du-sommeil-que-vous-ne-connaissiez-pas-4

En règle générale, nous avons besoin de 7 à 8 heures de sommeil pour que notre corps puisse fonctionner normalement. Cependant, certaines personnes requièrent un sommeil de 10 heures ou plus par jour et entre 12 et 15 heures le weekend afin de se sentir plus à l’aise et moins fatiguées. D’autres se contentent de 5 heures de sommeil pour faire le plein d’énergie et tenir tout au long de la journée.

Une récente étude a prouvé que les personnes qui dorment longtemps sont plus susceptibles de souffrir d’anxiété ou de dépression, tandis que celles qui dorment peu ont plus de risques de mourir très jeunes.

5. Le somnambulisme

10-troubles-du-sommeil-que-vous-ne-connaissiez-pas-5

Le somnambulisme est un trouble faisant partie de la catégorie des parasomnies qui surviennent lors du sommeil. Les personnes souffrant de ce trouble marchent et parlent de façon inconsciente. Certaines peuvent se lever et manger des aliments crus, voire de la colle.

Dans ce genre de situation, les somnambules mettent sérieusement leur vie en danger et doivent donc consulter un spécialiste. Ce trouble peut conduire à une prise de poids soudaine et à l’anxiété.
Dans certains cas, les médicaments peuvent guérir. Toutefois, il reste encore des recherches à faire dans ce domaine.

6. L’apnée du sommeil

10-troubles-du-sommeil-que-vous-ne-connaissiez-pas-6

L’apnée du sommeil est un trouble qui désigne une respiration ralentie ou absente pendant une durée qui varie entre 10 et 30 secondes. Cela peut arriver à plusieurs reprises, la personne retient son souffle parce que le cerveau ne signale pas au corps de respirer.

Les personnes qui consomment des médicaments antidouleurs, ou celles qui souffrent de maladies du cœur, des reins, des traumatismes crâniens peuvent souffrir de l’apnée du sommeil.
Dans ce genre de situation, le patient aurait besoin de la ventilation en pression continue. C’est un support ventilatoire qui régule la respiration et permet de traiter certains troubles du sommeil comme l’apnée du sommeil.

7. Rythmie du sommeil

10-troubles-du-sommeil-que-vous-ne-connaissiez-pas-7

Les rythmies du sommeil sont des mouvements de la tête de l’avant vers l’arrière, de la droite vers la gauche, voire des balancements de tout le corps durant le sommeil. Dans la majorité des cas, ce trouble touche les bébés entre 6 et 18 mois et disparaît vers l’âge de 4 ans.
Toutefois, les rythmies du sommeil peuvent persister chez les personnes qui souffrent de trouble du développement comme les autistes.
8. Les myoclonies d’endormissement

10-troubles-du-sommeil-que-vous-ne-connaissiez-pas-8

Les myoclonies d’endormissement sont des sursauts, des contractions ou des secousses musculaires soudaines et rapides. Ces mouvements surviennent lorsque la personne ressent une sensation de chute ou de tomber dans le vide lors du sommeil. Cela la réveille de manière brusque et soudaine.
D’autre part, des études scientifiques ont prouvé que plus de 70% d’entre nous sont passés par ces myoclonies d’endormissement. Pour ceux qui souffrent de ce trouble de façon répétitive, cela est probablement dû à une consommation excessive de caféine, une exposition constante au stress et à des horaires de sommeil perturbés. Par conséquent, il est préférable d’éviter ces mauvaises habitudes pour dormir tranquillement.

9. La cataplexie

10-troubles-du-sommeil-que-vous-ne-connaissiez-pas-9

La cataplexie est une perte soudaine du contrôle des muscles volontaires qui peut être déclenchée par une émotion quelconque comme le plaisir, la surprise, la colère, le rire…elle ne prend fin que lorsque l’émotion qui l’a provoqué cesse.
Des études scientifiques ont montré que le rire est le déclencheur le plus commun de ces attaques. Lorsque cela arrive, la personne paraît comme si elle était endormie. Dans certain cas, la personne peut même s’effondrer.

Les personnes qui souffrent de narcolepsie, un excès de sommeil qui peut entraîner des attaques de sommeil (une envie irrésistible de sommeil) peuvent également souffrir de cataplexie. Dans le cas où ces attaques touchent la personne de façon répétitive, il faut consulter un spécialiste.

10. Le syndrome de phase du sommeil retardé ou accéléré

10-troubles-du-sommeil-que-vous-ne-connaissiez-pas-10

Le syndrome de phase du sommeil retardé ou accéléré se caractérise par une envie de dormir qui arrive plus tôt ou plus tard que prévu. En règle générale, ce syndrome touche les adolescents et les personnes âgées. Par exemple, les personnes qui souffrent du syndrome de phase de sommeil accéléré peuvent se coucher vers 18h et se réveiller vers 1h du matin ou 5h du matin.

Selon une étude récente, les adolescents peuvent rencontrer ce problème en raison d’une utilisation excessive du téléphone portable. Ce syndrome peut causer de la fatigue et un manque d’énergie.