Voici le nombre d’heures que vous devez dormir selon votre âge


Voici le nombre d’heures que vous devez dormir selon votre âge

Tout comme l’alimentation, le sommeil est essentiel pour que le corps puisse fonctionner correctement. Ce moment de répit permet à l’organisme de se reposer et de recharger ses batteries pour être prêt à affronter une nouvelle journée. Ainsi, il est important de dormir suffisamment pour profiter des multiples bienfaits du sommeil. Mais combien d’heures faut-il dormir chaque soir ?  Quand peut-on parler d’excès de sommeil et quelles sont ses effets sur la santé ?

Une bonne nuit de sommeil est indispensable au repos de notre corps et présente aussi plusieurs bienfaits pour la santé. 

Mais qu’entend-on exactement par une bonne nuit de sommeil ?

Il est généralement recommandé de dormir au moins 7 heures par nuit et idéalement 8 ou 9 heures. Or, il faut savoir que nous ne sommes pas tous pareils face au sommeil. Si certains se réveillent en forme après une nuit de 5 heures, d’autres passent la journée à bailler parce qu’ils ont dormi une heure après leur horaire habituel !

C’est dans ce contexte que la National Sleep Foundation (NSF) a menée une enquête dans le but d’identifier le nombre d’heures de sommeil adapté à chacun. Pour cela, 18 chercheurs de cette entité ont analysé 300 publications scientifiques et en ont déduit un graphique présentant le volume horaire de sommeil qui répond aux besoins de chaque personne. 

Évidemment les nouveau-nés, viennent en tête avec un besoin de 14 à 17 heures de sommeil, suivis par les bébés qui doivent dormir entre 12 et 15 heures. 

  • Les enfants  entre 1 et 2 ans : 11 à 14 heures 
  • Les enfants  entre 3 et 5 ans : 10 à 13 heures 
  • Les enfants entre 9 et 13 ans : 9 à 11 heures
  • Les adolescents : 8 à 10 heures 
  • Les jeunes adultes entre 18 et 25 ans et les adultes : 7 à 9 heures 
  • Les séniors (+ de 65 ans) : 7 à 8 heures

Il est ainsi important de respecter cette charte et de dormir suffisamment pour prévenir les problèmes liés au manque de sommeil.  Attention toutefois à l’excès de sommeil ou l’hypersomnie.

Ce trouble du sommeil qui se manifeste par un excès de sommeil, soit plus de 10 heures par nuit et une somnolence durant la journée, peut avoir des effets sur la santé.

Les conséquences de l’hypersomnie :

L’excès de sommeil peut avoir des conséquences plus ou moins graves sur la santé :

Mal de dos :

Les médecins conseillent de ne pas dormir plus qu’il ne le faut et de maintenir une activité physique régulière pour prévenir les problèmes de dos.

L’obésité :

Le manque et l’excès de sommeil peuvent impacter le métabolisme et causer la prise de poids, qui peut conduire par la suite à l’obésité. 

Le diabète :

Selon une étude réalisée par les Centers for Disease Control et menée sur plus de 50 000 hommes et femmes de plus de 45 ans, une courte nuit de sommeil est reliée à des risques élevés de maladies chroniques. C’est également le cas pour le « long sommeil » qui peut augmenter les risques de diabète et d’obésité. 

La dépression :

La dépression peut être à la fois la cause de l’hypersomnie et aussi sa conséquence. En effet, les personnes souffrant de dépression ont tendance à trop dormir, ce qui aggrave leur cas. Ils entrent donc dans un cercle vicieux, qui les empêche de sortir de leur état dépressif.

Les maux de tête :

Trop dormir peut causer des maux de tête, et pas seulement chez les personnes qui sont souvent sujettes aux migraines. En effet, il est assez courant de se réveiller avec des céphalées après avoir fait une longue sieste ou après une longue nuit de sommeil. 

Les risques cardiovasculaires :

Selon une recherche recensant des données tirées de l’étude Nurses Health menée sur plus de 71 000 femmes, une durée de sommeil trop longue est liée à des risques plus hauts d’insuffisance coronarienne. La recherche a également démontré qu’un temps de sommeil trop court ou trop long peut multiplier par deux les risques de maladies cardiovasculaires.

Astuces pour lutter contre l’hypersomnie :

  • Respecter les horaires de réveil et de sommeil
  • Faire du sport, mais pas en excès
  • Prendre une douche froide, en cas de somnolence