x

10 conseils simples et pratiques pour faire fleurir des orchidées à la maison

Sous son apparence délicate, l’orchidée représente une variété de plantes tropicales assez résistantes qui peuvent tout à fait être cultivées chez soi. Seul hic, il peut parfois s’avérer difficile de la faire refleurir si l’on ne connaît pas les bonnes astuces. Découvrez 10 conseils simples et pratiques pour l’entretenir à la maison.

Idéale pour apporter une touche de légèreté à votre intérieur en purifiant l’air de la maison, l’orchidée s’est vu associée à une pléthore de symboles à travers les âges. De la Grèce antique au Japon, en passant par l’Amérique du Sud où elle fait désormais office de fleur nationale au Costa Rica, au Venezuela ou en Colombie, elle représente la volupté, l’érotisme, la séduction et bien plus encore. 

Plusieurs symboles – Source : Interflora

Que symbolise l’orchidée ?

Pour comprendre ce qu’elle représente, il faut d’abord se pencher sur ses racines. Et pour cause, celles de la fleur ont longtemps évoqué des courbes anatomiques, notamment dans la Grèce antique où elles ont été associés à l’érotisme, à la fertilité, à la virilité et au sexe féminin. On pensait d’ailleurs que leur consommation pouvait même avoir un impact sur la détermination sexuelle d’un bébé, explique Nathalie Chahine dans son ouvrage “Petit livre du langage des fleurs”, les grosses racines étant privilégiées pour avoir un garçon et les petites pour une fille. 
La famille des orchidées qui compte aujourd’hui plus de 20 000 espèces botaniques a également été vénérée au Japon et en Chine pour ses valeurs artistiques et esthétiques. Confucius associait sa senteur à celle de l’amitié et son aspect particulier à celui de l’homme accompli. De manière plus abstraite, elle représente aussi une couleur, la grâce et la fragilité d’une chose ou d’une personne et enfin, la rareté et le raffinement. Sans oublier qu’elle fait partie des plantes qui apportent une énergie positive dans la maison

Pour ces différentes raisons, de nombreuses personnes considèrent qu’elle représente une plante idéale pour orner son intérieur et à juste titre, puisqu’elle attire indéniablement le regard dans une pièce. Seulement, il faut savoir en prendre soin de la bonne manière pour la cultiver chez soi.

Comment entretenir une orchidée ?

Dans les forêts tropicales ou à l’état sauvage, les orchidées se trouvent dans les prairies humides, les zones sèches calcaires, dans les bois ou encore sur les bords de certaines routes. A savoir qu’il existe également un type d’orchidée épiphyte, avec des racines aériennes qui n’ont pas besoin d’être plantées dans des supports terrestres. Ces dernières se nourrissent à l’aide de l’humidité de l’air ambiant et peuvent pousser sur les branches d’un autre végétal, sur des roches ou encore sur des troncs. Pour autant, l’orchidée peut également se cultiver en intérieur dans un pot. 

S’il existe plusieurs variétés disponibles, la plus courante est le Phalaenopsis, une plante hybride qui fleurit pratiquement toute l’année. Dotée de feuilles épaisses et plates, ses fleurs rappellent la forme d’un papillon et se dressent sur de longues tiges érigées. En fonction des espèces, ces dernières peuvent adopter plusieurs formes et coloris, octroyant une myriade de choix pour ceux qui choisissent de les adopter. Rose, mauve, pourpre, ou avec des fleurs blanches, vous aurez plusieurs options pour sélectionner celle qui vous convient. Voici donc les bons conseils à suivre pour prendre soin de votre orchidée. 

Orchidées en pots  – Source : Momentocasa

1) Utilisez les bonnes doses d’eau et d’engrais 

Avant toute chose, il est nécessaire de nourrir vos orchidées si vous souhaitez qu’elles puissent fleurir à nouveau. Cela implique de choisir du bon terreau et un engrais liquide à utiliser toutes les deux semaines, ce dernier devant être riche en nutriments tels que le potassium et le phosphore pour une fertilisation optimale. Pour cela, vous pouvez demander conseil à un fleuriste. Lorsque la période de floraison arrive, l’engrais n’est plus nécessaire. La fréquence de l’arrosage doit également être réduite pour lui octroyer une période de repos.Si la tige devient marron et molle vers le bas, cela peut signifier qu’elle est en train de pourrir à cause d’un excédent d’eau stagnante. Vous pourrez alors la couper le plus bas possible en reprenant son entretien classique pour stimuler la pousse d’une nouvelle hampe florale.

Des fleurs dotées de plusieurs coloris  – Source : Momentocasa

2) Arrosez correctement vos orchidées 

Les adeptes du jardinage le savent probablement : au moment de l’arrosage, il est conseillé de tremper les racines de la plante plutôt que de procéder par le haut. Pour ce faire, il existe une technique d’immersion simple et efficace. Placez votre pot dans une bassine d’eau à température ambiante pendant 20 minutes, en vous assurant qu’il soit doté de petits trous vers le fond pour un effet drainant. Une fois ce délai écoulé, égouttez le récipient et remettez-le à sa place en veillant à ce que la luminosité soit suffisante. L’opération est à répéter tous les 10 jours. A savoir que l’eau de pluie peut s’avérer utile pour cette procédure.

