10 races de chiens qui ne s’entendent pas avec les enfants

Adopter un animal de compagnie est loin d'être anodin. Si vous envisagez de ramener un chien dans le foyer, il est important de bien connaître la race de cette boule de poils : surtout si vous avez des enfants à la maison. Car, la cohabitation n'est pas toujours évidente. Mieux vaut donc bien se renseigner pour éviter les ennuis et les accidents domestiques. Contre toute attente, bien que les chiens soient de nature protectrice, joueuse et affectueuse, certains d'entre eux ne s'entendent pas du tout avec les enfants !

Il ne s’agit donc pas de craquer seulement sur l’apparence de l’animal, encore faut-il en savoir davantage sur le pedigree, le tempérament et le comportement du chien pour savoir s’il correspond parfaitement à votre style de vie. Compte tenu des caractéristiques de certaines races, mieux vaut ne pas risquer d’avoir des chiens qui pourraient ne pas être compatibles avec vos petits. Voici une liste à examiner de près…

Voici les races de chiens qui ne s’entendent pas avec les enfants

Chihuahua

Chihuahua – Source : spm

  • Le Chihuahua

Parmi les races de chiens qui ne s’entendent pas bien avec les enfants, on trouve le Chihuahua. D’une énergie incroyable et d’une exubérance bien marquée, ces petits canins ont la réputation d’être très vifs et même parfois agressifs. Conscient de sa fragilité, le Chihuahua ne fait pas confiance aux enfants, qui le voient souvent comme une peluche. La coexistence est ainsi complexe, à moins bien sûr de parfaitement former et éduquer ce chien pour éviter les problèmes. Si vous n’avez pas le temps de vous y mettre sérieusement, mieux vaut ne pas l’adopter !

  • Le dalmatien

Grande vedette du film « Les 101 Dalmatiens » que les enfants adorent, ce chien est un compagnon adorable que beaucoup de gens aimeraient avoir à la maison. Il est particulièrement fort, intelligent et fidèle. Le problème peut se poser avec son hyperactivité. Pour l’empêcher de devenir incontrôlable, il a besoin d’une formation spéciale. À cet égard, vous devriez assister à des cours de formation pour chiots. Car, il demande beaucoup d’attention et des heures de dépenses en extérieur. Autant dire que son énergie débordante ne convient pas aux tout-petits. La coexistence avec les enfants n’est donc pas souhaitable, certains font même preuve d’agressivité. Il vaut mieux choisir une race plus calme et mieux adaptée.

  • L’Akita Inu

L’Akita Inu est la personnification de la loyauté et de la dévotion envers son maître. C’est une race surprenante, mais certaines caractéristiques de son caractère ne doivent pas être sous-estimées. Intelligent et indépendant, il ne s’intéresse qu’à son propriétaire et se montre parfois indifférent avec le reste des membres de la famille. Malgré sa tête de nounours, cette race n’est pas câline ni patiente. Ce chien éprouve des difficultés à s’entendre avec les enfants. Avec son instinct de garde très développé, il est tellement concentré que les distractions que les jeux ne l’intéressent pas vraiment. Plutôt caractériel, il risque ainsi de se montrer agressif ou distant avec les petits. La coexistence n’est pas facile, bien que cela puisse être atténué par une socialisation appropriée et précoce. Mais l’Akita Inu, ne supportant pas les sollicitations incessantes, a surtout besoin que l’on respecte son espace personnel. Ce n’est donc pas la meilleure option pour satisfaire vos bambins !

Husky

Husky – Source : spm

  • L’Husky

L’Husky n’est pas agressif, mais fort et actif. Son tempérament est plutôt doux et gentil, mais il est tellement énergique que la vigilance doit toujours être de rigueur. Certes, il adore jouer et faire de longues promenades, mais il réclame constamment beaucoup d’attention. Bien qu’il soit adorable avec les enfants, il risque d’exprimer ses émotions de manière inattendue et dangereuse en sautant sur un petit, sans réfléchir aux conséquences. Mieux vaut ne jamais le laisser seul avec un enfant en bas âge.

