10 douleurs corporelles liées aux états émotifs

Aussi diversifiées soient-elles, les émotions sont liées à la perception de l’environnement, car il s’agit d’une réponse à un stimulus ; agréable ou désagréable. L’expérience de l’affect propre à l’émotion est alors combinée à une expression émotionnelle aussi. Il peut s’agir d’un rictus qui se dessine au bout des lèvres, de tremblements, ou de sourcils froncés. Ces manifestations des émotions sont autant de preuves que chaque état correspond à des expressions spécifiques reliant le corps à l’esprit, ou plus exactement le “soma” à la “psyché”.  C’est ainsi que la douleur peut également devenir la manifestation de certains états émotifs.

L’origine étymologique grecque du “soma” renvoie au corps, en lien avec l’émotion. On parle alors de “somatiser” c’est à dire attribuer des caractéristiques physiques à un état psychique, dans lesquelles l’émotion se projette si elle n’est pas exprimée. Sigmund Freud disait à ce sujet que “ les émotions que l’on n’exprime pas ne meurent pas. Elles sont enterrées vivantes et reviennent nous hanter plus tard sous une autre apparence”. Si elles sont difficiles à assimiler, chassées, sans que cela ne passe par une décharge, la réponse du corps est inévitable. Aujourd’hui, les maladies dites psychosomatiques représenteraient selon Doctissimo plus de la moitié des plaintes rencontrées par les médecins, dont 90 % sont amplifiées par des événements à forte charge émotionnelle. Néanmoins, si le lien entre le corps et la psyché semble se définir de plus en plus depuis les théories freudiennes, cela va de soi qu’il est nécessaire d’écarter toute origine physiologique ou organique des maladies.

Les maladies psychosomatiques

L’émergence des maladies psychosomatiques est liée à une défense immunitaire amoindrie, comme si le corps faiblissait sous les fortes charges émotionnelles répétitives et qu’il baissait la garde. Un état de détresse psychologique, un traumatisme ou l’exposition à un stress aigu peuvent mener à ce que les sécrétions de cortisol réduisent la capacité du corps à faire face aux agressions externes en affaiblissant son système immunitaire.

Si les émotions négatives ne sont pas extériorisées, canalisées ou déchargées, elles peuvent tout à fait se localiser dans certaines zones du corps et provoquer plusieurs troubles : les troubles gastriques sont d’ailleurs souvent liés à l’anxiété.

Les affections de la peau, si elles ne sont liées à aucune agression externe ou à une infection virale ou bactérienne peuvent être liées à un état de détresse psychologique, tout autant que la transpiration excessive.

Voici 10 douleurs liées à un état émotionnel intense !

1.  Les maux de tête

maux de tete

Lorsqu’on est stressé ou anxieux, il arrive que les céphalées deviennent très fréquentes, surtout en cas d’insomnie. Les douleurs sont généralement diffuses au niveau du front, des tempes ou de la nuque. Le repos est nécessaire pour y faire face !

2.  Les douleurs de dos

douleurs de dos

Si les douleurs apparaissent au niveau du dos, cela a probablement un lien avec la charge de travail et les responsabilités. Essayez de vous détendre en pratiquant la méditation et en faisant des exercices de relaxation spécifiques au mal de dos.

3.  Douleurs au niveau du ventre

douleurs du ventre

Si vous souffrez de troubles gastriques qui n’ont aucune origine physiologique, il est probable que cela soit dû à l’anxiété. Le système digestif est considéré comme le deuxième cerveau du corps tant il est riche en terminaisons nerveuses.

4.  Douleurs musculaires

douleurs musculaire

A moins que vos courbatures ne soient dues à un effort physique intense, les douleurs musculaires peuvent être “le retour du refoulé”, c’est à dire que les émotions que vous n’avez pas exprimées tendent à réapparaître sous cette forme.

5.  Au niveau des mains

niveau des mains

Les douleurs au niveau des mains renvoient à un registre relationnel. Les poings serrés lorsqu’on est en colère, dénotent éventuellement d’un repli social par exemple.

6.  Douleurs au cou

douleurs au cou

Le cou peut subir également des tensions dont l’origine est psychologique, surtout lorsqu’on est dans l’incapacité d’exprimer des désirs, provoquant ainsi des blocages ou des torticolis.

7. Au niveau des épaules

douleurs des epaules

Penser aux autres et se délaisser soi-même, endosser plusieurs responsabilités à la fois peut provoquer des douleurs au niveau des épaules.

8.  Douleurs à la hanche

douleurs au hanches

Lorsque localisés au niveau de la hanche, ces maux renvoient à une peur liée au changement, surtout lorsqu’on résiste à s’éloigner des repères ou de sa propre zone de confort.

9.  La gonalgie

gonalgie

La gonalgie ou la douleur des genoux, lorsqu’elle n’est pas organique renvoie également à la résistance au changement et au lâcher prise, étant donné que le genou représente le déplacement et le mouvement.

10. Les rages de dent

rages de dents

Elles représentent trop souvent l’hésitation face aux grandes décisions de la vie et des difficultés à communiquer, étant donné que la bouche est la scène de la parole et du langage.

Lire aussi Pourquoi la perte d’un parent est la plus grande des douleurs pour un enfant ?

Contenus sponsorisés