Regardez ce qui se passe dans votre corps quand vous arrêtez de fumer !


Regardez ce qu’il se passe dans votre corps quand vous arrêtez de fumer !

Quel que soit le nombre d’années passées à fumer, votre organisme a la capacité d’éliminer les toxines qui encrassent votre système, et ce de manière très rapide. Vous souhaitez savoir ce qu’il se passe dans votre organisme, dès lors que vous cessez de fumer ? Lisez ce qui suit, vous allez être étonné !

 

Quels sont les phénomènes observés lorsque vous arrêtez de fumer au niveau de votre santé ?

  • Au bout de 20 minutes seulement, la pression artérielle revient à un rythme normal
  • Au bout de 8 heures, l’oxygène présent dans le sang va retrouver un taux normal
  • Après 8 heures, le monoxyde de carbone présent dans le sang (néfaste pour la santé) va baisser
  • Au bout de 48 heures, la nicotine est éliminée de votre organisme et le risque d’infarctus baisse légèrement
  • C’est bien connu, la cigarette altère le goût et l’odorat, après deux jours seulement d’arrêt de la cigarette, ces deux sens vont retrouver leur acuité
  • Après 72 heures, le tonus augmente, la fatigue est éliminée, la respiration est améliorée
  • Après 15 jours, la circulation du sang dans l’organisme est améliorée de manière générale
  • Dans les mois qui suivent l’arrêt de la cigarette (à partir de trois mois), les expectorations et les difficultés que vous aviez à respirer vont s’atténuer
  • Dans les mois qui suivent, votre capacité pulmonaire (volume d’air dans les poumons) est augmentée de 10%
  • Après un an, le risque d’arrêt cardiaque est écarté de moitié
  • Après 5 ans, la probabilité d’être touché par un accident cérébral (AVC) est la même que pour un non-fumeur
  • Au bout de 15 ans, le risque de faire un arrêt cardiaque devient le même que pour un non-fumeur

Autre avantage à arrêter de fumer : le porte-monnaie !

Pensez à toutes les économies que vous allez réaliser une fois que vous aurez arrêté cette mauvaise habitude ! L’argent que vous dépensez pour assouvir votre besoin de cigarette pourra servir à vous faire d’autres cadeaux, plus gratifiants, et non à enrichir l’industrie du tabac…

Un peu d’histoire…

Depuis quelques années, avec la hausse du nombre de morts liées au cancer du poumon, les gouvernements multiplient les campagnes anti-tabac. Rappelons qu’à l’origine, ce sont ces mêmes gouvernements qui incitaient la population à fumer en distribuant du tabac gratuitement aux soldats pendant la Grande Guerre !

Aux États-Unis, pendant la Seconde Guerre mondiale, c’est au tour du gouvernement américain d’envoyer par convoi des chargements entiers de cigarettes à ses soldats. La cigarette devient une mode mondiale et même un symbole d’émancipation.

Pourtant, dans les années 1960, le lien entre le cancer du poumon et la cigarette est établi par les autorités de santé, ce qui commence à inquiéter les autorités sanitaires.
Au début des années 1980, les gouvernements constatent que tous les bénéfices provenant des taxes perçues sur le tabac partaient dans les traitements médicaux pour les malades du cancer du poumon et autres maladies liées au tabagisme.

Ce n’est qu’à ce moment-là que le gouvernement français entre en guerre avec l’industrie du tabac pour casser son lobbying. La SEITA, Société nationale d’exploitation industrielle de tabacs et allumettes, entre alors dans un processus de privatisation pour éviter la faillite.

Dès lors, des taxes additionnelles sont imposées aux fabricants pour dissuader les gens de fumer !

Depuis, de nombreuses mesures ont été prises par les autorités pour casser l’industrie du tabac : la cigarette a été interdite dans les lieux publics, des images censées dissuader de fumer sont imprimées sur les paquets de cigarette, etc. Tous les moyens sont bons pour tenter d’interdire la cigarette et ainsi diminuer les dépenses de santé liées aux maladies provoquées par le tabagisme, dont le cancer.

L’ironie, c’est que le tabac rapporte aussi beaucoup d’argent au gouvernement, qui a besoin de cet argent issu des taxes pour renflouer ses caisses ! Désormais, vous savez ce qu’il vous reste à faire pour ne plus « financer » ce système et préserver votre santé : ARRÊTER DE FUMER !