  • Le Dobermann

Ce chien de garde est un protecteur docile avec un fort instinct de domination. Une formation ciblée menée par un spécialiste est nécessaire pour l’apprivoiser et le canaliser. Certes, il peut être très doux avec les enfants, à condition qu’ils ne l’agacent pas trop. Dites-vous que c’est avant tout un chien de défense : il est très protecteur, mais s’il sent n’importe quel danger arriver, il peut devenir très violent. D’ailleurs, il ne supporte pas qu’on lui tire la queue ou qu’un petit veuille monter sur son dos. Mieux vaut donc ne jamais le laisser avec un enfant sans surveillance !

  • Le Jack Russel terrier

Parmi les races de chiens qui ne s’entendent pas bien avec les enfants, on retrouve également le Jack Russel Terrier. Bien qu’il soit très mignon, doux et loyal, ce canin est doté d’une très forte sensibilité. Aussi, s’il y a un ou plusieurs enfants dans la maison, il peut vite devenir nerveux, peureux et timide. Ce qui peut l’amener à réagir de manière imprévisible et agressive. La socialisation est une étape fondamentale pour cette race. Cela lui permettra de s’habituer à votre mode de vie. Le sentiment d’être menacé est sa principale préoccupation : s’il est confronté à un enfant qui pense s’amuser avec lui en lui tirant sur les oreilles ou la queue, il peut alors se sentir attaqué et cherchera à se défendre. Ce chien peut ainsi devenir dangereux envers les jeunes enfants.

  • Le Pékinois

Le Pékinois est un chien égocentrique : aussi, s’il n’est pas correctement dressé, il n’appréciera pas les farces des enfants. Son allure est noble, mais il ne s’adapte pas forcément à tous les foyers. En effet, il n’est pas très à l’aise avec les enfants. Comme il n’est pas très énergique, il préfère plutôt la compagnie des personnes âgées calmes et apaisantes. Très méfiant envers les enfants qui courent partout, il risque vite de se mettre en colère. Bien sûr, tous les pékinois ne sont pas hystériques, mais mieux vaut choisir une race plus aimante et joueuse.

  • Le Basenji

Le Basenji est une créature curieuse et têtue : ce canin n’est pas très obéissant, même s’il connaît parfaitement bien les règles. La cohabitation peut s’avérer difficile avec les enfants s’ils n’ont pas grandi avec lui. Comme il est plutôt impatient, il ne supporte pas qu’on l’embête. Très dynamique, il se sentira mieux auprès de gens sportifs sans enfants, qui lui accorderont beaucoup de temps.

  • Le Berger d’Asie Centrale

Cet « ours » blanc duveteux est protecteur et a tendance à dominer. Pour s’occuper des bébés, il doit suivre des cours de formation spéciaux, et même dans ce cas, le danger n’est pas exclu à 100%. Tendre mais peu démonstratif, il préfère rester attentif à ce qu’il se passe autour de lui plutôt que de s’amuser avec les enfants. En fait, c’est la définition même de la force tranquille : il a un sang froid incroyable et peut rester calme durant des heures. De quoi agacer l’enfant qui ne cherche qu’à le taquiner et jouer avec lui. Or, ce molosse solitaire n’est pas là pour s’amuser, il prend son rôle de chien de garde très au sérieux. La cohabitation chien/enfant est assez laborieuse : la relation ne peut fonctionner que si l’enfant respecte sa tranquillité à la lettre.

Braque de Weimar

Braque de Weimar – Source : spm

  • Le Braque de Weimar

Ce grand chien de chasse a une nature prédatrice. Bien qu’il soit gentil, sensible et intelligent, il est préférable d’éviter tout contact avec les enfants. Il a besoin d’un propriétaire avec des qualités de leadership claires, pour lequel il sera inconditionnellement dévoué. Comme il a beaucoup de force et d’énergie, il est capable de libérer ses émotions de manière destructrice. Une surveillance de près s’impose donc à tout moment. Cette race a impérativement besoin d’une éducation ferme, d’autant que ce chien est parfois têtu et n’en fait qu’à sa tête. Bien qu’il puisse être souple avec les enfants, il risque d’être brusque si on l’embête un peu trop. Il est donc important de bien le dresser pour qu’il ait un comportement adapté aux petits et pour lui transmettre les bases.

Lire aussi Quelles sont les fleurs dangereuses pour les chiens et chats que nous cultivons pendant le mois d’Avril ?

Contenus sponsorisés