10 signes que votre corps souffre de déshydratation et que vous risquez de tomber malade

Il est peu dire que l’eau est un bien essentiel au bon fonctionnement de notre organisme : chez un nouveau-né par exemple, l’eau représente jusqu’à 93% de son poids ! alors que dans le cas des individus souffrant d’un grave dysfonctionnement de leur organisme comme les personnes obèses, ce ratio peut tomber dans certains cas jusqu’à 15% d’eau. Il est ainsi évident que si dame nature nous a doté d’un tel élément, nous devons tout faire pour maintenir son équilibre.

L’eau est l’un des composants essentiels à notre survie sur terre

Si l’eau est aussi importante pour notre corps, c’est qu’elle est présente dans chacune de nos cellules. En effet, elle assure plusieurs fonctions vitales pour le fonctionnement de notre système : lubrifie les articulations et les yeux, transporte des nutriments, aide à faciliter le transit intestinal… la perte de l’eau corporelle impacte automatiquement le bon fonctionnement de tous les organes.

Heureusement, cette perte d’eau ne se fait pas de manière silencieuse, notre corps nous envoie plusieurs alertes annonciatrices d’une éventuelle déshydratation. Notre organisme peut supporter une perte d’eau limitée entre 3 et 5% sans problème. A partir de 5 à 8%, le sujet peut ressentir une fatigue et des vertiges, alors qu’au-delà de 10%, l’organisme peut subir de sérieux dommages accompagnée d’hallucinations. Il est ainsi primordial de reconnaître ces messages envoyés par notre corps pour prendre les devants. Les principaux signes à surveiller concernent :

L’eau est l’un des composants essentiels à notre survie sur terre

Mal de tête

L’un des premiers signes d’une déshydratation est le mal de tête et l’étourdissement. Ces deux symptômes sont dus à la baisse de la quantité de liquide entourant le cerveau et aussi à une réduction de la quantité d’oxygène reçue. Une étude a permis de corroborer cet état de fait et a permis de démontrer que le manque d’eau dans l’organisme jouerait un rôle dans la migraine et permettrait son prolongement.

Humeur et mémoire

Le cerveau étant constitué de 90% d’eau, une déshydratation entraîne des pertes de mémoires et des sautes d’humeur. Elle peut aussi affecter la taille du cortex cérébral.

Bouche et haleine

Un apport correct d’eau permet de maintenir la production de la salive et par conséquent évite une propagation non contrôlée de bactéries responsables de l’odeur de la bouche. Cette absence de salive est aussi derrière assèchement de la bouche.

Système digestif et constipation

Le manque d’eau impacte directement le tube digestif qui s’assèche et devient ainsi un terrain fertile pour les différentes bactéries. Les selles aussi deviennent plus dures d’où une constipation aiguë. Une étude a même établi un lien direct entre la baisse de consommation d’eau et la constipation.

Une sensation anormale de faim

Un corps déshydraté envoie de nombreux signaux au cerveau. Parmi cela, une soif aiguë peut engendrer une alerte suggérant la faim que l’organisme enverra au cerveau.

Urine

La fréquence avec laquelle vous urinez est un indicateur majeur du niveau de votre hydratation : si votre fréquence baisse de manière importante ou que la couleur de votre urine change, c’est que vous avez surement un problème d’hydratation. Plus votre urine est foncée, plus le risque augmente.

Muscle et articulation

Le cartilage et les articulations sont parmi les parties du corps qui dépendent le plus de l’eau car ils sont constitués de près de 80 % de cet élément. Une déshydratation du corps a un effet direct sur leur bon fonctionnement : le liquide qui se trouve dans les articulations aide à lubrifier le mouvement des os, mais quand il baisse, le frottement crée une douleur insupportable. Les crampes sont aussi associées à une perte importante de ce liquide.

Fatigue

Une étude a démontrée qu’une baisse de 2% de la quantité d’eau dans l’organisme est suffisante pour observer une fatigue anormale sur les sujets étudiés.

Reins

Le rein est un organe essentiel qui permet de filtrer tous les liquides et d’en extraire les nutriments nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme. Cependant, une déshydratation prolongée aura un impact direct sur son fonctionnement et peut amener à la constitution de calculs rénaux.

Peau

On a tendance à l’oublier, mais la peau est le plus grand organe du corps, par conséquent, il a besoin d’un apport permanent en eau. Une peau asséchée ou qui ne transpire pas beaucoup, des lèvres desséchées ou des rides plus nombreuses sont tous des indicateurs d’un manque d’eau. Une étude de 2015, a établi un lien direct entre la consommation d’eau et la bonne santé de la peau, et particulièrement pour combattre les rides. Au lieu de se concentrer sur l’utilisation des crèmes hydratantes, il vaut mieux penser à une hydratation de l’intérieur.

Conseils et astuces pour bien s’hydrater

Les personnes qui n’ont pas de problème d’ulcère ou de brûlure d’estomac, peuvent rajouter le jus d’un demi-citron et une cuillère à café de miel dans leur bouteille d’eau minérale. Ainsi son goût sera plus agréable et incitera à boire davantage durant la journée.

De même qu’il est conseillé de boire un grand verre d’eau le matin au réveil afin de purifier son organisme.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close