Nourrir son orchidée – Source : Momentocasa

3) Exposez-les à la lumière

Durant l’hiver ou lorsque les rayons du soleil ne sont pas très forts, il est possible d’exposer directement votre plante à la lumière extérieure ou encore dans une véranda. La majorité des orchidées se nourrissent par photosynthèse et ont donc besoin de chlorophylle, à l’instar d’autres plantes telles que l’hortensia, qui se présente sous forme de petits arbustes à fleurs, les tulipes ou encore la jacinthe.En été en revanche, les rayons peuvent être trop chauds et brûler les feuilles. Privilégiez alors une exposition matinale en la plaçant ensuite dans un endroit lumineux avec un peu d’ombre. L’aération excessive et les courants d’air notamment sont à éviter.

Stimuler la pousse des boutons floraux  – Source : Momentocasa

4) Évitez les sources de chaleur

Radiateur, cheminées, soleil trop agressif, les sources sèches de chaleur sont à éviter pour cette plante exotique qui préfère l’humidité. Si la température ambiante de la maison est supérieure à 20 degrés, il est également recommandé de placer vos orchidées tropicales dans des endroits plus frais tels que les étagères à proximité des fenêtres ou encore la cage d’escalier. Cette plante d’intérieur supporte mal la sécheresse.

Placez-les sur le bord de la fenêtre – Source : Momentocasa

5) Utilisez le choc thermique 

Contrairement à la croyance collective, le choc thermique peut être un véritable avantage pour faire refleurir vos orchidées et faire naître de nouveaux boutons floraux. Pour cela, placez vos fleurs sur un balcon ou le rebord de votre fenêtre durant la journée, lorsque la température extérieure ne dépasse pas les 15 degrés, puis remettez-les à leur endroit habituel le soir. Le changement de température stimulera la pousse, notamment en automne où la température y est favorable. Cette opération est à reproduire pendant environ 15 jours en alternant le jour et la nuit pour obtenir cet effet recherché.  

Coupez au-dessus du noeud – Source : Momentocasa

6) Taillez votre orchidée

Lorsque les fleurs de la plante disparaissent ou qu’elles sont fanées, il est conseillé de couper les tiges pour favoriser une nouvelle floraison et la naissance de bourgeons sains. A l’aide d’un sécateur ou de ciseaux propres et désinfectés, raccourcissez ces dernières en coupant à 1 centimètre au-dessus du deuxième ou du troisième nœud sur la hampe florale, en comptant à partir du bas. 

Essuyez régulièrement les feuilles – Source : Momentocasa

7) Prenez soin des feuilles

Si ses pétales semblent nécessiter le plus grand soin en raison de leur aspect fragile, n’en oubliez pas les feuilles pour autant. Et ce conseil s’applique à toutes les fleurs, quel que soit leur type. Ces dernières doivent être nettoyées avec un chiffon imbibé d’eau distillée et de quelques gouttes de jus de citron. Une autre astuce de grand-mère consiste à utiliser un disque de coton imbibé d’un mélange d’eau et de lait pour procéder à cette tâche. 

Un vase transparent est recommandé – Source : Momentocasa

8) Optez pour un vase approprié

Pour une croissance adéquate, optez pour un vase ou un pot transparent, qui permettra à la plante de bénéficier de la lumière. Ceux qui sont dotés d’une double paroi sont particulièrement efficaces car ils permettent de stabiliser la température. Dans ce sens, le cache-pot est à éviter. Il existe également de nombreuses plantes que vous pouvez faire pousser dans un simple verre d’eau

Les orchidées sont des plantes tropicales – Source : Momentocasa

9) Tenez compte de l’humidité

Comme nous l’avons mentionné plus haut, la plupart des orchidées sont des plantes tropicales et exotiques qui nécessitent une humidité ambiante pour pousser dans de bonnes conditions. Il faudra donc veiller à vaporiser régulièrement les feuilles avec de l’eau déminéralisée. Vous pouvez également contourner ce problème en les plaçant près d’un humidificateur. 

Le vert foncé indique un manque d’exposition – Source : Momentocasa

10) Surveillez la couleur des feuilles

C’est un indicateur important qui vous permettra de savoir si vos soins d’entretien sont adaptés à votre plante, notamment au niveau de son contact direct avec le soleil. En effet, si vous voyez vos feuilles jaunir ou se couvrir de taches, cela peut signifier que les rayons sont trop agressifs. A l’opposé, si les feuilles sont trop vertes ou vert foncé, cela indique que votre orchidée n’est pas suffisamment exposée au soleil.  De manière générale, on estime que l’orchidée doit être rempotée tous les deux ans immédiatement après la floraison. Les fleurs fanées peuvent alors être retirées, en coupant la tige florale séchée à ras. La plante doit également être libérée de son substrat car au fil des saisons, ce dernier se décompose et peut asphyxier ses racines. 

Contenus sponsorisés
Loading...