10 faits choquants sur le Wifi. Voici comment les ondes peuvent avoir un impact sur votre santé !

10 faits choquants sur le Wifi. Voici comment les ondes peuvent avoir un impact sur votre santé !


De nombreux spécialistes ne cessent d’attirer notre attention sur le danger des ondes électromagnétiques qui nous entourent… En effet, depuis l’introduction du Wifi en 1997, les recherches (alarmistes) sur les antennes relais et leurs effets sur la santé ne cessent de se multiplier. Voici 10 faits choquants à connaître sur les ondes Wifi et ses dangers.

Les scientifiques s’accordent à dire que le Wifi a un impact négatif sur la santé et le fonctionnement du cerveau, en particulier chez les enfants. Voici 10 dangers potentiels du Wifi passés au crible.

1. Le Wifi favorise l’insomnie

Avez-vous remarqué que vous avez tendance à rester éveillé après avoir utilisé une connexion Wifi (Smartphone, ordinateur, tablette), avec des difficultés à trouver le sommeil ? La corrélation entre ces deux facteurs avait fait l’objet d’une étude en 2007, où il était question d’évaluer l’impact sur le sommeil des téléphones cellulaires.

Les participants à cette étude ont été exposés à des ondes électromagnétiques provenant de Smartphones réels et de téléphones factices. Conclusions de cette étude : ceux qui étaient exposés au rayonnement des ondes électromagnétiques mettaient beaucoup plus de temps à trouver le sommeil. Autre point important observé au cours de cette étude : des changements dans les ondes cérébrales ont été observés.

La conclusion à retenir, c’est que dormir près d’un téléphone, d’un appareil connecté au Wifi ou dans un appartement où beaucoup d’appareils Wifi sont branchés en même temps, sont des facteurs qui peuvent expliquer l’insomnie chronique.

Le manque de sommeil peut avoir des conséquences néfastes sur la santé et augurer un certain nombre de troubles comme la dépression et l’hypertension (deux maladies liés au manque de sommeil).

2. Le Wifi perturbe le développement et la croissance des enfants

L’exposition à la fréquence non thermique des ondes électromagnétiques du Wifi des téléphones cellulaires peut affecter le développement normal des cellules, en particulier celui du fœtus. Deux études ont été faites à ce sujet en 2004 et en 2009, elles ont toutes confirmé le retard de développement des reins à cause d’une perturbation de la synthèse des protéines. Ce dysfonctionnement peut être très grave car « cette propriété cellulaire est particulièrement prononcée dans les tissus de croissance, chez les enfants et les jeunes. Par conséquent, ces groupes de population seraient plus sensibles que la moyenne aux effets décrits ».

3. Le Wifi affecte la croissance cellulaire

Lorsqu’un groupe d’étudiants danois en 9ème année universitaire a rencontré des difficultés de concentration après avoir dormi à côté de Smartphones, ils ont décidé de tester l’influence des routeurs sans fil sur le cresson (plante). Dans une pièce sans rayonnement Wifi, des plantes ont été cultivées. Dans une autre pièce, la même espèce de plantes a été cultivée où un niveau de rayonnement des ondes Wifi équivalent à celui d’un téléphone cellulaire était émis. Résultat : les plantes situées à proximité du rayonnement Wifi ne poussaient pas.

4. Le Wifi dérègle les fonctions cérébrales

Suite aux difficultés de concentration des étudiants danois, des scientifiques ont évalué l’impact de la 4G sur le fonctionnement cérébral… Grâce à la technologie de l’Imagerie par Résonance Magnétique (IRM), cette étude a démontré que les personnes exposées à des rayonnements 4G avaient une activité cérébrale plus réduite.

