10 signes que vous devriez arrêter de consommer du gluten

Le gluten constitue l’ensemble des protéines qui se trouvent dans les céréales comme l’avoine, l’orge ou le blé. S’il a la capacité de donner de l’élasticité et du volume aux produits de boulangerie, le gluten peut aussi être responsable de plusieurs troubles. Voici 10 symptômes qui indiquent une intolérance au gluten.

Comment se manifeste une intolérance au gluten ?

Le gluten est un mélange de deux protéines, les gluténines et les prolamines. Pour les personnes qui souffrent de maladie coeliaque (intolérance au gluten), la combinaison de ces deux protéines est toxique. Par ailleurs, les prolamines se trouvent également dans des aliments comme le maïs ou l’avoine.

Au moment de la digestion, les enzymes découpent les protéines en petits morceaux. Lors de la digestion du gluten, les enzymes ont du mal à découper les protéines et ces morceaux se retrouvent dans l’intestin grêle. Ce dernier réagit par une réaction immunitaire anormale, ce qui provoque une inflammation qui endommage la paroi intestinale. Celle-ci est constituée de villosités intestinales qui permettent l’absorption des nutriments, des minéraux et des vitamines.

Pourquoi le gluten est-il toxique ?

Il est important pour les personnes qui souffrent de maladie cœliaque d’éviter de consommer du gluten. En effet, celui-ci peut sérieusement affecter l’organisme. Une étude effectuée à l’université de Tampere en Finlande a prouvé qu’il existait un lien entre la consommation de gluten et l’infertilité. Les chercheurs ont découvert qu’en Finlande, le gluten est responsable de l’infertilité de 4,1% des femmes (intolérantes au gluten sans le savoir). Toutefois, les scientifiques ont encore du mal à s’accorder sur le sujet.

Le gluten est une protéine qui a été consommée pendant des milliers d’années. Plusieurs chercheurs ont cherché à comprendre la raison de son intolérance récente. Selon les experts, cette protéine a été modifiée génétiquement et se retrouve non seulement dans des aliments, mais aussi dans la colle et d’autres produits.

Le gluten contient une protéine appelée gliadine, dont la forme est indigérable par l’organisme. Lorsqu’il se retrouve dans l’organisme, le gluten stimule la production de cytokines (produites par le système immunitaire) appelées interleukines (IL 15, IL8), qui à leur tour stimulent la production d’une hormone appelée zonuline, qui est fabriquée par la muqueuse intestinale et qui protège contre une colonisation bactérienne. Malheureusement, cette réaction provoque une inflammation et peut causer des troubles comme des ballonnements, des diarrhées ou la constipation, même chez les personnes qui ne souffrent pas d’intolérance au gluten.

10 symptômes d’une intolérance au gluten

1. Une mauvaise digestion

C’est bien connu, le gluten perturbe la digestion. Pour les personnes allergiques à cette protéine, le gluten peut causer des ballonnements, des gaz, des douleurs à l’estomac, la diarrhée ou le syndrome du côlon irritable. Car votre organisme n’arrive tout simplement pas à digérer le gluten.

2. Des maux de tête fréquents

Les personnes allergiques au gluten souffrent souvent de maux de tête, voire de migraines. Si cela se manifeste, consultez un spécialiste pour déterminer s’il s’agit d’une intolérance au gluten.

3. De la confusion

Cela peut paraître surprenant, mais le gluten peut causer des nausées, des étourdissements et un manque de concentration. Si c’est le cas, évitez les aliments qui contiennent du gluten pour ressentir rapidement une différence.

4. Des sautes d’humeur

Les personnes allergiques au gluten sont susceptibles de souffrir de sautes d’humeur ou de maladies comme l’anxiété ou la dépression. En effet, des chercheurs de l’université de Monash en Australie ont découvert que les personnes sensibles au gluten pouvaient toujours démontrer des problèmes de digestion, même avec un régime sans gluten. Toutefois, les patients se sentent mieux lorsqu’ils ne consomment pas de gluten. Si vous notez ces changements, vous cachez peut-être une intolérance au gluten.

5. Un système immunitaire affaibli

Pour les personnes qui souffrent de maladie cœliaque, une consommation de gluten affecte le système immunitaire et l’affaiblit. En effet, le gluten provoque une réaction allergique qui est stimulée par le système immunitaire. Par conséquent, un régime alimentaire riche en gluten affaiblit considérablement le système immunitaire.

6. Des troubles hormonaux

Pour les personnes allergiques au gluten, celui-ci peut sérieusement perturber le système hormonal. En effet, plusieurs femmes ont confirmé souffrir de perturbations hormonales lorsqu’elles suivent un régime riche en gluten. Il peut être responsable d’un déséquilibre des hormones sexuelles ou d’une augmentation des hormones du stress.

7. Des caries dentaires

Pour les personnes cœliaques, une consommation excessive de gluten peut sérieusement affaiblir les dents. Selon les experts de Mayo Clinic, le gluten peut affaiblir l’émail des dents et causer des fosses ou favoriser la formation de taches brunes ou jaunes. Si ce phénomène est dû à la consommation du gluten, il est conseillé d’arrêter.

8. Des problèmes de peau

Le psoriasis, l’eczéma ou la kératose pilaire font partie des signes indiquant une intolérance au gluten. Cette dernière peut également causer des démangeaisons ou des éruptions cutanées. Pour vous en assurer, adoptez un régime sans gluten. Si vous ne remarquez pas de différence, consultez un spécialiste.

9. Une fatigue chronique

Si après avoir mangé, vous vous sentez constamment fatigué, cela peut avoir un lien avec le gluten. Pour vous en assurer, adoptez un régime alimentaire sans gluten. Si vous remarquez une différence, c’est que vous avez une intolérance au gluten.

10. Des douleurs articulaires

Une étude canadienne menée sur plus de 1000 personnes a prouvé qu’il existait un lien entre la consommation de gluten et l’inflammation chronique. En effet, les chercheurs ont constaté que le gluten provoquait un état inflammatoire chronique chez l’homme, surtout les athlètes aux blessures articulaires ou tendineuses. C’est la raison pour laquelle certains sportifs de haut niveau comme Novak Djokovic ou Andy Murray ont décidé d’opter pour un régime sans gluten afin que cela n’affecte pas leur performance sur le terrain.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close