5. Le Wifi réduit l’activité cérébrale chez les femmes

Un groupe de 30 volontaires (en bonne santé) comprenant 15 hommes et 15 femmes, ont subi un test de mémoire simple. Dans un premier temps, une expérience test a été menée sur l’ensemble du groupe sans être soumis aux ondes du Wifi. Le groupe ne présentait aucun problème. Ensuite, ils ont été exposés à une fréquence Wifi de 2,4 GHz à partir d’un point d’accès sans fil pendant environ 45 minutes. Au cours de ce test, les chercheurs ont mesuré l’activité cérébrale et il s’avère qu’un changement important du niveau d’activité cérébrale a été observé chez les femmes (par rapport aux hommes).

6. Le Wifi neutralise le sperme

Nous savons depuis quelques années que la chaleur émise par les ordinateurs portables affecte la qualité du sperme. Aujourd’hui, la chaleur n’est pas le seul facteur qui menace la virilité d’un homme. En effet, des chercheurs américains et argentins ont démontré, grâce à une expérience menée en laboratoire, la baisse de mobilité des spermatozoïdes ainsi qu’une dégradation de leur ADN après 4 heures (seulement) d’exposition aux ondes Wifi. Cette étude a été publiée dans la revue Fertility and Sterility en 2011.

7. Le Wifi peut avoir un impact sur la fertilité

Selon des expériences réalisées sur la fertilité, il n’y a pas que les hommes qui seraient affectés par le Wifi. Il semble que les ondes électromagnétiques émises par le Wifi peuvent mettre en échec l’implantation de l’œuf dans l’utérus. Dans cette étude menée sur des souris qui avaient subi une exposition aux ondes Wifi 2 heures par jour pendant 45 jours, un stress oxydatif plus développé a été remarqué. Les conclusions à retenir sont les suivantes : une forte exposition aux ondes Wifi entraîne une forte probabilité de grossesse anormale (risque de trisomie) ou provoque l’échec de l’implantation de l’œuf.

8. Le Wifi provoque le stress cardiaque

En étant entouré par des ondes Wifi, vous avez peut-être déjà ressenti une augmentation de votre rythme cardiaque (accélération) sans jamais faire de liens entre ces deux éléments.

Une étude réalisée sur 69 personnes a révélé qu’un grand nombre d’entre eux avaient subi un « impact » physique suite à l’exposition aux fréquences électromagnétiques. Une augmentation du rythme cardiaque, semblable à la fréquence cardiaque d’un individu en situation de stress, a été enregistrée.

9. Le Wifi serait lié au cancer

Une étude montre que certains animaux soumis à un rayonnement électromagnétique important présentaient un risque plus grand d’évolution de la tumeur. Aucune étude réalisée sur des humains n’a été menée à ce jour même si les rapports sur les dangers duWifi ne cessent de s’accumuler.

Les ondes Wifi ont été classées potentiellement cancérogènes par l’OMS en 2011. Depuis, des études tendent à démontrer qu’elles peuvent provoquer le cancer du cerveau, de la thyroïde, etc.

10. Comment se protéger des ondes Wifi ?

Les experts ont identifié plusieurs moyens pour se prémunir des effets du Wifi. Tout d’abord, l’exposition aux ondes réduit le taux de mélatonine (une hormone produite par la glande pinéale, appelée aussi l’hormone du sommeil). Prise en suppléments, la mélatonine peut contribuer à limiter les effets des ondes Wifi.

Pour rester en bonne santé, limitez l’exposition aux ondes Wifi

Malgré le fait que la mélatonine et la L-Carnitine permettent de limiter, dans une certaine mesure, l’impact des ondes sur l’organisme, elles n’offrent pas une protection suffisante… Lorsque vous vous connectez au Wifi avec votre appareil électronique (téléphone, tablette, ordinateur portable), regardez seulement le nombre de connexions proposées ! Il y en a des dizaines…

Au quotidien, nous sommes entourés et même envahis par ces ondes électromagnétiques… Vous pouvez prévenir les dangers du Wifi en tenant à l’écart (de votre corps) les téléphones mobiles, ordinateurs portables et tablettes… Lorsqu’ils ne sont pas utilisés, évitez de les garder allumés et éteignez-les.